SQL Server error messages list 0 and 5000 in French

SQL Server error messages list 0 and 5000 in French (Français).

Following is the list of error messages for sql server (0 and 5000):

error severity description
21 20 Avertissement : erreur irrécupérable %1! à %2!. Prenez note de l’erreur et de l’heure, et contactez l’administrateur système.
101 15 Requête non autorisée dans Waitfor.
102 15 Syntaxe incorrecte vers ‘%1!’.
103 15 Le %1! qui commence par ‘%2!’ est trop long. La longueur maximale est %3!.
104 15 Si l’instruction contient un opérateur UNION, INTERSECT ou EXCEPT, les éléments ORDER BY doivent figurer dans la liste de sélection.
105 15 Ouvrez les guillemets après la chaîne de caractères ‘%1!’.
106 16 Trop de noms de tables dans la requête. Le maximum autorisé est %1!.
107 15 Le préfixe de colonne ‘%1!’ ne correspond ni au nom de table ni au nom d’alias utilisés dans la requête.
108 15 Le numéro de position ORDER BY %1! dépasse le nombre d’éléments dans la liste de sélection.
109 15 Il y a plus de colonnes dans l’instruction INSERT que de valeurs spécifiées dans la clause VALUES. Le nombre de valeurs de la clause VALUES doit être le même que le nombre de colonnes de l’instruction INSERT.
110 15 Il y a moins de colonnes dans l’instruction INSERT que de valeurs spécifiées dans la clause VALUES. Le nombre de valeurs de la clause VALUES doit être le même que le nombre de colonnes de l’instruction INSERT.
111 15 ‘%1!’ doit être la première instruction d’un traitement de requêtes.
112 15 Les variables ne sont pas autorisées dans l’instruction %1!.
113 15 Marque de fin de commentaire ‘*/’ absente.
114 15 Le mode Parcourir n’est pas valide pour une instruction qui affecte des valeurs à une variable.
115 15 La clause FOR UPDATE n’est pas valide pour les instructions contenant des opérateurs définis.
116 15 Une seule expression peut être spécifiée dans la liste de sélection quand la sous-requête n’est pas introduite par EXISTS.
117 15 Le nom de %1! ‘%2!’ contient plus de préfixes que le nombre maximal autorisé. Le nombre maximal est de %3!.
119 15 Les numéros du paramètre %1! et des paramètres qui suivent doivent être passés sous la forme ‘@name = valeur’. Dès que la forme ‘@name = valeur’ a été utilisée, tous les paramètres suivants doivent être passés sous la forme ‘@name = valeur’.
120 15 La liste de sélection de l’instruction INSERT contient moins d’éléments que la liste d’insertion. Le nombre de valeurs de SELECT doit être le même que le nombre de colonnes de INSERT.
121 15 La liste de sélection de l’instruction INSERT contient plus d’éléments que la liste d’insertion. Le nombre de valeurs de SELECT doit être le même que le nombre de colonnes de INSERT.
122 15 L’option %1! n’est autorisée qu’avec la syntaxe %2!.
123 15 La longueur du traitement ou de la procédure dépasse le maximum de %1! caractères.
124 15 CREATE PROCEDURE ne comporte aucune instruction.
125 15 Les expressions CASE ne peuvent être imbriquées que jusqu’au niveau %1!.
126 15 Pseudocolonne “%1!” non valide.
127 15 Une valeur TOP N ne peut pas être négative.
128 15 Le nom “%1!” n’est pas autorisé dans ce contexte. Les expressions valides sont des constantes, des expressions constantes et (dans certains contextes) des variables. Les noms de colonnes ne sont pas autorisés.
129 15 Le facteur de remplissage %1! n’est pas un pourcentage valide ; il doit être compris entre 1 et 100.
130 16 Impossible d’exécuter une fonction d’agrégation sur une expression comportant un agrégat ou une sous-requête.
131 15 La taille (%1!) donnée au %2! ‘%3!’ est supérieure au maximum autorisé pour n’importe quel type de données (%4!).
132 15 L’étiquette ‘%1!’ a déjà été déclarée. Les noms d’étiquettes doivent être uniques dans un traitement de requêtes ou une procédure stockée.
133 15 Une instruction GOTO fait référence à l’étiquette ‘%1!’, mais celle-ci n’a pas été déclarée.
134 15 Le nom de variable ‘%1!’ a déjà été déclaré. Les noms de variables doivent être uniques dans un traitement de requêtes ou une procédure stockée.
135 15 Impossible d’utiliser une instruction BREAK en dehors de la portée d’une instruction WHILE.
136 15 Impossible d’utiliser une instruction CONTINUE en dehors de la portée d’une instruction WHILE.
137 15 La variable scalaire “%1!” doit être déclarée.
138 15 La clause de corrélation dans une sous-requête n’est pas autorisée.
139 15 Impossible d’attribuer une valeur par défaut à une variable locale.
140 15 Seul IF UPDATE peut être utilisé dans une instruction CREATE TRIGGER.
141 15 Une instruction SELECT qui affecte une valeur à une variable ne doit pas être combinée avec des opérations d’extraction de données.
142 15 Syntaxe incorrecte pour la définition de la contrainte ‘%1!’.
143 15 Un élément COMPUTE BY n’a pas été trouvé dans la liste ORDER BY. Tous les éléments d’une de ces deux listes doivent se retrouver dans l’autre.
144 15 Impossible de faire appel à un agrégat ou à une sous-requête dans une expression utilisée dans la liste GROUP BY d’une clause GROUP BY.
145 15 Les éléments ORDER BY doivent se retrouver dans la liste de sélection si SELECT DISTINCT est spécifié.
146 15 Impossible d’allouer une table connexe pour une sous-requête. Le nombre maximal de tables dans une requête (%1!) est dépassé.
147 15 Un agrégat ne peut pas apparaître dans une clause WHERE à moins que ce ne soit une sous-requête contenue dans une clause HAVING ou une liste de sélection, et que la colonne à agréger soit une référence externe.
148 15 Syntaxe de temps incorrecte dans la chaîne ‘%1!’ utilisée avec WAITFOR.
149 15 La valeur de temps ‘%1!’ utilisée avec WAITFOR n’est pas une valeur valide. Vérifiez la syntaxe date/heure.
150 15 Les deux termes d’une jointure externe doivent contenir des colonnes.
151 15 ‘%1!’ est une valeur money non valide.
152 15 La même option de placement de données de grandes dimensions “%1!” a été spécifiée deux fois.
153 15 Utilisation non valide de l’option %1! dans l’instruction %2!.
154 15 %1! non autorisée dans %2!.
155 15 ‘%1!’ n’est pas une option %2! reconnue.
156 15 Syntaxe incorrecte vers le mot clé ‘%1!’.
157 15 Il manque un agrégat dans la liste de définition d’une instruction UPDATE.
158 15 Un agrégat n’apparaît peut-être pas dans la clause OUTPUT.
159 15 Les noms de table et d’index de l’instruction DROP INDEX doivent être spécifiés.
160 15 La règle ne contient pas de variable.
161 15 La règle contient plusieurs variables.
162 15 Expression non valide dans la clause TOP.
163 15 La liste COMPUTE BY ne correspond pas à la liste ORDER BY.
164 15 Chaque expression GROUP BY doit contenir au moins une colonne qui n’est pas une référence externe.
165 16 Le privilège %1! ne peut être ni accordé ni retiré.
166 15 ‘%1!’ n’autorise pas à spécifier le nom de la base de données en tant que préfixe du nom de l’objet.
167 15 Impossible de créer %1! sur un objet temporaire.
168 15 La valeur à virgule flottante ‘%1!’ sort des limites de représentation de l’ordinateur (%2! octets).
169 15 Une colonne a été spécifiée plusieurs fois dans la liste ORDER BY. Dans cette liste, les colonnes doivent être uniques.
171 15 Le mode de navigation ne peut pas être utilisé avec les instructions INSERT, SELECT INTO ou UPDATE.
172 15 Impossible d’utiliser HOLDLOCK en mode Parcourir.
173 15 La définition de la colonne ‘%1!’ doit comporter un type de données.
174 15 La fonction %1! requiert %2! argument(s).
175 15 Un agrégat n’apparaît peut-être pas dans une expression de colonne calculée ou une contrainte de vérification.
176 15 La clause FOR BROWSE n’est plus prise en charge dans les vues. Définissez le niveau de compatibilité de la base de données à 80 ou une valeur inférieure pour autoriser cette instruction.
177 15 La fonction IDENTITY ne peut être utilisée que si l’instruction SELECT comporte une clause INTO.
178 15 Une instruction RETURN avec une valeur de retour ne peut être utilisée dans ce contexte.
179 15 Impossible d’utiliser l’option OUTPUT pour passer une constante à une procédure stockée.
180 15 Trop de paramètres dans cette instruction %1!. Le nombre maximal est %2!.
181 15 Impossible d’utiliser l’option OUTPUT dans une instruction DECLARE, CREATE AGGREGATE ou CREATE FUNCTION.
182 15 Les noms de tables et de colonnes doivent être fournis aux utilitaires READTEXT ou WRITETEXT.
183 15 L’échelle (%1!) de la colonne ‘%2!’ doit être comprise entre %3! et %4!.
184 16 DEFAULT ne peut pas être spécifié plus d’une fois pour les groupes de fichiers de même type de contenu.
185 15 Flux de données de l’instruction WRITETEXT non valide dans la page de bloc.
186 15 Flux de données absent de l’instruction WRITETEXT.
187 16 La plage valide pour MAX_QUEUE_READERS est 0-32767.
188 15 Dans une instruction CREATE DATABASE, impossible de spécifier un fichier journal sans spécifier également au moins un fichier de données.
189 15 La fonction %1! requiert %2! à %3! arguments.
190 15 Une date ou une heure non valide a été spécifiée dans l’instruction.
191 15 Certaines parties de l’instruction SQL sont trop imbriquées. Réécrivez la requête ou subdivisez-la en requêtes plus petites.
192 16 L’échelle doit être inférieure ou égale à la précision.
193 15 Le nom de l’objet ou de la colonne commençant par ‘%1!’ est trop long. La longueur maximale est %2! caractères.
194 15 Une instruction SELECT INTO ne peut pas comporter une instruction SELECT affectant des valeurs à une variable.
195 15 ‘%1!’ n’est pas une option %2! reconnue.
196 15 SELECT INTO doit être la première requête dans une instruction contenant un opérateur UNION, INTERSECT ou EXCEPT.
197 15 Impossible d’utiliser EXECUTE comme source lors de l’insertion dans une variable de table.
198 15 Le mode Parcourir n’est pas valide dans les instructions contenant un opérateur UNION, INTERSECT ou EXCEPT.
199 15 Une instruction INSERT ne peut contenir d’instruction SELECT affectant des valeurs à une variable.
201 16 La procédure ou fonction ‘%1!’ attend le paramètre ‘%2!’, qui n’a pas été fourni.
202 16 Type non valide ‘%1!’ pour WAITFOR. Les types de données pris en charge sont CHAR/VARCHAR, NCHAR/NVARCHAR et DATETIME. WAITFOR DELAY prend en charge les types de données INT et SMALLINT.
203 16 Le nom ‘%1!’ n’est pas un identificateur valide.
204 20 Erreur de normalisation dans le nœud %1!.
205 16 Toutes les requêtes combinées à l’aide d’un opérateur UNION, INTERSECT ou EXCEPT doivent posséder un même nombre d’expressions dans leurs listes cibles.
206 16 Conflit de types d’opérandes : %1! est incompatible avec %2!
207 16 Nom de colonne non valide : ‘%1!’.
208 16 Nom d’objet ‘%1!’ non valide.
209 16 Nom de colonne ‘%1!’ ambigu.
210 16 Échec de la conversion d’une valeur datetime en chaîne binary ou varbinary.
211 23 Corruption du schéma possible. Exécutez DBCC CHECKCATALOG.
212 16 La longueur du résultat de l’expression dépasse le maximum. %1! maximum, %2! trouvé.
213 16 Le nom ou le numéro de colonne des valeurs fournies ne correspond pas à la définition de la table.
214 16 Paramètre ‘%1!’ de type ‘%2!’ attendu par la procédure.
215 16 Des paramètres ont été fournis pour l’objet ‘%1!’ qui n’est pas une fonction. Si ces paramètres sont un indicateur de table, un mot clé WITH est requis.
216 16 Aucun paramètre n’a été fourni pour la fonction ‘%1!’.
217 16 Le niveau maximal d’imbrication des procédures stockées, des fonctions, des déclencheurs ou des vues est dépassé (limite %1!).
218 16 Le type ‘%1!’ est introuvable. Le type n’existe pas ou vous ne disposez pas de l’autorisation nécessaire.
219 16 Le type ‘%1!’ existe déjà ou vous ne disposez pas de l’autorisation de le créer.
220 16 Erreur de dépassement de capacité arithmétique pour le type de données %1!, valeur = %2!.
221 10 Avertissement FIPS : conversion implicite de %1! en %2!.
222 16 Le type de base “%1!” n’est pas un type de base valide pour le type de données de l’alias.
223 11 L’ID d’objet %1! spécifié comme valeur par défaut pour l’ID de table %2!, ID de colonne %3!, est manquant ou n’est pas d’un type par défaut.
224 11 L’ID d’objet %1! spécifié comme règle pour l’ID de table %2!, ID de colonne %3!, est manquant ou n’est pas d’un type par défaut.
225 16 Les paramètres fournis pour le %1! “%2!” ne sont pas valides.
226 16 L’instruction %1! n’est pas autorisée dans une transaction multi-instruction.
227 15 “%1!” n’est pas une fonction, une propriété ou un champ valide.
228 15 La méthode ‘%1!’ de type ‘%2!’ dans l’assembly ‘%3!’ ne retourne aucune valeur.
229 14 L’autorisation %1! a été refusée sur l’objet ‘%2!’, base de données ‘%3!’, schéma ‘%4!’.
230 14 L’autorisation %1! a été refusée sur la colonne ‘%2!’ de l’objet ‘%3!’, base de données ‘%4!’, schéma ‘%5!’.
231 11 Aucune valeur par défaut de ce type. ID = %1!, ID de base de données = %2!.
232 16 Erreur de dépassement arithmétique pour le type %1!, valeur = %2!.
233 16 La colonne ‘%1!’ de la table ‘%2!’ ne peut pas être Null.
234 16 Espace de résultats insuffisant pour convertir une valeur money en %1!.
235 16 Impossible de convertir une valeur char en money. La valeur char a une syntaxe incorrecte.
236 16 La conversion d’une valeur char en money a provoqué une erreur de dépassement de capacité de la valeur money.
237 16 Espace de résultats insuffisant pour convertir une valeur money en %1!.
239 16 Un nom d’expression de table commune dupliqué ‘%1!’ a été spécifié.
240 16 Les types ne correspondent pas entre la partie d’ancrage et la partie récursive dans la colonne “%1!” de la requête récursive “%2!”.
241 16 Échec de la conversion de la date et/ou de l’heure à partir d’une chaîne de caractères.
242 16 La conversion d’un type de données %1! en type de données %2! a créé une valeur hors limites.
243 16 Le type %1! n’est pas un type défini par le système.
244 16 La conversion de la valeur %1! ‘%2!’ a dépassé une colonne %3!. Utilisez une colonne entière plus grande.
245 16 Échec de la conversion de la valeur %1! ‘%2!’ en type de données %3!.
246 16 Aucun membre d’ancrage n’a été spécifié pour la requête récursive “%1!”.
247 16 Un membre d’ancrage a été trouvé dans la partie récursive de la requête récursive “%1!”.
248 16 La conversion de la valeur %1! ‘%2!’ a dépassé une colonne int.
249 16 Le type “%1!” n’est pas comparable. Il ne peut pas être utilisé dans la clause %2!.
251 16 Impossible d’allouer une table connexe pour l’optimisation de la requête. Le nombre maximal de tables dans une requête (%1!) est dépassé.
252 16 L’expression de table commune récursive ‘%1!’ ne contient pas d’opérateur UNION ALL de niveau supérieur.
253 16 Un membre récursif d’une expression de table commune ‘%1!’ possède plusieurs références récursives.
254 16 Les colonnes avec préfixe ne sont pas autorisées dans la liste des colonnes d’un opérateur PIVOT.
255 16 Les pseudocolonnes ne sont pas autorisées dans la liste des colonnes d’un opérateur PIVOT.
256 16 Le type de données %1! n’est pas valide pour la fonction %2!. Les types autorisés sont : char/varchar, nchar/nvarchar et binary/varbinary.
257 16 La conversion implicite du type de données %1! en %2! n’est pas autorisée. Utilisez la fonction CONVERT pour exécuter cette requête.
258 15 Impossible d’appeler des méthodes sur %1!.
259 16 Les mises à jour appropriées des catalogues du système ne sont pas autorisées.
260 16 Conversion implicite non autorisée du type de données %1! en type %2!, table ‘%3!’, colonne ‘%4!’. Utilisez la fonction CONVERT pour exécuter cette requête.
261 16 ‘%1!’ n’est pas une fonction reconnue.
262 16 Autorisation %1! refusée dans la base de données ‘%2!’.
263 16 Il faut spécifier une table où effectuer la sélection.
264 16 Le nom de colonne ‘%1!’ est spécifié plusieurs fois dans la clause SET. Il n’est pas possible d’attribuer plusieurs valeurs à une colonne dans une même clause SET. Modifiez la clause SET de sorte qu’une colonne ne soit mise à jour qu’une seule fois. Si la clause SET met à jour les colonnes d’une vue, le nom de colonne ‘%2!’ peut apparaître deux fois dans la définition de la vue.
265 16 Le nom de colonne “%1!” spécifié dans l’opérateur %2! est en conflit avec le nom de colonne existant dans l’argument %3!.
266 16 Le nombre des transactions après EXECUTE indique un nombre différent d’instructions BEGIN et COMMIT. Nombre précédent = %1!, nombre actuel = %2!.
267 16 L’objet ‘%1!’ est introuvable.
268 16 Impossible d’exécuter SELECT INTO dans cette base de données. Pour activer cette option, le propriétaire de la base de données doit exécuter sp_dboption.
270 16 L’objet ‘%1!’ ne peut pas être modifié.
271 16 La colonne “%1!” ne peut pas être modifiée, car elle est soit une colonne calculée, soit le résultat d’un opérateur UNION.
272 16 Impossible de mettre à jour une colonne horodateur.
273 16 Impossible d’insérer une valeur explicite dans une colonne horodateur. Utilisez INSERT avec une liste de colonnes pour exclure la colonne horodateur, ou insérez le mot clé DEFAULT dans la colonne horodateur.
275 16 Les préfixes ne sont pas autorisés dans les colonnes valeur ou tableau croisé dynamique d’un opérateur UNPIVOT.
276 16 Les pseudocolonnes ne sont pas autorisées en tant que colonnes valeur ou tableau croisé dynamique d’un opérateur UNPIVOT.
277 16 La colonne “%1!” est spécifiée plusieurs fois dans la liste des colonnes de l’opérateur UNPIVOT.
278 16 Les types de données text, ntext et image ne peuvent pas être utilisés dans une clause GROUP BY.
279 16 Les types de données text, ntext et image ne sont pas valides dans cette sous-requête ou cette expression d’agrégation.
280 16 Seules les colonnes de tables de base sont autorisées dans la fonction TEXTPTR.
281 16 Lors de la conversion d’une valeur %2! en chaîne de caractères, %1! n’est pas un numéro de style valide.
282 10 La procédure ‘%1!’ a tenté de retourner un état NULL, ce qui n’est pas autorisé. L’état 0 sera retourné à la place.
283 16 Impossible d’utiliser READTEXT sur les tables insérées ou supprimées à l’intérieur du déclencheur INSTEAD OF.
284 16 Les règles ne peuvent pas être liées aux types de données text, ntext ou image.
285 16 Les instructions READTEXT, WRITETEXT et UPDATETEXT ne peuvent pas être utilisées dans les vues et les fonctions.
286 16 Les tables logiques INSERTED et DELETED ne peuvent pas être mises à jour.
287 16 L’instruction %1! n’est pas autorisée dans un déclencheur.
288 16 La fonction PATINDEX n’opère qu’avec les types de données char, nchar, varchar, nvarchar, text et ntext.
290 16 Instruction EXECUTE non valide utilisant l’objet “%1!”, méthode “%2!”.
291 16 CAST ou CONVERT : attributs non valides spécifiés pour le type ‘%1!’
292 16 Espace de résultats insuffisant pour convertir une valeur smallmoney en %1!.
293 16 Impossible de convertir une valeur char en smallmoney. La syntaxe de la valeur char est incorrecte.
294 16 La conversion du type de données char en smallmoney a provoqué une erreur de dépassement de capacité smallmoney.
295 16 Échec de la conversion d’une chaîne de caractères en type de données smalldatetime.
297 16 L’utilisateur n’est pas autorisé à effectuer cette action.
300 14 L’autorisation %1! a été refusée sur l’objet ‘%2!’, base de données ‘%3!’.
301 16 La requête comporte une requête de jointure externe qui n’est pas autorisée.
302 16 La fonction intégrée newsequentialid() peut uniquement être utilisée dans une expression DEFAULT pour une colonne de type ‘uniqueidentifier’ dans une instruction CREATE TABLE ou ALTER TABLE. Vous ne pouvez pas la combiner à d’autres opérateurs pour former une expression scalaire complexe.
303 16 La table ‘%1!’ est un membre interne d’une clause de jointure externe. Cela n’est pas autorisé si la table participe également à une clause JOIN régulière.
304 16 ‘%1!’ est hors limite pour l’option d’index ‘%2!’. Reportez-vous à l’option sp_configure ‘%3!’ pour connaître les valeurs valides.
305 16 Le type de données XML ne peut pas être comparé ni trié, sauf lors de l’utilisation de l’opérateur IS NULL.
306 16 Les types de données text, ntext et image ne peuvent pas être comparés ou classés, sauf lors de l’utilisation de l’opérateur LIKE ou IS NULL.
307 16 L’ID d’index %1! sur la table ‘%2!’ (spécifiée dans la clause FROM) n’existe pas.
308 16 L’index ‘%1!’ sur la table ‘%2!’ (spécifiée dans la clause FROM) n’existe pas.
309 16 Impossible d’utiliser l’index “%1!” sur la table “%2!” dans un indicateur. Les index XML ne sont pas autorisés dans les indicateurs.
310 15 La valeur %1! spécifiée pour l’option MAXRECURSION est supérieure au maximum autorisé pour %2!.
311 16 Impossible d’utiliser les colonnes text, ntext ou image dans les tables INSERTED et DELETED.
312 16 Impossible de faire référence aux colonnes text, ntext ou image dans une procédure stockée de filtre.
313 16 Nombre d’arguments fournis insuffisants pour la procédure ou la fonction %1!.
314 16 Impossible d’utiliser GROUP BY ALL avec les tables spéciales INSERTED ou DELETED.
315 16 L’index “%1!” sur la table “%2!” (spécifiée dans la clause FROM) est désactivé ou réside dans un groupe de fichiers qui n’est pas en ligne.
316 16 L’ID d’index %1! sur la table “%2!” (spécifiée dans la clause FROM) est désactivé ou réside dans un groupe de fichiers qui n’est pas en ligne.
317 16 La fonction table ‘%1!’ ne peut pas posséder d’alias de colonne.
318 16 La table (et ses colonnes) retournée par une méthode table doit être munie d’un alias.
319 16 Syntaxe incorrecte près du mot clé ‘with’. Si l’instruction est une expression de table commune, une clause xmlnamespaces ou une clause de contexte de suivi des modifications, l’instruction précédente doit se terminer par un point-virgule.
320 16 La valeur de la variable de compilation pour ‘%1!’ dans la clause OPTIMIZE FOR doit être un littéral.
321 15 “%1!” n’est pas une option d’indicateur de table reconnue. S’il s’agit d’un paramètre passé à une fonction table ou à la fonction CHANGETABLE, assurez-vous que le mode de compatibilité de votre base de données a la valeur 90.
322 15 La variable “%1!” est spécifiée dans la clause OPTIMIZE FOR, mais elle n’est pas utilisée dans la requête.
323 16 La clause ‘COMPUTE’ n’est pas autorisée dans une instruction contenant un opérateur INTERSECT ou EXCEPT.
324 15 La version ‘ALL’ de l’opérateur %1! n’est pas prise en charge.
325 15 Syntaxe incorrecte près de ‘%1!’. Vous devrez peut-être affecter au niveau de compatibilité de la base de données actuelle une valeur plus élevée pour activer cette fonctionnalité. Reportez-vous à l’aide relative à l’option SET COMPATIBILITY_LEVEL de ALTER DATABASE.
326 16 L’identificateur en plusieurs parties ‘%1!’ est ambigu. Les colonnes ‘%2!’ et ‘%3!’ existent.
327 16 L’appel de fonction ‘%1!’ est ambigu : une fonction définie par l’utilisateur et un appel de méthode de ce nom existent.
328 16 Impossible de générer un plan de curseur pour l’instruction donnée. La fonction textptr() est utilisée sur une colonne LOB d’une des tables de base.
329 16 Chaque expression GROUP BY doit contenir au moins une référence de colonne.
330 15 La cible ‘%1!’ de la clause OUTPUT INTO ne peut pas être une vue ou une expression de table courante.
331 15 La table cible ‘%1!’ de la clause OUTPUT INTO ne peut pas comporter de déclencheurs activés.
332 15 La table cible ‘%1!’ de la clause OUTPUT INTO ne peut pas être à côté d’une relation (clé primaire, clé étrangère). Contrainte de référence trouvée : ‘%2!’.
333 15 La table cible ‘%1!’ de la clause OUTPUT INTO ne peut pas comporter de contraintes de validation activées ou de règles activées. Contrainte de validation ou règle trouvée : ‘%2!’.
334 15 La table cible ‘%1!’ de l’instruction DML ne peut pas comporter de déclencheurs activés si l’instruction contient une clause OUTPUT sans clause INTO.
335 16 Impossible d’utiliser un appel de fonction pour qu’il corresponde à une table cible dans la clause FROM d’une instruction DELETE ou UPDATE. Utilisez plutôt le nom de la fonction ‘%1!’ sans paramètres.
336 15 Syntaxe incorrecte près de ‘%1!’. S’il doit s’agir d’une expression de table commune, vous devez terminer explicitement l’instruction qui précède par un point-virgule.
337 10 Avertissement : la valeur à virgule flottante ‘%1!’ est trop petite. Elle sera interprétée comme étant égale à 0.
338 16 Impossible d’utiliser les instructions READEXT, WRITETEXT et UPDATETEXT avec les vues, les tables distantes et les tables insérées ou supprimées dans les déclencheurs.
339 16 Les valeurs DEFAULT et NULL ne sont pas autorisées comme valeurs d’identité explicites.
340 16 Impossible de créer le déclencheur “%1!” dans la vue “%2!”. Les déclencheurs AFTER ne peuvent pas être créés dans les vues.
341 16 Les procédures de filtre de réplication ne peuvent pas contenir des colonnes d’objet volumineux, de valeur élevée, XML ou CLR.
342 16 La colonne “%1!” n’est pas autorisée dans ce contexte et la fonction ou l’agrégat “%2!” défini par l’utilisateur est introuvable.
343 15 Type d’objet inconnu ‘%1!’ utilisé dans une instruction CREATE, DROP ou ALTER.
344 16 La référence de fonction distante ‘%1!’ n’est pas autorisée et le nom de colonne ‘%2!’ est introuvable ou ambigu.
345 16 La fonction ‘%1!’ n’est pas autorisée dans la clause OUTPUT, car elle effectue un accès utilisateur ou système aux données, ou est censée effectuer cet accès. Une fonction est censée par défaut effectuer un accès aux données si elle n’est pas liée au schéma.
346 15 Le paramètre “%1!” ne peut pas être déclaré READONLY, car il ne s’agit pas d’un paramètre table.
347 16 Le paramètre table “%1!” ne peut pas être déclaré en tant que paramètre OUTPUT.
348 16 La variable de table “%1!” ne peut pas être transmise à une procédure stockée avec l’option OUTPUT.
349 16 La procédure “%1!” n’a pas aucun paramètre nommé “%2!”.
350 16 Le type de données de la colonne “%1!” n’est pas valide. Une colonne ne peut pas être d’un type de table défini par l’utilisateur.
351 16 Colonne, paramètre ou variable %1! : type de données %2! introuvable.
352 15 Le paramètre table “%1!” doit être déclaré avec l’option READONLY.
353 16 La fonction ‘%1!’ n’est pas autorisée dans la clause %2! lorsque la clause FROM contient une instruction INSERT, UPDATE, DELETE ou MERGE imbriquée. En effet, la fonction effectue un accès utilisateur ou système aux données ou est censée effectuer cet accès. Une fonction est censée par défaut effectuer un accès aux données si elle n’est pas liée au schéma.
354 16 La cible ‘%1!’ de l’instruction INSERT ne peut pas être une vue ou une expression de table commune lorsque la clause FROM contient une instruction INSERT, UPDATE, DELETE ou MERGE imbriquée.
355 16 La table cible ‘%1!’ de l’instruction INSERT ne peut pas comporter de déclencheurs activés lorsque la clause FROM contient une instruction INSERT, UPDATE, DELETE ou MERGE imbriquée.
356 16 La table cible ‘%1!’ de l’instruction INSERT ne peut pas être à côté d’une relation (clé primaire, clé étrangère) lorsque la clause FROM contient une instruction INSERT, UPDATE, DELETE ou MERGE imbriquée. Contrainte de référence trouvée : ‘%2!’.
357 16 La table cible ‘%1!’ de l’instruction INSERT ne peut pas comporter de règles activées lorsque la clause FROM contient une instruction INSERT, UPDATE, DELETE ou MERGE imbriquée. Règle trouvée : ‘%2!’.
358 16 La table cible ‘%1!’ de l’instruction MERGE ne peut pas comporter de règles activées. Règle trouvée : ‘%2!’.
359 16 La cible ‘%1!’ d’une clause OUTPUT INTO a un index avec l’option ignore_dup_key et ne peut pas être utilisée lorsqu’une clause OUTPUT est également utilisée.
360 16 La liste de colonnes cibles d’une instruction INSERT, UPDATE ou MERGE ne peut pas contenir à la fois une colonne fragmentée et le jeu de colonnes qui contient cette colonne fragmentée. Réécrivez l’instruction de manière à inclure la colonne fragmentée ou le jeu de colonnes, mais pas les deux.
361 16 Le nombre de colonnes cibles qui sont spécifiées dans une instruction INSERT, UPDATE ou MERGE dépasse le nombre maximal de %1!. Ce nombre total comprend des colonnes d’identité, timestamp et qui ont des valeurs par défaut. Pour corriger cette erreur, modifiez la requête pour qu’elle cible un jeu de colonnes fragmentées et non des colonnes fragmentées individuelles.
362 16 Le processeur de requêtes n’a pas pu créer de plan de requête, car le nom « %1! » dans le conseil FORCESEEK pour la table ou la vue « %2! » ne correspond pas aux noms de colonnes clés de l’index « %3! ».
363 16 Le processeur de requêtes n’a pas pu créer de plan de requête, car le conseil FORCESEEK pour la table ou la vue « %1! » ne peut pas être utilisé avec le %2! spécifié par l’index « %3! ».
364 16 Le processeur de requêtes n’a pas pu créer de plan de requête, car le conseil FORCESEEK pour la vue « %1! » est utilisé sans conseil NOEXPAND. Resoumettez la requête avec le conseil NOEXPAND, ou supprimez le conseil FORCESEEK de la vue.
365 16 Le processeur de requêtes n’a pas pu créer de plan de requête, car le conseil FORCESEEK pour la table ou la vue « %1! » a spécifié davantage de colonnes de recherche que le nombre de colonnes clés de l’index « %2! ».
401 16 Instruction ou expression %1! non implémentée.
402 16 Les types de données %1! et %2! sont incompatibles dans l’opérateur %3!.
403 16 Opérateur non valide pour le type de données. L’opérateur est %1!, le type est %2!.
404 16 La référence de colonne “inserted.%1!” n’est pas autorisée, car elle se réfère à une table de base qui n’est pas modifiée dans cette instruction.
405 16 Une table distante ne peut pas être utilisée en tant que cible DML dans une instruction qui comprend une clause OUTPUT ou une instruction DML imbriquée.
406 16 Impossible d’utiliser %1! dans l’opérateur PIVOT, car celui-ci n’est pas indifférent aux valeurs NULL.
407 16 Erreur interne. La routine de chaîne dans le fichier %1!, à la ligne %2!, a échoué avec HRESULT 0x%3!.
408 16 Une expression constante a été rencontrée dans la liste ORDER BY, à la position %1!.
411 16 La clause COMPUTE #%1!, expression d’agrégation #%2!, n’est pas dans la liste de sélection.
412 16 La colonne “%1!” ne peut pas être mise à jour, car elle est dérivée ou constante.
413 16 Les paramètres ou sous-requêtes corrélés ne sont pas pris en charge par la fonction inline “%1!”.
414 16 L’instruction UPDATE n’est pas autorisée, car elle met à jour la vue “%1!” qui participe dans une jointure et possède un déclencheur INSTEAD OF UPDATE.
415 16 L’instruction DELETE n’est pas autorisée, car elle met à jour la vue “%1!” qui participe dans une jointure et possède un déclencheur INSTEAD OF DELETE.
416 16 La file d’attente de service “%1!” ne peut pas être mise à jour directement.
417 16 La clause TOP n’est pas autorisée dans une instruction UPDATE ou DELETE avec une vue partitionnée.
418 16 Les objets qui exposent des colonnes de type CLR ne sont pas autorisés dans les requêtes distribuées. Utilisez une requête directe pour accéder à l’objet distant ‘%1!’.
421 16 Le type de données %1! ne peut pas être sélectionné en tant que DISTINCT, car il n’est pas comparable.
422 16 Expression de table commune définie, mais non utilisée.
423 16 Les méthodes des types de données XML ne sont pas prises en charge dans les contraintes de validation. Créez une fonction scalaire définie par l’utilisateur pour inclure l’invocation de la méthode. L’erreur s’est produite dans la table “%1!”.
424 16 Les méthodes des types de données XML ne sont pas prises en charge dans les définitions des colonnes calculées des variables de table et dans les tables retournées par les fonctions table. L’erreur s’est produite à la colonne “%1!”, table “%2!”, dans l’instruction %3!.
425 16 Le type de données %1! de la variable de réception n’est pas égal au type de données %2! de la colonne ‘%3!’.
426 16 La longueur %1! de la variable de réception est inférieure à la longueur %2! de la colonne ‘%3!’.
427 20 Impossible de charger la définition pour l’ID de contrainte %1! dans l’ID de base de données %2!. Exécutez DBCC CHECKCATALOG pour vérifier l’intégrité de la base de données.
428 16 L’insertion en bloc ne peut pas être utilisée dans un traitement à instructions multiples.
432 16 Les méthodes des types de données XML ne sont plus prises en charge dans les contraintes de validation. Supprimez la contrainte ou créez une fonction scalaire définie par l’utilisateur pour inclure l’invocation de la méthode. L’erreur s’est produite dans la table “%1!”.
434 16 La fonction ‘%1!’ n’est pas autorisée dans la clause OUTPUT.
435 16 Les méthodes des types de données XML ne sont pas prises en charge dans les définitions des colonnes calculées. Créez une fonction scalaire définie par l’utilisateur pour inclure l’invocation de la méthode. L’erreur s’est produite à la colonne “%1!”, table “%2!”, dans l’instruction %3!.
438 16 Les méthodes de type de données Xml ne sont pas autorisées dans les règles. L’erreur s’est produite au niveau de la table “%1!”.
440 16 Erreur de compilation de requête interne. Le dépassement de capacité de la pile n’a pas pu être traité.
441 16 Impossible d’utiliser la fonction ‘%1!’ sur une source de données distante.
442 16 L’argument NEST doit être une référence de colonne. Les expressions ne sont pas autorisées.
443 16 Utilisation non valide d’un opérateur présentant des effets secondaires ‘%1!’ dans une fonction.
444 16 La sélection d’instructions incluses dans une fonction ne peut pas renvoyer les données à un client.
445 16 La clause COLLATE ne peut pas être utilisée dans des expressions contenant une clause COLLATE.
446 16 Impossible de résoudre le conflit de classement de l’opération %1!.
447 16 Le type d’expression %1! n’est pas valide pour la clause COLLATE.
448 16 Classement ‘%1!’ non valide.
449 16 Conflit de classement provoqué par des clauses COLLATE avec différents classements ‘%1!’ et ‘%2!’.
450 16 Les traductions de pages de codes ne sont pas prises en charge pour les types de données text. De : %1! À : %2!.
451 16 Impossible de résoudre le conflit de classement de la colonne %1! dans l’instruction %2!.
452 16 La clause COLLATE ne peut pas être utilisée sur des types de données définis par l’utilisateur.
453 16 Le classement ‘%1!’ est pris en charge uniquement sur les types de données Unicode et ne peut pas être défini au niveau de la base de données ou du serveur.
454 16 L’argument UNNEST doit être une colonne de table imbriquée.
455 16 La dernière instruction incluse dans une fonction doit être RETURN.
456 16 La conversion implicite de la valeur %1! vers %2! ne peut pas être effectuée, car le classement résultant n’est pas résolu en raison d’un conflit de classement.
457 16 La conversion implicite de la valeur %1! vers %2! ne peut pas être effectuée, car le classement de la valeur n’est pas résolu en raison d’un conflit de classement.
458 16 Impossible de créer la table cible SELECT INTO “%1!”, car la colonne xml “%2!” est tapée avec une collection de schémas “%3!” issue de la base de données “%4!”. Les colonnes xml ne peuvent pas faire référence à des schémas dans différentes bases de données.
459 16 Le classement ‘%1!’ est pris en charge sur les types de données Unicode uniquement et ne peut pas être appliqué aux types de données char, varchar ou text.
460 16 L’opérateur DISTINCT n’est pas autorisé dans la partie récursive d’une expression de table commune récursive ‘%1!’.
461 16 L’opérateur TOP n’est pas autorisé dans la partie récursive d’une expression de table commune récursive ‘%1!’.
462 16 La jointure externe n’est pas autorisée dans la partie récursive d’une expression de table commune récursive ‘%1!’.
463 16 Les fonctions munies de paramètres ne sont pas autorisées dans la partie récursive d’une expression de table commune récursive ‘%1!’.
464 16 Les fonctions présentant des effets secondaires ne sont pas autorisées dans la partie récursive d’une expression de table commune récursive ‘%1!’.
465 16 Les références récursives ne sont pas autorisées dans les sous-requêtes.
466 16 L’opérateur UNION n’est pas autorisé dans la partie récursive d’une expression de table commune récursive ‘%1!’.
467 16 Les fonctions GROUP BY, HAVING ou d’agrégation ne sont pas autorisées dans la partie récursive d’une expression de table commune récursive ‘%1!’.
468 16 Impossible de résoudre le conflit de classement entre “%1!” et “%2!” dans l’opération %3!.
469 16 Une liste de colonnes explicite doit être spécifiée pour la table cible ‘%1!’ lorsque l’indicateur de table KEEPIDENTITY est utilisé et que la table contient une colonne d’identité.
470 16 Le synonyme “%1!” fait référence au synonyme “%2!”. Le chaînage de synonymes n’est pas autorisé.
471 16 Seule une des trois options SINGLE_BLOB, SINGLE_CLOB ou SINGLE_NCLOB peut être spécifiée.
472 16 Soit un fichier de format, soit une des trois options SINGLE_BLOB, SINGLE_CLOB ou SINGLE_NCLOB doit être spécifié.
473 16 La valeur incorrecte “%1!” est fournie dans l’opérateur PIVOT.
474 16 Impossible de charger les définitions des colonnes calculées pour la table “%1!”.
475 16 Clause SAMPLE non valide. Seuls les noms de tables dans la clause FROM des requêtes SELECT, UPDATE et DELETE peuvent être échantillonnés.
476 16 Taille PERCENT tablesample “%1!” non valide pour la table “%2!”. La taille PERCENT tablesample doit être comprise entre 0 et 100.
477 16 Valeur ROWS ou valeur de départ REPEATABLE non valide dans la clause TABLESAMPLE pour la table “%1!”. La valeur ou la valeur de départ doit être un entier.
478 16 La clause TABLESAMPLE ne peut pas être utilisée dans la définition d’une vue ou d’une fonction de table inline.
479 16 Valeur ROWS ou valeur de départ REPEATABLE “%1!” non valide dans la clause TABLESAMPLE pour la table “%2!”. La valeur ou la valeur de départ doit être supérieure à 0.
480 16 La clause TABLESAMPLE ne peut pas être utilisée avec la fonction de table “%1!”.
481 16 La clause TABLESAMPLE ne peut pas être utilisée avec la table de serveur lié “%1!”.
482 16 La clause TABLESAMPLE ou REPEATABLE contient une expression non constante ou non valide.
483 16 La clause OUTPUT ne peut pas être utilisée dans une instruction INSERT…EXEC.
484 16 Impossible de déclarer plus de %1! variables locales.
485 16 Les vues et les fonctions inline ne peuvent pas retourner des colonnes xml qui sont tapées avec une collection de schémas enregistrée dans une base de données autre que la base de données actuelle. La colonne “%1!” est tapée avec la collection de schémas “%2!”, qui est enregistrée dans la base de données “%3!”.
486 16 “%1!” n’autorise pas à spécifier un nom de schéma en tant que préfixe du nom de l’assembly.
487 16 Une option non valide a été spécifiée pour l’instruction “%1!”.
488 16 Les colonnes %1! doivent être comparables. Le type de la colonne “%2!” est “%3!”, qui n’est pas comparable.
489 16 La clause OUTPUT ne peut pas être spécifiée, car la vue cible “%1!” est une vue partitionnée.
490 16 La fonctionnalité de resynchronisation est temporairement désactivée.
491 16 Un nom de corrélation doit être spécifié pour l’ensemble de lignes en bloc dans la clause FROM.
492 16 Les noms de colonnes dupliqués ne sont pas autorisés dans les ensembles de résultats obtenus par le biais d’OPENQUERY et OPENROWSET. Le nom de colonne “%1!” est un doublon.
493 16 La colonne ‘%1!’ retournée par la méthode nodes() ne peut pas être utilisée directement. Elle ne peut être utilisée qu’avec l’une des quatre méthodes de types de données XML, exist(), nodes(), query() et value(), ou dans les vérifications IS NULL et IS NOT NULL.
494 16 La clause TABLESAMPLE ne peut être utilisée qu’avec des tables locales.
495 16 La colonne de table de retour “%1!” n’est pas du même type que le type avec lequel elle a été créée. Abandonnez et recréez le module en utilisant un nom en deux parties pour le type, ou utilisez sp_refreshsqlmodule pour actualiser ses métadonnées de paramètres.
496 16 Le paramètre “%1!” n’est pas du même type que celui avec lequel il a été créé. Supprimez et recréez le module en utilisant un nom en deux parties pour le type, ou utilisez sp_refreshsqlmodule pour actualiser ses métadonnées de paramètres.
497 16 Les variables ne sont pas autorisées dans les clauses TABLESAMPLE ou REPEATABLE.
498 16 Valeur non valide dans la clause TABLESAMPLE ou REPEATABLE.
499 16 Paramètre non valide pour la fonction getchecksum.
500 16 Tentative de transmission d’un paramètre table avec %1! colonnes alors que le type de table défini par l’utilisateur correspondant requiert %2! colonnes.
505 16 Le compte d’utilisateur en cours a été invoqué avec SETUSER ou SP_SETAPPROLE. Le changement de bases de données n’est pas autorisé.
506 16 Le caractère d’échappement “%1!” non valide a été spécifié dans un prédicat %2!.
507 16 Argument non valide dans SET ROWCOUNT. L’argument doit être un entier non négatif et non-Null.
509 11 Nom d’utilisateur ‘%1!’ introuvable.
510 16 Impossible de créer une ligne de table de travail plus grande que le maximum autorisé. Soumettez à nouveau la requête avec l’indicateur ROBUST PLAN.
511 16 Impossible de créer une ligne de taille %1!, supérieure à la taille maximale autorisée de %2!.
512 16 La sous-requête a retourné plusieurs valeurs. Cela n’est pas autorisé quand la sous-requête suit =, !=, <, <= , >, >= ou quand elle est utilisée en tant qu’expression.
513 16 Conflit de colonne INSERT ou UPDATE avec une règle imposée par une instruction CREATE RULE précédente. L’instruction a été terminée. Le conflit s’est produit dans la base de données ‘%1!’, table ‘%2!’, colonne ‘%3!’.
515 16 Impossible d’insérer la valeur NULL dans la colonne ‘%1!’, table ‘%2!’. Cette colonne n’accepte pas les valeurs NULL. Échec de %3!.
517 16 L’ajout d’une valeur à une colonne ‘%1!’ a provoqué un dépassement de capacité.
518 16 Impossible de convertir le type de données %1! en %2!.
522 16 Le thread WAITFOR a été supprimé.
523 16 Un déclencheur a retourné un ensemble de résultats et/ou fonctionnait avec SET NOCOUNT OFF tandis qu’un autre ensemble de résultats en suspens était actif.
524 16 Un déclencheur a retourné un jeu de résultats et l’option de serveur ‘disallow results from triggers’ a la valeur True.
525 16 La colonne retournée par la méthode nodes() ne peut pas être convertie en type de données %1!. Elle ne peut être utilisée qu’avec l’une des quatre méthodes de types de données XML, exist(), nodes(), query() et value(), ou dans les vérifications IS NULL et IS NOT NULL.
526 16 L’opérateur %1! des types XML contraints par différentes collections de schémas XML et/ou une option DOCUMENT/CONTENT n’est pas autorisé. Utilisez la fonction CONVERT pour exécuter cette requête.
527 16 La conversion implicite entre des types XML contraints par différentes collections de schémas XML n’est pas autorisée. Utilisez la fonction CONVERT pour exécuter cette requête.
529 16 La conversion explicite du type de données %1! en %2! n’est pas autorisée.
530 16 L’instruction a été terminée. La récursivité maximale %1! a été épuisée avant la fin de l’instruction.
531 10 Impossible de donner à NOCOUNT la valeur OFF au sein de l’exécution du déclencheur, parce que l’option de serveur “disallow_results_from_triggers” est vraie (True) ou que nous nous trouvons à l’intérieur de l’exécution du déclencheur LOGON.
532 16 L’horodateur (changé en %1!) montre que la ligne a été mise à jour par un autre utilisateur.
533 10 Impossible de donner à XACT ABORT la valeur OFF au sein de l’exécution du déclencheur, sauf si le niveau de compatibilité de la base de données est égal à 90.
534 16 ‘%1!’ a échoué car cette fonctionnalité n’est pas prise en charge dans l’édition de cette instance de SQL Server ‘%2!’. Pour plus d’informations sur la prise en charge des fonctionnalités dans les différentes éditions de SQL Server, voir la documentation en ligne.
535 16 La fonction datediff a provoqué un dépassement de capacité. Le nombre de parties de date qui séparent deux instances de date/heure est trop important. Essayez d’utiliser datediff avec une partie de date moins précise.
536 16 Paramètre de longueur non valide passé à la fonction %1!.
537 16 Paramètre de longueur non valide passé à la fonction LEFT ou SUBSTRING.
539 16 Le schéma a été modifié après la création de la table cible. Réexécutez la requête SELECT INTO.
540 16 Mémoire système insuffisante pour exécuter RAISERROR.
541 16 Espace de pile insuffisant pour exécuter l’instruction
542 16 Valeur datetime non valide. Elle dépasse l’année 9999.
543 16 Échec de la création d’une table de retour pour la fonction table ‘%1!’.
544 16 Impossible d’insérer une valeur explicite dans la colonne identité de la table ‘%1!’ quand IDENTITY_INSERT est défini à OFF.
545 16 Une valeur explicite doit être spécifiée dans la colonne d’identité de la table ‘%1!’ quand IDENTITY_INSERT est défini à ON, ou qu’un utilisateur de la réplication effectue une insertion dans une colonne d’identité NOT FOR REPLICATION.
547 16 L’instruction %1! est en conflit avec la contrainte %2! “%3!”. Le conflit s’est produit dans la base de données “%4!”, table “%5!”%6!%7!%8!.
548 16 L’instruction INSERT a échoué, car elle était en conflit avec une contrainte de vérification de plage d’identité dans la base de données ‘%1!’, table répliquée ‘%2!’%3!%4!%5!. Si la colonne identité est gérée automatiquement par la réplication, mettez à jour la plage comme suit : pour le serveur de publication, exécutez sp_adjustpublisheridentityrange ; pour l’Abonné, exécutez l’Agent de distribution ou l’Agent de fusion.
549 16 Le classement ‘%1!’ de la variable de réception n’est pas égal au classement ‘%2!’ de la colonne ‘%3!’.
550 16 Les instructions INSERT ou UPDATE ont échoué parce que la vue cible spécifiait WITH CHECK OPTION ou recouvrait une vue spécifiant WITH CHECK OPTION, alors qu’une ou plusieurs lignes résultant de l’opération n’étaient pas qualifiées sous la contrainte CHECK OPTION.
552 16 Échec de la fonction CryptoAPI ‘%1!’. Erreur 0x%2! : %3!
555 16 Les fonctions définies par l’utilisateur ne sont pas encore disponibles.
556 16 INSERT EXEC a échoué parce que la procédure stockée a modifié le schéma de la table cible.
557 16 Seules les fonctions et certaines procédures stockées étendues peuvent être exécutées à partir d’une fonction.
558 16 Les appels de fonction distants ne sont pas autorisés dans une fonction.
561 16 Échec lors de l’accès au fichier ‘%1!’
562 16 Échec lors de l’accès au fichier ‘%1!’. Les fichiers ne sont accessibles que par le biais de partages.
563 14 La transaction pour l’instruction INSERT EXEC a été annulée. L’opération INSERT EXEC va être interrompue.
564 16 Tentative de création d’un enregistrement avec une longueur fixe de ‘%1!’. La taille maximale fixe autorisée est ‘%2!’.
565 18 Un dépassement de capacité de la pile s’est produit dans le serveur lors de la compilation de la requête. Simplifiez la requête.
566 21 Une erreur s’est produite lors de l’écriture d’une trace d’audit. SQL Server est en cours de fermeture. Vérifiez et corrigez les conditions de l’erreur, comme un espace disque insuffisant, puis redémarrez SQL Server. Si le problème persiste, désactivez l’audit en démarrant le serveur à partir de l’invite de commandes avec le commutateur “-f”, et en utilisant SP_CONFIGURE.
567 16 Le fichier ‘%1!’ n’existe pas ou n’est pas un fichier de trace reconnu. Ou bien une erreur s’est produite en ouvrant le fichier.
568 16 Une erreur a été rencontrée ou le fichier de trace ‘%1!’ présente une fin inattendue.
569 16 Le handle passé à %1! n’était pas valide.
570 15 Les déclencheurs INSTEAD OF ne prennent pas en charge la récursivité directe. Échec de l’exécution du déclencheur.
571 16 La valeur de l’attribut spécifié pour %1! n’est pas valide.
572 16 Expression régulière “%1!” non valide vers le décalage %2!.
573 16 L’évaluation de l’expression régulière est trop complexe : ‘%1!’.
574 16 L’instruction %1! ne peut pas être utilisée à l’intérieur d’une transaction utilisateur.
575 16 Un déclencheur LOGON a retourné un jeu de résultats. Modifiez le déclencheur LOGON de façon à ne pas retourner de jeux de résultats.
576 16 Impossible de créer une ligne contenant des données fragmentées de taille %1!, supérieure à la taille maximale autorisée de %2!.
577 16 La valeur fournie pour le délai d’attente n’est pas valide. La valeur du délai d’attente doit être un entier valide compris entre 0 et 2 147 483 647.
578 16 L’instruction INSERT EXEC n’est pas autorisée dans les requêtes WAITFOR.
579 16 Impossible d’exécuter une requête WAITFOR avec un niveau d’isolement d’instantané.
582 16 Le décalage est supérieur à la longueur de la colonne à mettre à jour lors de l’opération d’écriture.
583 16 Décalage ou longueur lors de l’opération d’écriture négatif.
584 16 L’instruction SELECT INTO n’est pas autorisée dans les requêtes WAITFOR.
585 16 Le changement du contexte de la base de données n’est pas autorisé lors de l’alimentation de la base de données des ressources.
587 16 Un jeton d’extraction retardé du type CLR non valide est fourni.
588 16 Plusieurs tâches de la session utilisent le même jeton d’extraction retardé du type CLR au même moment.
589 16 Cette instruction a essayé d’accéder à des données dont l’accès est restreint par l’assembly.
590 16 L’appel de procédure distante (RPC) a été abandonné sans avoir été exécuté.
591 16 %1! : le paramètre formel “%2!” a été défini comme OUTPUT, mais le paramètre réel n’a pas été déclaré comme OUTPUT.
592 16 %1! ID %2! introuvable dans l’ID %3! de base de données.
593 10 fn_trace_gettable: échec de la conversion XML des données de trace pour l’événement 165.
594 10 fn_trace_gettable : la conversion XML des données de trace n’est pas prise en charge en mode fibre.
595 16 L’instruction BULK INSERT avec un autre ensemble de résultats en suspens doit être exécutée avec XACT_ABORT sur ON.
596 16 Impossible de poursuivre l’exécution, car la session a été terminée.
597 16 L’exécution de l’accès aux données intra-processus est arrêtée à cause d’erreurs dans le protocole UDP.
598 16 Une erreur s’est produite lors de l’exécution de CREATE/ALTER DB. Consultez l’erreur précédente pour plus d’informations.
599 16 %1! : la longueur du résultat dépasse la limite de longueur (2 Go) du type cible.
601 12 Impossible de poursuivre l’analyse avec NOLOCK car les données ont été déplacées.
602 21 Entrée introuvable pour la table ou l’index avec l’ID de partition %1! dans la base de données %2!. Cette erreur peut se produire si une procédure stockée fait référence à une table qui a été supprimée ou si des métadonnées ont été endommagées. Supprimez et recréez la procédure stockée ou exécutez DBCC CHECKDB.
603 21 Entrée introuvable pour la table ou l’index avec l’ID d’objet %1! (ID de partition %2!) dans la base de données %3!. Cette erreur peut se produire si une procédure stockée fait référence à une table qui a été supprimée ou si des métadonnées ont été endommagées. Supprimez et recréez la procédure stockée ou exécutez DBCC CHECKDB.
605 21 La tentative d’extraction de la page logique %1! dans la base de données %2! a échoué. Elle appartient à l’unité d’allocation %3! et non à %4!.
606 21 Incohérence des métadonnées. L’ID de groupe de fichiers %1! spécifié pour la table ‘%2!’ n’existe pas. Exécutez DBCC CHECKDB ou CHECKCATALOG.
608 16 Entrée de catalogue introuvable pour l’ID de partition %1! dans la base de données %2!. Les métadonnées sont incohérentes. Exécutez DBCC CHECKDB pour vérifier si les métadonnées ont été endommagées.
609 16 BTree n’est pas vide lors de la réactivation sur RowsetBulk.
610 16 Valeur d’en-tête non valide à partir d’une page. Exécutez DBCC CHECKDB pour vérifier l’absence de données endommagées.
611 16 Impossible d’insérer ou de mettre à jour une ligne, car la taille totale de colonne variable, surcharge comprise, dépasse la limite de %1! octets.
613 21 Entrée introuvable pour l’ensemble de lignes de table de travail avec l’ID de partition %1! dans la base de données %2!.
615 21 L’ID de base de données %1!, nom ‘%2!’, est introuvable. La base de données est peut-être hors connexion. Attendez quelques minutes et réessayez.
617 20 Le descripteur de l’ID d’objet %1! dans l’ID de base de données %2! n’a pas été trouvé dans la table de hachage lors de la tentative de déhachage. Une entrée est manquante dans une table de travail. Réexécutez la requête. Si un curseur est concerné, fermez et rouvrez le curseur.
622 16 Aucun fichier n’a été affecté au groupe de fichiers “%1!”. Les tables, les index et les colonnes text, ntext et image ne peuvent pas être remplis dans ce groupe de fichiers tant qu’un fichier n’a pas été ajouté.
627 16 Impossible d’utiliser SAVE TRANSACTION dans une transaction distribuée.
628 16 Impossible d’exécuter SAVE TRANSACTION quand aucune transaction n’est active.
650 16 Dans les niveaux d’isolation READ COMMITTED ou REPEATABLE READ, vous ne pouvez spécifier d’autre verrou que READPAST.
651 16 Impossible d’utiliser l’indicateur de granularité %1! sur la table “%2!” car le verrouillage au niveau de granularité spécifié est inhibé.
652 16 L’index “%1!” de la table “%2!” (RowsetId %3!) se trouve dans un groupe de fichiers (“%4!”) en lecture seule, qui ne peut pas être modifié.
656 10 La fonction de partitionnement « %1! » crée %2! partitions, ce qui empêche la suppression de la prise en charge des partitions augmentées.
657 16 Impossible de désactiver la prise en charge des partitions augmentées dans la base de données « %1! », car %2!.
658 16 Impossible d’activer la prise en charge des partitions augmentées dans la base de données « %1! », car %2!.
666 16 La valeur unique maximale pour un groupe dupliqué, générée par le système, est dépassée pour l’index avec l’ID de partition %1!. Supprimer puis recréer l’index peut résoudre le problème. Sinon, utilisez une autre clé de cluster.
667 16 L’index “%1!” de la table “%2!” (RowsetId %3!) se trouve dans un groupe de fichiers (“%4!”) dont l’accès est impossible, car il est hors connexion, il est en cours de restauration ou il n’existe plus.
669 22 L’objet ligne est incohérent. Exécutez à nouveau la requête.
670 16 Les données LOB de la table “%1!” se trouvent dans un groupe de fichiers (“%2!”) hors connexion qui est inaccessible.
671 16 Les données LOB de la table “%1!” se trouvent dans un groupe de fichiers (“%2!”) en lecture seule qui ne peut pas être modifié.
672 10 Impossible de mettre en file d’attente des paquets de nettoyage pour les ensembles de lignes orphelins de la base de données “%1!”. De l’espace disque risque d’être inutilisé. Le nettoyage sera retenté au redémarrage de la base de données.
674 10 Une exception s’est produite dans le destructeur de RowsetNewSS 0x%1!. Cette erreur peut être le symptôme d’un problème lié à la libération des blocs de disque pré-alloués utilisés pendant les opérations d’insertion en bloc. Redémarrez le serveur pour résoudre ce problème.
675 10 La table de travail avec l’ID de partition %1! a été supprimée après plusieurs tentatives.
676 10 Une erreur s’est produite lors d’une tentative de suppression de la table de travail avec l’ID de partition %1!.
677 10 Impossible de supprimer la table de travail avec l’ID de partition %1! malgré plusieurs tentatives. Cette table de travail est marquée comme étant à supprimer ultérieurement. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
678 10 Ensemble de lignes actif pour l’ID de partition %1! détecté à la fin du lot. Cette erreur peut être le symptôme d’une gestion incorrecte des exceptions. Utilisez la fenêtre d’activité en cours dans SQL Server Management Studio ou l’instruction Transact-SQL KILL pour mettre fin à l’identificateur de processus serveur (SPID) responsable de l’apparition de cette erreur.
679 16 Une des partitions de l’index ‘%1!’ de la table ‘%2!’ (ID de partition %3!) se trouve dans un groupe de fichiers (“%4!”) dont l’accès est impossible, car il est hors connexion, il est en cours de restauration ou il n’existe plus. Cela peut limiter le résultat de la requête.
680 10 Une erreur [%1!, %2!, %3!] s’est produite lors de la suppression de l’ID d’unité d’allocation %4! qui appartient à la table de travail avec l’ID de partition %5!.
681 16 Tentative de définition d’une valeur NULL dans une colonne n’acceptant pas les valeurs NULL.
682 16 Erreur interne. Le tampon fourni pour la lecture de la valeur de colonne est trop petit. Exécutez DBCC CHECKDB pour vérifier l’absence d’altérations.
683 22 Une erreur interne s’est produite lors d’une tentative de conversion entre des formats décimaux à longueur variable et à longueur fixe. Exécutez DBCC CHECKDB pour vérifier l’absence d’éventuels dommages au niveau de la base de données.
684 22 Une erreur interne s’est produite lors d’une tentative de conversion entre des formats de stockage compressés et non compressés. Exécutez DBCC CHECKDB pour vérifier l’absence d’éventuels dommages.
685 22 Une erreur interne s’est produite lors d’une tentative de récupération d’un pointeur alternatif pour un enregistrement transféré de segment de mémoire.
686 16 Impossible de compresser une colonne nchar ou nvarchar qui a un nombre impair d’octets.
701 19 Mémoire système insuffisante dans le pool de ressources ‘%1!’ pour exécuter cette requête.
708 10 Le serveur n’a plus assez d’espace d’adressage virtuel ou l’ordinateur est à court de mémoire virtuelle. Mémoire réservée utilisée %1! fois depuis le démarrage. Annulez la requête et réexécutez-la, réduisez la charge du serveur ou annulez d’autres applications.
801 20 Une mémoire tampon a été rencontrée avec un état 0x%1! inattendu.
802 17 Mémoire disponible insuffisante dans le pool de mémoires tampons.
803 10 défaillance simulée (DEBUG uniquement)
805 10 restauration en attente
806 10 échec de l’audit (une page lue sur le disque n’a pas pu passer les vérifications de base de l’intégrité)
807 10 (il n’y a pas de disque dans le lecteur ou ce n’est pas le bon disque)
808 10 octets transférés insuffisants
821 20 Impossible de déhacher la mémoire tampon à 0x%1! avec le numéro de page de mémoire tampon %2! et l’ID de base de données %3! défini à HASHED. La mémoire tampon est introuvable. %4!. Contactez le support technique.
822 21 Impossible de démarrer l’opération d’E/S pour la demande %1!. Contactez le support technique.
823 24 Le système d’exploitation a retourné l’erreur %1! à SQL Server pendant une opération de %2! au niveau du décalage %3! dans le fichier ‘%4!’. Vous trouverez peut-être plus de détails dans les messages supplémentaires qui figurent dans le journal des erreurs et le journal des évènements système de SQL Server. Il s’agit d’une condition d’erreur sévère de niveau système qui met en péril l’intégrité de la base de données et qui doit être corrigée immédiatement. Effectuez une vérification complète de la cohérence de la base de données (DBCC CHECKDB). Cette erreur peut être due à de nombreux facteurs ; pour plus d’informations, reportez-vous à la documentation en ligne de SQL Server.
824 24 SQL Server a détecté une erreur d’E/S logique et relative à la cohérence. L’erreur %1! s’est produite pendant une opération de %2! de la page %3! dans la base de données avec l’ID %4! au niveau du décalage %5! dans le fichier ‘%6!’. Vous trouverez peut-être plus de détails dans les messages supplémentaires qui figurent dans le journal des erreurs et le journal des évènements système de SQL Server. Il s’agit d’une condition d’erreur sévère qui met en péril l’intégrité de la base de données et qui doit être corrigée immédiatement. Effectuez une vérification complète de la cohérence de la base de données (DBCC CHECKDB). Cette erreur peut être due à de nombreux facteurs ; pour plus d’informations, reportez-vous à la documentation en ligne de SQL Server.
825 10 La lecture du fichier ‘%1!’ au décalage %2! a réussi après avoir échoué %3! fois avec l’erreur %4!. D’autres messages peuvent fournir davantage d’informations dans le journal des erreurs SQL Server et le journal des événements système. Cette condition d’erreur menace l’intégrité de la base de données et elle doit être résolue. Effectuez une vérification complète de la cohérence de la base de données (DBCC CHECKDB). Cette erreur peut avoir de nombreuses causes ; pour plus d’informations, consultez la documentation en ligne de SQL Server.
826 10 ID de page incorrect (ID de page attendu : %1!:%2! ; ID de page réel : %3!:%4!)
829 21 L’ID de base de données %1!, page %2!, est marqué RestorePending, ce qui peut indiquer un disque endommagé. Pour récupérer à partir de cet état, effectuez une restauration.
830 10 page périmée (une lecture de page a retourné un numéro séquentiel dans le journal (%1!:%2!:%3!) qui est antérieur au dernier qui a été écrit (%4!:%5!:%6!))
831 20 Impossible de désallouer une page contenant toutes les sections de la région de données.
832 24 Une page qui aurait dû être constante a changé (somme de contrôle attendue : %1!, somme de contrôle réelle : %2!, base de données %3!, fichier ‘%4!’, page %5!). Cela indique généralement une défaillance de la mémoire ou tout autre dommage au niveau du matériel ou du système d’exploitation.
833 10 SQL Server a rencontré %1! occurrence(s) de requêtes d’E/S mettant plus de %2! secondes à s’effectuer dans le fichier [%3!] de la base de données [%4!] (%5!). Le descripteur de fichier du système d’exploitation est 0x%6!. Le décalage de la dernière E/S longue est: %7!
844 10 Un dépassement de délai s’est produit lors de l’attente du verrou de tampon \endash type %1!, bp %2!, page %3!:%4!, état %5!, ID de base de données : %6!, ID d’unité d’allocation : %7!%8!, tâche 0x%9! : %10!, temps d’attente %11!, indicateurs 0x%12!, tâche propriétaire 0x%13!. Poursuite de l’attente.
845 17 Dépassement du délai lors de l’attente du type de verrou de mémoire tampon %1!, page %2!, ID de base de données %3!.
846 10 Un dépassement de délai s’est produit lors de l’attente du verrou de tampon — type %1!, bp %2!, page %3!:%4!, état %5!, ID de base de données : %6!, ID d’unité d’allocation : %7!%8!, tâche 0x%9! : %10!, temps d’attente %11!, indicateurs 0x%12!, tâche propriétaire 0x%13!. Pas de poursuite de l’attente.
847 10 Un dépassement de délai s’est produit lors de l’attente du verrou : classe ‘%1!’, id %2!, type %3!, tâche 0x%4! : %5!, temps d’attente %6!, indicateurs 0x%7!, tâche propriétaire 0x%8!. Poursuite de l’attente.
848 10 Utilisation de pages de grande taille pour le pool de mémoires tampons.
849 10 Utilisation de pages verrouillées pour le pool de mémoires tampons.
850 10 Allocation de %1! Mo de mémoire de pages de grande taille.
851 10 la page se trouve dans un fichier OFFLINE qui ne peut pas être lu
902 16 Pour modifier le %1!, la base de données doit être dans un état permettant l’exécution d’un point de contrôle.
904 16 La base de données %1! ne peut pas être démarrée automatiquement pendant l’arrêt ou le démarrage du serveur.
905 21 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être démarrée dans cette édition de SQL Server, car elle contient une fonction de partition ‘%2!’. Seule l’édition Entreprise de SQL Server prend en charge le partitionnement.
907 16 La base de données “%1!” possède des métadonnées de base de données ou de fichier incohérentes.
908 10 Le groupe de fichiers %1! de la base de données %2! n’est pas disponible parce qu’il est %3!. Restaurez ou modifiez le groupe de fichiers pour le rendre disponible.
909 21 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être démarrée dans cette édition de SQL Server, car une partie ou l’intégralité de l’objet ‘%2!’ est activée avec la compression de données ou le format de stockage VarDecimal. La compression de données et le format de stockage VarDecimal sont uniquement pris en charge dans SQL Server Enterprise Edition.
910 10 La base de données ‘%1!’ met à niveau le script ‘%2!’ du niveau %3! vers le niveau %4!.
911 16 La base de données ‘%1!’ n’existe pas. Assurez-vous que le nom a été saisi correctement.
912 21 La mise à niveau du niveau de script pour la base de données ‘%1!’ a échoué, car l’étape de mise à niveau ‘%2!’ a rencontré l’erreur %3!, état %4!, gravité %5!. Il s’agit d’une condition d’erreur grave qui peut interférer avec un fonctionnement normal et la base de données sera mise hors connexion. Si l’erreur s’est produite lors de la mise à niveau de la base de données ‘master’, elle empêche le démarrage de l’intégralité de l’instance de SQL Server. Examinez les entrées précédentes du journal des erreurs à la recherche d’erreurs, prenez les actions correctives appropriées et redémarrez la base de données afin que les étapes de mise à niveau de script soient exécutées jusqu’à la fin.
913 22 ID de base de données %1! introuvable. La base de données n’a peut-être pas encore été activée ou elle est en transition. Réexécutez la requête dès que la base de données est disponible. Si vous ne pensez pas que cette erreur est due à la transition d’état d’une base de données et que l’erreur continue à se produire, contactez votre fournisseur d’assistance principal. Consultez le journal des erreurs de Microsoft SQL Server ainsi que toute autre information pertinente relative aux circonstances de l’erreur.
914 21 La mise à niveau du niveau de script pour la base de données ‘%1!’ a échoué, car l’étape de mise à niveau ‘%2!’ a été abandonnée avant la fin. Si l’abandon a eu lieu lors de la mise à niveau de la base de données ‘master’, il empêche le démarrage de l’intégralité de l’instance de SQL Server. Examinez les entrées précédentes du journal des erreurs à la recherche d’erreurs, prenez les actions correctives appropriées et redémarrez la base de données afin que les étapes de mise à niveau de script soient exécutées jusqu’à la fin.
915 21 Impossible d’obtenir le niveau de script actuel pour la base de données ‘%1!’. Si l’erreur s’est produite lors du démarrage de la base de données ‘master’, elle empêche le démarrage de l’intégralité de l’instance de SQL Server. Examinez les entrées précédentes du journal des erreurs à la recherche d’erreurs, prenez les actions correctives appropriées et redémarrez la base de données afin que la mise à niveau de script soit exécutée jusqu’à la fin.
916 14 Le principal de serveur “%1!” ne peut pas accéder à la base de données “%2!” dans le contexte de sécurité actuel.
917 21 Échec de l’exécution d’un lot de scripts de mise à niveau pour la base de données ‘%1!’ en raison d’une erreur de compilation. Examinez le message d’erreur précédent à la recherche de la ligne à l’origine de l’échec de compilation.
918 21 Échec du chargement des métadonnées de script du moteur à partir de la DLL de script ‘%1!’. Le code d’erreur signalé par Windows était %2!. Il s’agit d’une condition d’erreur grave qui indique en règle générale une installation endommagée ou incomplète. La réparation de l’instance de SQL Server peut permettre de résoudre cette erreur.
919 10 L’utilisateur ‘%1!’ remplace l’entrée du niveau de script de la base de données %2! par la valeur %3!.
920 20 Seuls les membres du rôle sysadmin peuvent modifier le niveau de script de la base de données.
921 14 La base de données ‘%1!’ n’a pas encore été récupérée. Attendez puis recommencez.
922 14 La base de données ‘%1!’ est en cours de récupération. Patientez jusqu’à ce que la récupération soit terminée.
923 14 La base de données ‘%1!’ est en mode restreint. Seuls son propriétaire et les membres des rôles dbcreator et sysadmin peuvent accéder à cette base de données.
924 14 La base de données ‘%1!’ est déjà ouverte et elle ne peut avoir qu’un seul utilisateur à la fois.
925 19 Le nombre maximal de bases de données utilisées dans chaque requête a été dépassé. Le nombre maximal autorisé est %1!.
926 14 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être ouverte. Elle a été marquée SUSPECT lors de la récupération. Pour plus d’informations, consultez le journal des erreurs de SQL Server.
927 14 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être ouverte. Elle est en cours de restauration.
928 20 Lors de la mise à niveau, la base de données a déclenché l’exception %1!, sévérité %2!, état %3!, adresse %4!. Utilisez le numéro de l’exception afin d’en déterminer la cause.
929 20 Fermeture impossible d’une base de données qui n’est pas ouverte. L’application doit se reconnecter et réessayer. Si cette action ne résout pas le problème, contactez votre fournisseur d’assistance principal.
930 21 Tentative de référence à l’unité de récupération %1! de la base de données ‘%2!’, qui n’existe pas. Contactez le support technique.
931 21 Tentative de référence au fragment de base de données %1! de la base de données ‘%2!’, qui n’existe pas. Contactez le support technique.
932 21 SQL Server ne peut pas charger la base de données ‘%1!’, car le suivi des modifications est activé. La version de SQL Server actuellement installée ne prend pas en charge le suivi des modifications. Désactivez le suivi des modifications dans la base de données à l’aide d’une version de SQL Server prise en charge ou mettez l’instance à niveau vers une version qui prend en charge le suivi des modifications.
933 21 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être démarrée, car certaines fonctionnalités de base de données ne sont pas disponibles dans l’édition actuelle de SQL Server.
934 21 SQL Server ne peut pas charger la base de données ‘%1!’, car la capture de données modifiées est activée. L’édition de SQL Server actuellement installée ne prend pas en charge la capture de données modifiées. Désactivez la capture de données modifiées dans la base de données à l’aide d’une édition de SQL Server prise en charge ou mettez l’instance à niveau vers une édition qui prend en charge la capture de données modifiées.
935 21 Le niveau de script pour ‘%1!’ dans la base de données ‘%2!’ ne peut pas être mis à niveau vers une version antérieure (de %3! vers %4!), qui est prise en charge par ce serveur. Cela implique en général qu’une future base de données a été attachée et que le chemin de mise à niveau vers une version antérieure n’est pas pris en charge par l’installation actuelle. Installez une version plus récente de SQL Server et essayez à nouveau d’ouvrir la base de données.
942 14 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être ouverte car elle est hors connexion.
943 14 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être ouverte parce que sa version (%2!) est postérieure à la version du serveur en cours (%3!).
944 10 Conversion de la base de données ‘%1!’ de la version %2! à la version actuelle %3!.
945 16 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être ouverte, car des fichiers sont inaccessibles, ou la mémoire ou l’espace disque sont insuffisants. Pour plus d’informations, consultez le journal des erreurs de SQL Server.
946 14 Impossible d’ouvrir la base de données ‘%1!’, version %2!. Mettez-la au niveau de la dernière version.
947 16 Erreur lors de la fermeture de la base de données ‘%1!’. Consultez les éventuelles erreurs précédentes et recommencez l’opération.
948 20 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être ouverte, car sa version est %2!. Ce serveur prend en charge la version %3! et les versions précédentes. Un chemin de mise à niveau vers une version antérieure n’est pas pris en charge.
949 16 tempdb est ignoré. Vous ne pouvez pas exécuter une requête qui nécessite tempdb.
950 20 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être mise à niveau, car sa version non finale (%2!) n’est pas prise en charge par cette version de SQL Server. Vous ne pouvez pas ouvrir une base de données qui est incompatible avec cette version de sqlservr.exe. Vous devez recréer la base de données.
951 10 Base de données ‘%1!’ exécutant l’étape de mise à jour de la version %2! à la version %3!.
952 16 La base de données ‘%1!’ est en état de transition. Essayez l’instruction ultérieurement.
954 14 Impossible d’ouvrir la base de données “%1!”. Elle agit en tant que base de données miroir.
955 14 La base de données %1! est activée pour la mise en miroir de bases de données, mais n’a pas de quorum : elle ne peut pas être ouverte. Vérifiez si les connexions du serveur partenaire et témoin sont configurées.
956 14 La base de données %1! est activée pour la mise en miroir de bases de données, mais elle n’a pas encore été synchronisée avec son partenaire. Réessayez l’opération ultérieurement.
957 17 La base de données ‘%1!’ est activée pour la mise en miroir de bases de données. Le nom de la base de données ne peut pas être modifié.
958 10 La version de la base de données de ressources est %1!. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
959 20 La version de la base de données des ressources est %1! et ce serveur prend en charge la version %2!. Restaurez la version correcte ou réinstallez SQL Server.
960 10 Avertissement : l’utilisateur “sys” (principal_id = %1!) dans la base de données “%2!” a été renommé en “%3!”. “sys” est un nom de schéma ou d’utilisateur réservé dans cette version de SQL Server.
961 10 Avertissement : l’index “%1!” (index_id = %2!) de l’ID d’objet %3! dans la base de données “%4!” a été renommé en “%5!” car son nom est identique à celui d’un autre index du même objet.
962 10 Avertissement : la clé primaire ou la contrainte unique “%1!” (object_id = %2!) dans la base de données “%3!” a été renommée en “%4!” car son index a été renommé.
963 10 Avertissement : la base de données “%1!” a été marquée comme suspecte en raison d’actions entreprises durant la mise à niveau. Pour plus d’informations, consultez le journal des erreurs ou le journal des événements. Utilisez ALTER DATABASE pour mettre la base de données en ligne. La base de données sera en ligne dans l’état restricted_user.
964 10 Avertissement : l’utilisateur système ‘%1!’ manquait dans la base de données ‘%2!’ et a été restauré. Cet utilisateur est requis pour le bon fonctionnement de SQL Server.
965 10 Avertissement : une incohérence au niveau de la possibilité de valeur NULL de la colonne a été détectée dans les métadonnées de l’index “%1!” (index_id = %2!) sur l’ID d’objet ID %3! dans la base de données “%4!”. L’index est peut-être endommagé. Exécutez DBCC CHECKTABLE pour vérifier la cohérence.
966 10 Avertissement : l’assembly “%1!” dans la base de données “%2!” a été renommé en “%3!”, car le nom de l’assembly est en conflit avec celui d’un assembly système dans cette version de SQL Server.
967 10 Avertissement : l’index “%1!” sur “%2!”.”%3!” est désactivé, car les données XML liées à cet index peuvent contenir des valeurs négatives pour xs:date et xs:dateTime, ce qui n’est plus pris en charge.
968 10 Avertissement : la facette XML sur le type “%1!” dans la collection de schémas “%2!” a été mise à jour de “%3!” vers “%4!”, car SQL Server ne prend pas en charge les années négatives dans les valeurs de type xs:date ou xs:dateTime.
969 10 Avertissement : la valeur par défaut ou fixe de l’élément ou attribut XML “%1!” dans la collection de schémas “%2!” a été mise à jour de “%3!” vers “%4!”, car SQL Server ne prend pas en charge les années négatives dans les valeurs de type xs:date ou xs:dateTime.
970 10 Avertissement : les instances XML de la colonne XML “%1!.%2!.%3!” peuvent contenir des valeurs de type simple négatives, de type xs:date ou xs:dateTime. Il est impossible d’exécuter XQuery ou de construire un index XML primaire sur ces instances XML.
971 10 La base de données des ressources a été détectée à deux emplacements différents. Attachement de la base de données des ressources dans le même répertoire que sqlservr.exe à ‘%1!’ au lieu de la base de données des ressources actuellement attachée à ‘%2!’.
972 17 Impossible d’utiliser la base de données ‘%1!’ pendant l’exécution de la procédure.
1001 16 Ligne %1! : la longueur ou la précision spécifiée %2! n’est pas valide.
1002 16 Ligne %1! : l’échelle spécifiée %2! n’est pas valide.
1003 15 Ligne %1! : la clause %2! est autorisée uniquement pour %3!.
1004 16 Préfixe de colonne ‘%1!’ non valide : aucun nom de table n’est spécifié.
1005 15 Ligne %1! : numéro de procédure non valide (%2!). Doit être compris entre 1 et 32 767.
1006 15 CREATE TRIGGER ne contient aucune instruction.
1007 15 Le %1! ‘%2!’ sort des limites de représentation numérique (précision maximale 38).
1008 15 L’élément SELECT identifié par le numéro ORDER BY %1! contient une variable faisant partie de l’expression identifiant une position de colonne. Les variables ne sont autorisées dans ORDER BY que si l’ordre est une expression référençant un nom de colonne.
1009 16 Le mot clé DEFAULT n’est pas autorisé dans les commandes DBCC.
1010 15 Caractère d’échappement ‘%1!’ non valide.
1011 15 Le nom de corrélation ‘%1!’ est spécifié plusieurs fois dans une clause FROM.
1012 15 Le nom de corrélation ‘%1!’ a le même nom exposé que la table ‘%2!’.
1013 15 Les objets “%1!” et “%2!” dans la clause FROM ont les mêmes noms exposés. Utilisez des noms de corrélation pour les distinguer.
1014 15 La clause TOP contient une valeur incorrecte.
1015 15 Un agrégat ne peut pas figurer dans la clause ON, sauf dans une sous-requête contenant une clause HAVING ou une liste de sélection, et la colonne à agréger est une référence externe.
1016 15 Les opérateurs de jointure externe ne peuvent pas être spécifiés dans une requête contenant des tables jointes.
1018 15 Syntaxe incorrecte vers ‘%1!’. Si cette syntaxe fait partie d’un indicateur de table, un mot clé WITH et des parenthèses sont requis. Reportez-vous à la documentation en ligne de SQL Server pour connaître la syntaxe correcte.
1019 15 Liste de colonnes non valide après un nom d’objet dans une instruction GRANT ou REVOKE.
1020 15 Impossible de spécifier des listes de sous-entités (par exemple des expressions de colonne ou de sécurité) pour les autorisations au niveau des entités.
1021 10 Avertissement FIPS : la ligne %1! comporte l’instruction non ANSI ‘%2!’.
1022 10 Avertissement FIPS : la ligne %1! comporte la clause non ANSI ‘%2!’.
1023 15 Paramètre %1! non valide spécifié pour %2!.
1024 10 Avertissement FIPS : la ligne %1! comporte la fonction non ANSI ‘%2!’.
1025 10 Avertissement FIPS : la longueur de l’identificateur ‘%1!’ excède 18.
1026 16 L’instruction GOTO ne peut pas être utilisée pour un saut dans une étendue TRY ou CATCH.
1028 15 Les constructions CUBE, ROLLUP et GROUPING SETS ne sont pas autorisées dans une clause GROUP BY ALL.
1029 15 Le mode Parcourir est incorrect pour les sous-requêtes et les tables dérivées.
1030 16 Seules des constantes sont autorisées à cet endroit. Le littéral d’heure n’est pas autorisé, car il se réfère à la date actuelle.
1031 15 Les pourcentages doivent être compris entre 0 et 100.
1032 16 Impossible d’utiliser le préfixe de colonne ‘%1!’. Il doit correspondre à l’objet de la clause UPDATE ‘%2!’.
1033 16 La clause ORDER BY n’est pas valide dans les vues, les fonctions inline, les tables dérivées, les sous-requêtes et les expressions de table communes, sauf si TOP ou FOR XML est également spécifié.
1034 15 Erreur de syntaxe : spécification dupliquée de l’action “%1!” dans la déclaration du déclencheur.
1035 15 Syntaxe incorrecte vers ‘%1!’, ‘%2!’ attendu.
1036 15 L’option de fichier %1! est requise dans cette instruction CREATE/ALTER DATABASE.
1037 15 Les options CASCADE, WITH GRANT ou AS ne peuvent pas être spécifiées avec des autorisations d’instruction.
1038 15 Un nom d’objet ou de colonne est manquant ou vide. Pour les instructions SELECT INTO, vérifiez si chaque colonne a un nom. Pour les autres instructions, recherchez des noms d’alias vides. Les alias définis sous la forme ” ” ou [] ne sont pas autorisés. Remplacez l’alias par un nom valide.
1039 16 L’option ‘%1!’ est spécifiée plus d’une fois.
1041 15 L’option %1! n’est pas autorisée pour un fichier LOG.
1042 15 Indicateurs d’optimiseur %1! en conflit spécifiés.
1043 16 ‘%1!’ n’est pas encore implémenté.
1044 15 Impossible d’utiliser le nom d’une fonction existante pour nommer une procédure stockée.
1045 15 Les agrégats ne sont pas autorisés dans ce contexte. Seules sont permises les expressions scalaires.
1046 15 Les sous-requêtes ne sont pas autorisées dans ce contexte. Seules sont permises les expressions scalaires.
1047 15 Indicateurs de verrouillage en conflit.
1048 15 Options de curseur %1! et %2! en conflit.
1049 15 Le mélange des syntaxes anciennes et nouvelles pour spécifier des options de curseur n’est pas autorisé.
1050 15 Cette syntaxe n’est autorisée que pour les requêtes paramétrées.
1051 15 Les paramètres de curseur dans une procédure stockée doivent être déclarés avec les options OUTPUT et VARYING, et ils doivent être spécifiés dans l’ordre CURSOR VARYING OUTPUT.
1052 15 Options %1! “%2!” et “%3!” en conflit.
1053 15 Pour DROP STATISTICS, vous devez fournir à la fois le nom de l’objet (table ou vue) et celui des statistiques, sous la forme “objectname.statisticsname”.
1054 15 La syntaxe ‘%1!’ n’est pas autorisée dans les objets liés au schéma.
1055 15 ‘%1!’ n’est pas un nom valide car il contient un caractère NULL ou un caractère Unicode non valide.
1056 15 Le nombre d’éléments dans la liste de sélection dépasse le nombre maximum autorisé de %1! éléments.
1057 15 La fonction IDENTITY ne peut pas être utilisée avec une instruction SELECT INTO contenant un opérateur UNION, INTERSECT ou EXCEPT.
1058 15 Impossible de spécifier à la fois READ_ONLY et FOR READ ONLY dans une déclaration de curseur.
1059 15 Impossible d’initialiser ou de réinitialiser l’option ‘parseonly’ dans une procédure ou fonction.
1060 15 Le nombre de lignes dans une clause TOP doit être un entier.
1061 16 Les constantes text, ntext et image ne sont pas encore implémentées.
1062 16 La clause TOP N WITH TIES n’est pas autorisée sans la clause correspondante ORDER BY.
1063 16 Un groupe de fichiers ne peut pas être ajouté au moyen de ALTER DATABASE ADD FILE. Utilisez ALTER DATABASE ADD FILEGROUP.
1064 16 Un groupe de fichiers ne peut pas être utilisé avec les fichiers journaux.
1065 15 Les indicateurs de verrou NOLOCK et READUNCOMMITTED ne sont pas autorisés pour les tables cibles des instructions INSERT, UPDATE DELETE ou MERGE.
1066 10 Avertissement. Ligne %1! : l’option ‘%2!’ est obsolète et n’a pas d’effet.
1067 15 Les instructions SET SHOWPLAN doivent être seules dans le traitement.
1068 16 Une seule liste d’indicateurs d’index est autorisée par table.
1069 16 Les indicateurs d’index ne sont autorisés que dans une clause FROM ou OPTION.
1070 15 L’option ‘%1!’ de CREATE INDEX n’est plus prise en charge.
1071 16 Impossible de spécifier un algorithme JOIN avec une jointure à distance.
1072 16 Un indicateur REMOTE ne peut être spécifié que dans une clause INNER JOIN.
1073 15 ‘%1!’ n’est pas une option de curseur reconnue pour le curseur %2!.
1074 15 La création de fonctions temporaires n’est pas autorisée.
1075 15 Les instructions RETURN dans les fonctions à valeurs scalaires doivent inclure un argument.
1076 15 La fonction ‘%1!’ requiert au moins %2! argument(s).
1077 15 L’instruction INSERT dans la colonne identité n’est pas autorisée dans les variables de table.
1078 15 ‘%1! %2!’ n’est pas une option reconnue.
1079 15 Impossible d’utiliser une variable pour spécifier une condition dans un prédicat de texte intégral lorsque l’accès est effectué via un curseur.
1080 15 La valeur entière %1! est hors limite.
1081 16 ‘%1!’ n’autorise pas à spécifier le nom de la base de données en tant que préfixe du nom de l’assembly.
1082 15 “%1!” ne prend pas en charge l’inscription synchrone des déclencheurs.
1083 15 OWNER n’est pas une option valide pour EXECUTE AS dans le contexte des déclencheurs de niveau serveur et base de données.
1084 15 ‘%1!’ n’est pas un type d’événement valide.
1085 15 Le type d’événement ‘%1!’ ne prend pas en charge les notifications d’événements.
1086 16 La clause FOR XML n’est pas valide dans les vues, les fonctions inline, les tables dérivées et les sous-requêtes lorsque celles-ci contiennent un opérateur défini. Pour contourner ce problème, encapsulez la clause SELECT contenant un opérateur défini au moyen d’une syntaxe de table dérivée et appliquez FOR XML à celle-ci.
1087 15 La variable de table “%1!” doit être déclarée.
1088 15 L’objet “%1!” est introuvable, car il n’existe pas ou vous ne disposez pas des autorisations requises.
1089 15 L’instruction SET FMTONLY OFF doit être la dernière instruction du traitement.
1090 15 Valeur par défaut non valide du paramètre %1!.
1091 15 L’option “%1!” n’est pas valide pour cette fonction.
1092 16 Dans ce contexte, le ou les noms des statistiques %1! ne peuvent pas être spécifiés pour l’option ‘%2!’.
1093 16 “%1!” n’est pas un nom de Service Broker valide.
1094 15 Impossible de spécifier un nom de schéma en tant que préfixe de nom de déclencheur pour les déclencheurs de niveau base de données et serveur.
1095 15 “%1!” a déjà été spécifié en tant que type d’événement.
1096 15 Les valeurs des paramètres par défaut pour les types CLR nvarchar(max), varbinary(max) et xml ne sont pas pris en charge.
1097 15 Impossible d’utiliser If UPDATE dans cette instruction CREATE TRIGGER.
1098 15 Le ou les types d’événements spécifiés ne sont pas valides pour l’objet cible spécifié.
1099 15 La clause ON n’est pas valide pour cette instruction.
1101 17 Impossible d’allouer une nouvelle page pour la base de données ‘%1!’ en raison d’un espace disque insuffisant dans le groupe de fichiers ‘%2!’. Créez l’espace nécessaire en supprimant des objets dans le groupe de fichiers, en ajoutant des fichiers supplémentaires au groupe de fichiers ou en définissant Autogrowth sur ON pour les fichiers existants dans le groupe de fichiers.
1105 17 Impossible d’allouer de l’espace pour l’objet ‘%1!’%2! dans la base de données ‘%3!’, car le groupe de fichiers ‘%4!’ est plein. Créez de l’espace disque en supprimant des fichiers qui ne sont pas indispensables, en supprimant des objets dans le groupe de fichiers, en ajoutant des fichiers supplémentaires au groupe de fichiers ou en définissant Autogrowth sur ON pour les fichiers existants dans le groupe de fichiers.
1119 16 Échec de la suppression de la page IAM %1!, car une autre personne utilise l’objet auquel cette page IAM appartient.
1121 17 L’allocateur d’espace ne peut pas allouer la page dans la base de données %1!.
1122 14 Erreur de table : page %1!. Échec du test (%2!). L’adresse 0x%3! n’est pas alignée.
1123 14 Erreur de table : page %1!. Type de page non attendu %2!.
1124 14 Erreur de table : page %1!. Échec du test (%2!). Emplacement %3!, décalage 0x%4! non valide.
1125 14 Erreur de table : page %1!. Échec du test (%2!). Emplacement %3!, extension de ligne dans l’espace libre à 0x%4!.
1126 14 Erreur de table : page %1!. Échec du test (%2!). Emplacement %3!, chevauchement du décalage 0x%4! avec la ligne précédente.
1127 14 Erreur de table : page %1!. Échec du test (%2!). Les valeurs sont %3! et %4!.
1128 14 Erreur de table : page %1!, ligne %2!. Échec du test (%3!). Les valeurs sont %4! et %5!.
1129 16 Impossible de nettoyer des désallocations différées à partir du groupe de fichiers ‘%1!’.
1130 10 Erreur pendant l’allocation d’une extension à une table de travail. L’extension %1! de TEMPDB est peut-être perdue.
1131 10 Échec de la troncation de AppendOnlyStorageUnit 0x%1!. Cette opération sera réessayée. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
1202 16 Le principal de base de données « %1! » n’existe pas ou l’utilisateur n’est pas un membre.
1203 20 L’ID de processus %1! a essayé de déverrouiller une ressource qu’il ne possède pas : %2!. Réessayez la transaction, car cette erreur est peut-être provoquée par une condition basée sur le temps. Si le problème persiste, contactez l’administrateur de base de données.
1204 19 L’instance du moteur de base de données SQL Server ne peut pas obtenir une ressource LOCK en ce moment. Réexécutez votre instruction lorsque le nombre d’utilisateurs actifs est moindre. Demandez à l’administrateur de base de données de vérifier la configuration du verrou et de la mémoire pour cette instance, ou de vérifier les longues transactions.
1205 13 La transaction (ID de processus %1!) a été bloquée sur les ressources %2! par un autre processus et a été choisie comme victime. Réexécutez la transaction.
1206 18 Microsoft Distributed Transaction Coordinator (MS DTC) a annulé la transaction distribuée.
1207 10 Impossible d’allouer des verrous %1! au démarrage, retour à %2! et activation de l’allocation de verrouillage dynamique. L’utilisation de la mémoire maximale autorisée au démarrage est %3! Ko.
1208 21 Les blocs de verrous %1! initiaux n’ont pas pu être alloués lors du démarrage. Impossible de démarrer le serveur.
1209 21 Les blocs propriétaires de verrous %1! initiaux n’ont pas pu être alloués lors du démarrage. Impossible de démarrer le serveur.
1210 21 Impossible d’allouer les blocs propriétaires de verrous lors de la migration des verrous. Serveur arrêté.
1212 10 Verrou non enregistré : %1! Mode : %2!
1213 21 Erreur lors de la génération dynamique du thread du Moniteur de verrou : %1!
1214 17 Erreur interne. Les transactions parallèles sont trop nombreuses.
1220 17 Il n’y a plus de classes de verrous disponibles en provenance de la transaction.
1221 20 Le moteur de base de données tente de libérer des verrous qui ne sont actuellement pas retenus par la transaction. Réessayez la transaction. Si le problème persiste, contactez votre fournisseur d’assistance.
1222 16 Délai de requête de verrou dépassé.
1223 16 Impossible de déverrouiller l’application (principal de base de données : ‘%1!’, ressource : ‘%2!’), car celle-ci n’est pas verrouillée.
1224 16 Une ressource de verrou d’application non valide a été passée à %1!.
1225 16 Un mode de verrou d’application non valide a été passé à %1!.
1226 16 Un propriétaire de verrou d’application non valide a été passé à %1!.
1227 16 Un délai d’attente de verrou d’application non valide a été passé à %1!.
1228 16 Un paramètre “%1!” non valide a été passé à la fonction ou procédure de verrou d’application.
1230 16 Un principal de base de données non valide a été passé à %1!.
1401 21 Le démarrage de la routine du thread principal pour le processus de mise en miroir de bases de données a échoué pour la raison suivante : %1!. Corrigez la cause de cette erreur et redémarrez le service SQL Server.
1402 20 Le témoin n’a pas trouvé d’entrée pour le GUID de mise en miroir de la base de données {%1!-%2!-%3!-%4!%5!-%6!%7!%8!%9!%10!%11!}. Une incompatibilité de configuration existe. Réessayez la commande ou réinitialisez le témoin à partir d’un des partenaires de mise en miroir de la base de données.
1403 16 Le témoin de la session de mise en miroir a reçu la réponse d’erreur %1! (état %2!) de la part de l’instance de serveur %3! pour la base de données %4!. Pour plus d’informations à propos de cette erreur, reportez-vous au journal des erreurs sur l’instance de serveur et l’instance de serveur partenaire.
1404 16 Échec de la commande car le miroir de la base de données est occupé. Réessayez ultérieurement.
1405 16 La base de données “%1!” est déjà activée pour la mise en miroir de la base de données.
1406 16 Impossible de forcer le service en toute sécurité. Supprimez la mise en miroir de la base de données et récupérez la base de données “%1!” pour y accéder.
1407 16 La copie distante de la base de données “%1!” n’est pas associée à sa copie locale.
1408 16 La copie distante de la base de données “%1!” n’a pas été suffisamment récupérée pour permettre la mise en miroir.
1409 16 La mise en miroir de la base de données ne peut pas être activée pour la copie distante de la base de données “%1!”. Restaurez les journaux de la base de données sur la copie distante.
1410 16 La copie distante de la base de données “%1!” est déjà activée pour la mise en miroir de la base de données.
1411 16 Le nombre de sauvegardes de fichiers journaux appliqués à la copie distante de la base de données “%1!” est insuffisant pour lui permettre de restaurer par progression l’ensemble de ses fichiers jusqu’à une limite commune dans le temps.
1412 16 La copie distante de la base de données “%1!” n’a pas été restaurée par progression jusqu’à une limite dans le temps qui est incluse dans la copie locale du fichier journal de la base de données.
1413 16 Les communications avec l’instance de serveur distant ‘%1!’ ont échoué avant le début de la mise en miroir de la base de données. Échec de la commande ALTER DATABASE. Réexécutez la commande lors du démarrage de la base de données distante.
1414 16 La base de données a été fermée avant l’initialisation complète de sa mise en miroir. Échec de la commande ALTER DATABASE.
1415 16 Échec de la mise en miroir de la base de données “%1!”. L’opération demandée n’a pas pu être effectuée.
1416 16 La base de données “%1!” n’est pas configurée pour la mise en miroir de base de données.
1417 16 La fonctionnalité de mise en mémoire de base de données a été désactivée par l’administrateur pour la base de données “%1!”.
1418 16 L’adresse réseau du serveur “%1!” est impossible à atteindre ou elle n’existe pas. Vérifiez le nom de l’adresse réseau et assurez-vous que les ports des points de terminaison locaux et distants sont opérationnels.
1419 16 Impossible d’ouvrir la copie distante de la base de données “%1!”. Vérifiez son nom et assurez-vous qu’elle est en état de restauration, puis soumettez de nouveau la commande.
1420 16 La mise en miroir de bases de données n’a pas pu obtenir le nom d’hôte réseau. Erreur système %1!. Vérifiez la configuration du réseau.
1421 16 Échec de la communication avec l’instance du serveur distant ‘%1!’ avant l’expiration du délai d’attente. La commande ALTER DATABASE n’a peut-être pas été terminée. Réessayez.
1422 16 L’instance de serveur miroir n’est pas au niveau des dernières modifications effectuées dans la base de données “%1!”. Basculement impossible.
1423 16 Le nom de propriété n’est pas pris en charge.
1424 16 L’instance du serveur distant comporte une valeur plus récente de la propriété ‘%1!’. La valeur de la propriété n’a pas été changée.
1425 16 La valeur de la propriété est non valide pour ‘%1!’. Valeur non changée.
1426 16 Pour envoyer la commande ALTER DATABASE SET WITNESS, les trois instances doivent être interconnectées et la base de données miroir doit être détectée. Lorsque ces conditions sont réunies, renvoyez la commande.
1427 16 L’instance de serveur ‘%1!’ ne peut pas servir de témoin. Échec de la commande ALTER DATABASE SET WITNESS.
1428 16 La demande a été rejetée car l’instance de serveur chargée de répondre n’est pas dans un état qui permet de traiter la demande.
1429 16 Le nom de l’instance de serveur témoin doit être différent de ceux des deux instances qui gèrent la base de données. Échec de la commande ALTER DATABASE SET WITNESS.
1430 16 La base de données ‘%1!’ est dans un état instable pour supprimer la mise en miroir de bases de données ; la récupération peut échouer. Vérifiez les données après la récupération.
1431 16 Ni l’instance de serveur partenaire ni l’instance de serveur témoin pour la base de données “%1!” n’est disponible. Réexécutez la commande lorsqu’au moins une des instances est disponible.
1432 10 La mise en miroir de bases de données tente de réparer la page physique %1! dans la base de données “%2!” en demandant une copie au serveur partenaire.
1433 16 Les trois instances de serveur ne sont pas restées interconnectées pendant la durée de la commande ALTER DATABASE SET WITNESS. Il est possible qu’aucun témoin ne soit actuellement associé à la base de données. Vérifiez l’état, puis réexécutez la commande le moment venu.
1434 16 Un message de mise en miroir de bases de données %1! non valide ou inattendu de type %2! a été reçu du serveur %3!, base de données %4!.
1435 16 %1! a reçu une réponse indiquant une erreur inattendue de mise en miroir de bases de données : numéro d’erreur %2!, gravité %3!, état %4!, chaîne %5!.
1436 16 L’ID de Service Broker de la copie distante de la base de données “%1!” ne correspond pas à l’ID sur le serveur principal.
1437 16 Impossible de publier le message ‘%1!’ à partir de l’instance de serveur ‘%2!’ car la mémoire est insuffisante. Réduisez la mémoire qui n’est pas nécessaire ou augmentez la mémoire système.
1438 16 L’instance de serveur %1! a rejeté la demande de configuration ; consultez son fichier journal des erreurs pour plus d’informations. La raison %2! et l’état %3! peuvent être utilisés à des fins de diagnostic par Microsoft. Dans la mesure où il s’agit d’une erreur temporaire, une nouvelle demande est susceptible de réussir. Corrigez la cause, puis réessayez.
1439 16 Aucun témoin n’est actuellement associé à la base de données “%1!”.
1440 10 La mise en miroir de bases de données est active pour la base de données ‘%1!’ comme principale copie. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
1441 10 La mise en miroir de bases de données est active pour la base de données ‘%1!’ comme copie miroir. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
1442 10 La mise en miroir de bases de données est inactive pour la base de données ‘%1!’. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
1443 10 La mise en miroir de bases de données s’est terminée pour la base de données ‘%1!’. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
1444 10 Récupération ignorée pour la base de données ‘%1!’, parce qu’elle est marquée comme étant une base de données miroir, donc impossible à récupérer. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
1445 10 Récupération ignorée pour la base de données ‘%1!’, parce qu’elle est marquée comme étant une base de données miroir inaccessible. Il y a un problème avec la session de mise en miroir. Soit la session n’a pas de quorum, soit les liaisons de communication sont rompues à cause de problèmes au niveau des liaisons, de la configuration des points de terminaison ou des autorisations (pour le compte de serveur ou le certificat de sécurité). Pour accéder à la base de données, découvrez ce qui a changé dans la configuration de la session et annulez cette modification.
1446 10 L’instance de serveur “%1!” fait déjà office de témoin.
1447 16 La commande ALTER DATABASE “%1!” ne peut pas être exécutée si les deux instances de serveur partenaire ne sont pas en cours d’exécution ou connectées. Démarrez le partenaire et réexécutez la commande.
1448 16 La copie à distance de la base de données “%1!” n’existe pas. Vérifiez le nom de la base de données et réexécutez la commande.
1449 16 La commande ALTER DATABASE a échoué en raison d’une chaîne de connexion au serveur non valide.
1450 16 La commande ALTER DATABASE a échoué parce que le thread de travail ne peut pas être créé.
1451 16 Impossible de trouver les informations de mise en miroir de la base de données dans la table système.
1452 16 Le nom de l’instance de serveur partenaire doit être différent du nom de l’instance de serveur qui gère la base de données. La commande ALTER DATABASE SET PARTNER a échoué.
1453 17 ‘%1!’, le serveur partenaire de mise en miroir distante pour la base de données ‘%2!’, a rencontré l’erreur %3!, état %4!, gravité %5!. La mise en miroir de bases de données a été interrompue. Corrigez l’erreur sur le serveur distant et reprenez la mise en miroir, ou supprimez la mise en miroir et rétablissez l’instance du serveur miroir.
1454 17 La mise en miroir de bases de données sera interrompue. L’instance du serveur ‘%1!’ a rencontré l’erreur %2!, état %3!, gravité %4! lorsqu’elle était un serveur partenaire de mise en miroir pour la base de données ‘%5!’. Les serveurs partenaires de mise en miroir de bases de données peuvent essayer de récupérer automatiquement suite à l’erreur et de reprendre la session de mise en miroir. Pour plus d’informations, examinez le journal des erreurs à la recherche d’autres messages d’erreur.
1455 16 Le service de mise en miroir de la base de données ne peut pas être forcé pour la base de données “%1!” car cette dernière n’est pas dans l’état approprié pour devenir la base de données principale.
1456 16 Impossible d’envoyer la commande ALTER DATABASE à l’instance de serveur distant ‘%1!’. La configuration de la mise en miroir de bases de données n’a pas été modifiée. Vérifiez que le serveur est connecté et réessayez.
1457 23 La synchronisation de la base de données miroir, ‘%1!’, a été interrompue, laissant la base de données dans un état incohérent. La commande ALTER DATABASE a échoué. Vérifiez que la base de données principale, si elle existe, est sauvegardée et en ligne, reconnectez l’instance de serveur miroir, puis autorisez la base de données miroir à terminer la synchronisation.
1458 17 La copie principale de la base de données ‘%1!’ a rencontré l’erreur %2!, état %3!, gravité %4! lors de l’envoi de la page %5! vers le miroir. La mise en miroir de bases de données a été suspendue. Corrigez l’erreur et reprenez la mise en miroir.
1459 24 Une erreur s’est produite lors de l’accès aux métadonnées de mise en miroir de bases de données. Annulez la mise en miroir (ALTER DATABASE database_name SET PARTNER OFF) et reconfigurez-la.
1460 16 La base de données “%1!” est déjà configurée pour la mise en miroir de bases de données sur le serveur distant. Supprimez la mise en miroir de bases de données sur le serveur distant afin d’établir un nouveau serveur partenaire.
1461 10 La mise en miroir de bases de données a réparé la page physique %1! dans la base de données “%2!” en obtenant une copie fournie par le serveur partenaire.
1462 16 La mise en miroir de bases de données est désactivée en raison de l’échec du rétablissement d’une opération précédente. Impossible de reprendre.
1463 16 La fonctionnalité de mise en miroir de bases de données n’est pas disponible dans l’édition de cette instance de SQL Server. Consultez la documentation en ligne pour plus de détails sur la prise en charge des fonctionnalités dans les différentes éditions de SQL Server.
1464 16 Impossible d’activer la mise en miroir de bases de données pour la copie à distance de la base de données “%1!” car la base de données n’est pas dans un état de récupération. La base de données doit être restaurée à l’aide de la commande WITH NORECOVERY.
1465 16 La mise en miroir de base de données ne peut pas être activée car la base de données “%1!” n’est pas en mode de récupération complète sur les deux partenaires.
1466 16 La fonctionnalité de mise en miroir de base de données ne peut pas être activée, car la base de données “%1!” est en lecture seule sur l’un des partenaires.
1467 16 La fonctionnalité de mise en miroir de base de données ne peut pas être activée, car la base de données “%1!” est en mode urgence ou suspect sur l’un des partenaires.
1468 16 L’opération ne peut pas être effectuée sur la base de données “%1!” car elle est impliquée dans une session de mise en miroir de base de données.
1469 16 La mise en miroir de base de données ne peut pas être activée, car la base de données “%1!” dispose d’une fonctionnalité de fermeture automatique sur l’un des partenaires.
1470 16 La modification de la base de données au niveau des valeurs de configuration de ce partenaire peut uniquement être initialisée sur le serveur principal actuel de la base de données “%1!”.
1471 16 La connexion de mise en miroir de bases de données s’est terminée. Envoi du message Mémoire insuffisante pour la base de données “%1!”.
1472 16 La connexion de mise en miroir de bases de données s’est terminée. Envoi du message Erreur de communication pour la base de données “%1!”.
1473 16 Cette édition de SQL Server n’autorise pas la modification du niveau de sécurité. La commande ALTER DATABASE a échoué.
1474 16 Erreur de connexion de mise en miroir de bases de données %1! ‘%2!’ pour ‘%3!’.
1475 16 Impossible d’activer la mise en miroir de bases de données car la base de données “%1!” contient peut-être des modifications journalisées en bloc qui n’ont pas été sauvegardées. La dernière sauvegarde du journal sur le serveur principal doit être restaurée sur le serveur miroir.
1476 16 La valeur du délai d’attente de mise en miroir de bases de données %1! dépasse la valeur maximale autorisée 32 767.
1477 16 Le niveau de sécurité de la mise en miroir de bases de données doit être FULL pour permettre le basculement manuel de la base de données “%1!”. Définissez le niveau de sécurité avec la valeur FULL, puis recommencez.
1478 16 La base de données miroir, “%1!”, ne comporte pas assez de données du journal des transactions pour conserver la chaîne de sauvegarde des journaux de la base de données principale. Cela peut se produire si une sauvegarde des journaux de la base de données principale n’a pas été prise ou n’a pas été restaurée sur la base de données miroir.
1479 16 La connexion de mise en miroir à “%1!” a expiré pour la base de données “%2!” après %3! secondes sans réponse. Vérifiez les connexions au service et au réseau.
1480 10 La base de données mise en miroir “%1!” change les rôles de “%2!” en “%3!” à cause de %4!.
1481 10 La mise en miroir de bases de données n’a pas pu réparer la page physique %1! dans la base de données “%2!”. Le serveur partenaire de mise en miroir n’a pas pu être contacté ou n’est pas parvenu à fournir une copie de la page. Les raisons possibles sont les suivantes : absence de connectivité réseau ou altération de la copie de la page conservée par le serveur partenaire. Pour savoir si les serveurs partenaires sont actuellement connectés, examinez la colonne mirroring_state_desc de l’affichage catalogue sys.database_mirroring. Si la connexion est active, examinez les entrées du journal des erreurs du serveur partenaire qui correspondent à la période où ce message a été généré ; cela vous permettra d’obtenir des informations supplémentaires sur la raison pour laquelle le serveur partenaire n’a pas pu fournir de copie de la page. Essayez de corriger l’erreur et reprenez la mise en miroir.
1485 10 La mise en miroir de bases de données a été activée sur cette instance de SQL Server.
1486 10 Le transport de la mise en miroir de bases de données est désactivé dans la configuration des points de terminaison.
1487 10 La mise en miroir de bases de données démarre %1! thread(s) de restauration par progression en parallèle pour la base de données ‘%2!’ comme copie miroir. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
1488 16 Impossible d’activer la mise en miroir de bases de données, car la base de données “%1!” est en mode utilisateur unique.
1489 10 La mise en miroir de bases de données est désactivée sur ce serveur en raison de l’erreur %1!. Consultez le journal des erreurs et la configuration pour plus d’informations.
1499 16 Erreur de mise en miroir de bases de données : état %1!, gravité %2!, état %3!, chaîne %4!.
1501 20 Échec du tri. Contactez le Support technique.
1505 16 L’instruction CREATE UNIQUE INDEX a été interrompue, car une clé dupliquée a été trouvée pour l’objet ‘%1!’ et l’index ‘%2!’. Valeur de clé dupliquée : %3!.
1509 20 La comparaison des lignes a échoué lors du tri en raison d’un type de données inconnu sur une colonne clé. Les métadonnées sont peut-être endommagées. Contactez le Support technique.
1510 17 Échec du tri. Espace insuffisant ou verrous dans la base de données ‘%1!’.
1511 20 Le tri ne peut pas être réconcilié avec le journal des transactions.
1522 20 L’opération de tri a échoué lors de la création d’un index. Le remplacement de la page d’allocation dans la base de données ‘%1!’ a été empêché en arrêtant le tri. Exécutez DBCC CHECKDB pour vérifier les erreurs d’allocation et de cohérence. Vous devrez peut-être restaurer la base de données à partir de la sauvegarde.
1523 20 Échec du tri. L’extension incorrecte n’a pas pu être désallouée. Contactez le support technique.
1532 20 Le nouveau tri commençant à la page %1! a trouvé une extension non marquée comme partagée. Relancez la transaction. Si le problème persiste, contactez le support technique.
1533 20 Impossible de partager l’extension %1!. Les extensions appropriées n’ont pas pu être identifiées. Relancez la transaction.
1534 20 Extension %1! introuvable dans le répertoire des extensions partagées. Relancez la transaction. Si le problème persiste, contactez le support technique.
1535 20 Impossible de partager l’extension %1!. Le répertoire des extensions partagées est saturé. Relancez la transaction. Si le problème persiste, contactez le support technique.
1537 20 Impossible de suspendre un tri qui n’est pas dans une phase d’entrée de ligne.
1538 20 Impossible d’insérer une ligne dans un tri qui n’est pas dans la phase d’entrée de ligne.
1540 16 Impossible de trier une ligne de taille %1!, supérieure à la taille maximale %2! autorisée. Soumettez la requête de nouveau à l’aide de l’indicateur ROBUST PLAN.
1541 16 Échec du tri. Une fonction de comparaison du type CLR défectueuse est suspectée.
1542 10 BobMgr::GetBuf: écriture inachevée dans le grand tampon de sortie de tri au bout de %1! secondes.
1543 10 L’erreur du système d’exploitation ‘%1!’ provient d’une tentative de lecture de l’élément suivant : tri sur la page %2!, du fichier ‘%3!’, dans la base de données ID %4!. Le tri retente la lecture.
1701 16 Échec de création ou de modification de la table ‘%1!’ parce que la taille minimale des lignes serait de %2!, %3! octets d’espace réservé interne compris. Cela dépasse la taille maximale autorisée pour les lignes de la table de %4! octets.
1702 16 Échec de CREATE TABLE parce que la colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ dépasse le nombre maximal de %3! colonnes.
1706 16 La table système ‘%1!’ peut uniquement être créée ou modifiée lors d’une mise à niveau.
1707 16 Impossible de spécifier le groupe de fichiers TEXTIMAGE_ON pour une table partitionnée.
1708 10 Avertissement : la table “%1!” a été créée, mais la taille maximale des lignes excède le maximum autorisé, qui est de %2! octets. INSERT ou UPDATE échouera dans cette table si la ligne créée dépasse la limite.
1709 16 Impossible d’utiliser TEXTIMAGE_ON si une table n’a aucune colonne de type text, ntext, image, varchar(max), nvarchar(max), varbinary(max), xml ou CLR volumineux.
1710 10 Impossible d’utiliser un type d’alias avec une règle ou une valeur par défaut qui lui est associée sous la forme d’un type de colonne dans une variable de table ou une définition de table de retour dans une fonction table. Le type ‘%1!’ a un élément %2! associé.
1711 16 Impossible de définir la contrainte PRIMARY KEY sur la colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’. La colonne calculée doit être persistante et ne pas accepter les valeurs NULL.
1712 16 Les opérations d’index en ligne peuvent uniquement être effectuées dans l’Édition Enterprise de SQL Server.
1713 16 Impossible d’exécuter %1! sur la table ‘%2!’ ou à l’aide de celle-ci car elle est la table cible ou fait partie d’actions en cascade d’un déclencheur en cours d’exécution.
1714 16 Échec de modification de la table car les ID de colonne uniques ont été épuisés pour la table ‘%1!’.
1715 16 Échec de la création de la clé étrangère ‘%1!’. Seule une action de mise à jour référentielle NO ACTION est autorisée pour faire référence à la colonne calculée ‘%2!’.
1716 16 Impossible de spécifier FILESTREAM_ON lorsqu’une table n’a aucune colonne FILESTREAM. Supprimez la clause FILESTREAM_ON de l’instruction ou ajoutez une colonne FILESTREAM à la table.
1717 16 FILESTREAM_ON ne peut pas être spécifié conjointement avec un schéma de partition dans la clause ON.
1718 16 Le suivi des modifications doit être activé sur la base de données ‘%1!’ avant de pouvoir être activé sur la table ‘%2!’.
1719 16 Les données de FILESTREAM ne peuvent pas être placées sur un groupe de fichiers vide.
1720 16 Impossible de supprimer le groupe de fichiers FILESTREAM ou le schéma de partition, car la table ‘%1!’ comprend des colonnes FILESTREAM.
1721 16 La modification de la table ‘%1!’ a échoué, car la taille de ligne utilisant le format de stockage VarDecimal dépasse la taille de ligne de table maximale autorisée de %2! octets.
1722 16 Impossible de %1! %2! ‘%3!’, car aucun schéma de partition n’est spécifié pour les données FILESTREAM.
1723 16 Impossible de %1! %2! ‘%3!’, car un schéma de partition a été spécifié pour les données FILESTREAM, mais pas pour la table.
1724 16 Le groupe de fichiers ‘%1!’ n’est pas un groupe de fichiers FILESTREAM ni un schéma de partition de groupes de fichiers FILESTREAM.
1725 16 Impossible d’ajouter la colonne FILESTREAM à %1! ‘%2!’, car un déclencheur INSTEAD OF existe sur %3!.
1726 16 Impossible d’ajouter un groupe de fichiers ou un schéma de partition FILESTREAM, car la table ‘%1!’ en possède déjà un.
1727 16 Impossible de créer l’index non cluster ‘%1!’ sur la table ‘%2!’ avec la clause FILESTREAM_ON.
1728 16 Impossible de créer l’index ‘%1!’ sur la table ‘%2!’, car la colonne calculée ‘%3!’ utilise une colonne FILESTREAM.
1729 16 Impossible de créer la table ‘%1!’, car la colonne de partitionnement ‘%2!’ utilise une colonne FILESTREAM.
1730 16 Échec de création ou de modification de la table compressée ‘%1!’ parce que la taille de ligne non compressée serait de %2!, %3! octets d’espace réservé interne compris. Cela dépasse la taille maximale autorisée pour les lignes de la table de %4! octets.
1731 16 Impossible de créer la colonne fragmentée ‘%1!’ dans la table ‘%2!’, car une option ou un type de données spécifié n’est pas valide. Une colonne fragmentée doit accepter les valeurs Null et ne peut pas avoir les propriétés ROWGUIDCOL, IDENTITY ou FILESTREAM. Une colonne fragmentée ne peut pas avoir l’un des types de données suivants : text, ntext, image, geometry, geography, ou un type défini par l’utilisateur.
1732 16 Impossible de créer le jeu de colonnes fragmentées ‘%1!’ dans la table ‘%2!’, car une table ne peut pas contenir plusieurs jeux de colonnes fragmentées. Modifiez l’instruction de sorte qu’une seule colonne soit spécifiée en tant que COLUMN_SET FOR ALL_SPARSE_COLUMNS.
1733 16 Impossible de créer le jeu de colonnes fragmentées ‘%1!’ dans la table ‘%2!’, car un jeu de colonnes fragmentées doit correspondre à une colonne xml acceptant les valeurs Null. Modifiez la définition de colonne de manière à autoriser les valeurs Null.
1734 16 Impossible de créer le jeu de colonnes fragmentées ‘%1!’ dans la table ‘%2!’, car la table contient déjà une ou plusieurs colonnes fragmentées. Un jeu de colonnes fragmentées ne peut pas être ajouté à une table si celle-ci contient une colonne fragmentée.
1736 16 La colonne ‘%1!’ de la table ‘%2!’ ne peut pas être référencée dans une contrainte CHECK ou une définition de colonne calculée, car la colonne correspond à un jeu de colonnes fragmentées. Un jeu de colonnes fragmentées ne peut pas être référencé dans une contrainte CHECK ou une définition de colonne calculée.
1738 10 Impossible de créer la table ‘%1!’ avec seulement une colonne de jeu de colonnes, sans aucune colonne non calculée dans la table.
1750 10 Impossible de créer la contrainte. Voir les erreurs précédentes.
1752 16 La colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ n’est pas valide pour la création d’une contrainte par défaut.
1753 16 La colonne ‘%1!.%2!’ n’a pas la même longueur ou échelle que la colonne de référence ‘%3!.%4!’ dans la clé étrangère ‘%5!’. Les colonnes qui participent à une relation de clé étrangère doivent être définies avec la même longueur et la même échelle.
1754 16 Des valeurs par défaut ne peuvent pas être créées dans des colonnes ayant l’attribut IDENTITY. Table ‘%1!’, colonne ‘%2!’.
1755 16 Des valeurs par défaut ne peuvent pas être créées dans des colonnes de type de données Timestamp. Table ‘%1!’, colonne ‘%2!’.
1756 10 Définition de contrainte FOREIGN KEY ‘%1!’ ignorée pour la table temporaire. Les contraintes FOREIGN KEY ne s’utilisent pas sur des tables temporaires locales ou globales.
1757 16 La colonne ‘%1!.%2!’ n’appartient pas au même classement que la colonne de référence ‘%3!.%4!’ dans la clé étrangère ‘%5!’.
1758 16 Une seule contrainte peut être ajoutée ou supprimée en ligne sans aucune autre opération dans la même instruction.
1759 16 La colonne calculée ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ ne peut pas être utilisée dans une autre définition de colonne calculée.
1760 16 Des contraintes de type %1! ne peuvent pas être créées dans des colonnes de type %2!.
1761 16 Impossible de créer la clé étrangère “%1!” avec l’action référentielle SET NULL, car une ou plusieurs colonnes de référence n’acceptent pas les valeurs Null.
1762 16 Impossible de créer la clé étrangère “%1!” avec l’action référentielle SET DEFAULT car une ou plusieurs colonnes de référence n’acceptant pas les valeurs NULL ne disposent pas d’une contrainte par défaut.
1763 16 Les références de clés étrangères aux bases de données croisées ne sont pas prises en charge. Clé étrangère ‘%1!’.
1764 16 La colonne calculée ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ ne peut pas être utilisée dans ‘%3!’ car elle n’est pas persistante.
1765 16 Échec de la création de la clé étrangère ‘%1!’. Seules les actions de suppression référentielle NO ACTION et CASCADE sont autorisées pour faire référence à la colonne calculée ‘%2!’.
1766 16 Les références de clés étrangères aux tables temporaires ne sont pas prises en charge. Clé étrangère ‘%1!’.
1767 16 La clé étrangère ‘%1!’ fait référence à la table non valide ‘%2!’.
1768 16 La clé étrangère ‘%1!’ fait référence à l’objet ‘%2!’ qui n’est pas une table d’utilisateur.
1769 16 La clé étrangère ‘%1!’ fait référence à la colonne non valide ‘%2!’ dans la table de référence ‘%3!’.
1770 16 La clé étrangère ‘%1!’ fait référence à la colonne non valide ‘%2!’ dans la table référencée ‘%3!’.
1771 16 Impossible de créer la clé étrangère ‘%1!’ car elle fait référence à l’objet ‘%2!’ dont l’index cluster ‘%3!’ est désactivé.
1772 16 La clé étrangère ‘%1!’ n’est pas valide. Une table système ne peut pas être utilisée dans une définition de clé étrangère.
1773 16 La clé étrangère ‘%1!’ fait implicitement référence à l’objet ‘%2!’ qui n’a aucune clé primaire définie.
1774 16 Le nombre de colonnes dans la liste des colonnes de référence pour la clé étrangère ‘%1!’ ne correspond pas à celui de la clé primaire dans la table référencée ‘%2!’.
1775 16 Impossible de créer la clé étrangère ‘%1!’ car elle fait référence à l’objet ‘%2!’ dont l’index PRIMARY KEY ‘%3!’ est désactivé.
1776 16 Aucune clé primaire ou candidate dans la table référencée ‘%1!’ ne correspond à la liste des colonnes de référence de la clé étrangère ‘%2!’.
1778 16 La colonne ‘%1!.%2!’ n’appartient pas au même type de données que la colonne de référence ‘%3!.%4!’ dans la clé étrangère ‘%5!’.
1779 16 Une clé primaire est déjà définie sur la table ‘%1!’.
1781 16 La colonne est déjà liée à un DEFAULT.
1784 16 Impossible de créer la clé étrangère ‘%1!’ car la colonne référencée ‘%2!. %3!’ est une colonne calculée non persistante.
1785 16 L’introduction d’une contrainte FOREIGN KEY ‘%1!’ sur la table ‘%2!’ peut provoquer des cycles ou des accès en cascade multiples. Spécifiez ON DELETE NO ACTION ou ON UPDATE NO ACTION, ou modifiez d’autres contraintes FOREIGN KEY.
1786 16 La colonne ‘%1!.%2!’ ou la colonne de référence ‘%3!.%4!’ dans la clé étrangère ‘%5!’ est de type timestamp. Ce type de données ne peut pas être utilisé avec les contraintes d’intégrité référentielle en cascade.
1787 16 Impossible de définir la contrainte de clé étrangère ‘%1!’ avec DELETE ou UPDATE en cascade sur la table ‘%2!’ car un déclencheur INSTEAD OF DELETE ou UPDATE TRIGGER est défini sur cette table.
1788 16 Impossible de créer la clé étrangère en cascade ‘%1!’ lorsque la colonne de référence ‘%2!.%3!’ est une colonne d’identité.
1789 16 Impossible d’utiliser CHECKSUM(*) dans une définition de colonne calculée.
1790 16 Un nom de type de table défini par l’utilisateur ne doit pas commencer par le signe dièse (#).
1791 16 Une contrainte DEFAULT ne peut pas être créée sur la colonne ‘%1!’ de la table ‘%2!’, car la colonne correspond à une colonne fragmentée ou un jeu de colonnes fragmentées. Les colonnes fragmentées ou les jeux de colonnes fragmentées ne peuvent pas avoir de contrainte DEFAULT.
1801 16 La base de données ‘%1!’ existe déjà. Choisissez un autre nom de base de données.
1802 16 Échec de CREATE DATABASE. Certains noms de fichiers de la liste n’ont pas pu être créés. Voir les erreurs associées.
1803 17 Échec de l’instruction CREATE DATABASE. Le fichier primaire doit être doté d’une capacité minimale de %1! Mo pour recevoir une copie de la base de données model.
1806 16 CREATE DATABASE a échoué. Le classement par défaut de la base de données ‘%1!’ ne peut pas être paramétré à ‘%2!’.
1807 17 Impossible d’obtenir un verrou exclusif sur la base de données ‘%1!’. Recommencez l’opération ultérieurement.
1810 16 La base de données model doit pouvoir être mise à jour avant qu’une nouvelle base de données puisse être créée.
1812 16 CREATE DATABASE a échoué. Impossible d’utiliser la clause COLLATE avec l’option FOR ATTACH.
1813 16 Impossible d’ouvrir la nouvelle base de données ‘%1!’. Abandon de CREATE DATABASE.
1814 10 Impossible de créer tempdb. L’espace disque disponible est peut-être insuffisant. Libérez de l’espace en supprimant d’autres fichiers sur le lecteur tempdb, puis redémarrez SQL Server. Consultez le journal des événements pour voir s’il contient d’autres erreurs susceptibles d’indiquer pourquoi les fichiers tempdb ne peuvent pas être initialisés.
1815 16 La propriété %1! ne peut pas être utilisée avec les fichiers d’instantanés de la base de données.
1816 16 L’instantané sur la base de données système %1! n’est pas autorisé.
1817 16 Seul le propriétaire de la base de données “%1!” ou l’administrateur système peut créer un instantané sur cette base de données.
1818 16 Le fichier journal primaire ‘%1!’ est absent. La base de données n’a pas été correctement fermée et elle ne peut pas être reconstruite.
1819 10 Impossible de créer le fichier journal par défaut, parce que le nom est trop long.
1821 16 Impossible de créer un instantané de la base de données sur un autre instantané de base de données.
1822 16 La base de données doit être en ligne pour avoir un instantané.
1823 16 Un instantané de base de données ne peut pas être créé car il n’a pas pu démarrer.
1824 16 Impossible de joindre une base de données en cours de restauration.
1825 16 Les groupes de fichiers et les classements ne peuvent pas être spécifiés pour les instantanés de base de données.
1826 16 Les groupes de fichiers définis par l’utilisateur ne sont pas autorisés sur “%1!”.
1827 16 Échec de CREATE DATABASE ou ALTER DATABASE parce que la taille cumulée de la base de données résultante dépassera les limites de la licence, soit %1! Mo par %2!.
1828 16 Le nom de fichier logique “%1!” est déjà utilisé. Choisissez un autre nom.
1829 16 L’option FOR ATTACH requiert au moins la spécification du fichier primaire.
1830 16 Les fichiers ‘%1!’ et ‘%2!’ sont tous deux des fichiers primaires. Une base de données ne peut avoir qu’un seul fichier primaire.
1831 16 La syntaxe du fichier ONLINE/OFFLINE ne peut pas être utilisée avec CREATE DATABASE.
1832 20 Impossible de joindre le fichier ‘%1!’ en tant que base de données ‘%2!’.%3!
1833 16 Le fichier ‘%1!’ ne peut pas être réutilisé jusqu’à la prochaine opération BACKUP LOG.
1834 16 Impossible de remplacer le fichier ‘%1!’ car il est utilisé par la base de données ‘%2!’.
1835 16 Impossible de créer/joindre une nouvelle base de données car le nombre maximal autorisé de bases de données existantes a été atteint : %1!.
1836 10 Impossible de créer les fichiers de données par défaut, car le nom fourni est trop long.
1837 16 Le nom de fichier “%1!” est trop long pour créer un autre nom de flux.
1838 10 Des fichiers de base de données hors connexion ont été remplacés lors de leur retour à l’état en ligne à partir d’un instantané de base de données. Le fichier rétabli risque de contenir des pages non valides. Effectuez des vérifications de cohérence de la base de données afin d’évaluer l’intégrité des données.
1839 16 Impossible de créer les fichiers de données par défaut, car le nom ‘%1!’ est un nom de périphérique réservé.
1840 16 Impossible de créer une base de données par instantané, car elle n’est pas prise en charge dans des bases de données utilisateur à fichier unique READONLY.
1842 16 La taille maximale du fichier ne peut pas être supérieure à 2147483647 unités de la taille d’une page. La croissance des fichiers ne doit pas donner lieu à une taille supérieure à 2147483647 en termes d’unités de la taille d’une page, une fois le pourcentage de croissance appliqué.
1843 10 Retour de la base de données ‘%1!’ au moment de l’instantané ‘%2!’ avec le numéro de séquence d’enregistrement du point de fractionnement %3! (0x%4!). Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
1844 16 L’instruction %1! n’est pas prise en charge sur %2!.
1845 16 Impossible de trouver l’Enregistreur VSS SQL dans le document des métadonnées du writer fourni par VSS lors de la création d’un instantané VSS récupéré automatiquement pour le contrôle DBCC en ligne.
1846 16 Impossible de trouver le composant de l’Enregistreur VSS SQL pour la base de données ‘%1!’ lors de la création d’un instantané VSS récupéré automatiquement pour le contrôle DBCC en ligne.
1847 16 La version actuelle du système d’exploitation ne prend pas en charge les instantanés VSS récupérés automatiquement.
1848 16 VSS n’a pas pu créer d’instantané récupéré automatiquement de la base de données ‘%1!’ pour le contrôle DBCC en ligne.
1901 16 Impossible de créer un index ou des statistiques ‘%1!’ sur la vue ‘%2!’ car la colonne clé ‘%3!’ est imprécise, calculée et non persistante. Pour résoudre l’imprécision, supprimez la référence à la colonne dans l’index de la vue ou la clé de statistiques, ou modifiez la colonne. Si la colonne est calculée dans la table de base, marquez-la en tant que PERSISTED à cet endroit.
1902 16 Impossible de créer plusieurs index cluster sur %1! ‘%2!’. Supprimez l’index cluster existant ‘%3!’ avant d’en créer un autre.
1904 16 Le %1! ‘%2!’ sur la table ‘%3!’ a %4! noms de colonnes dans la liste de clés %5!. La limite maximale pour la liste des colonnes de clés d’index ou de statistiques est %6!.
1907 16 Impossible de recréer l’index ‘%1!’. La définition du nouvel index ne correspond pas à la contrainte appliquée par l’index existant.
1908 16 ‘%1!’ est une colonne de partition de l’index ‘%2!’. Les colonnes de partition d’un index unique doivent être un sous-ensemble de la clé d’index.
1909 16 Impossible d’utiliser des noms de colonnes en double dans %1!. Le nom de colonne ‘%2!’ est cité plusieurs fois.
1910 16 Échec de la création de %1! ‘%2!’ parce qu’elle est supérieure au nombre maximal de ‘%3!’ autorisé par table ou par vue.
1911 16 Le nom de colonne ‘%1!’ n’existe pas dans la table ou la vue cible.
1912 16 Impossible de poursuivre l’exécution de la DDL d’index sur %1! ‘%2!’ car elle est en conflit avec une autre opération déjà en cours d’exécution sur l’objet. Cette opération simultanée est peut-être une opération d’index en ligne exécutée sur le même objet ou une autre opération simultanée qui déplace les pages d’index comme DBCC SHRINKFILE.
1913 16 Échec de l’opération car un index ou des statistiques portant le nom ‘%1!’ existent déjà sur %2! ‘%3!’.
1914 16 Impossible de créer un index pour l’objet ‘%1!’ parce que l’objet n’est pas une table ou une vue utilisateur.
1915 16 Impossible de modifier un index non unique avec l’option d’index ignore_dup_key. L’index ‘%1!’ n’est pas unique.
1916 16 Les options %1! et %2! de CREATE INDEX s’excluent mutuellement.
1917 16 Impossible de créer, de régénérer ou de supprimer un index sur une table temporaire locale en ligne. Effectuez l’opération d’index hors connexion.
1919 16 La colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ n’est pas d’un type valide lui permettant d’être utilisée en tant que colonne clé dans un index.
1921 16 %1! ‘%2!’ non valide spécifié.
1922 16 Aucun fichier n’a été affecté au groupe de fichiers ‘%1!’. Les tables, les index et les colonnes d’objets volumineuses ne peuvent pas être créés sur ce groupe de fichiers. Utilisez la commande ALTER DATABASE pour ajouter un ou plusieurs fichiers au groupe de fichiers.
1924 16 Le groupe de fichiers ‘%1!’ est en lecture seule.
1925 16 Impossible de convertir un index cluster en un index non cluster à l’aide de l’option DROP_EXISTING. Pour changer le type d’index de cluster en non cluster, supprimez l’index cluster, puis créez un index non cluster en utilisant deux instructions distinctes.
1927 16 Il y a déjà des statistiques sur la table ‘%1!’ nommées ‘%2!’.
1929 16 Impossible de créer des statistiques sur l’objet ‘%1!’ car cet objet n’est pas une table ou une vue utilisateur.
1930 16 Impossible de convertir un index non cluster en un index cluster, car une contrainte de clé étrangère y fait référence. Supprimez la contrainte de clé étrangère, puis réessayez l’opération.
1931 16 L’instruction SQL ne peut pas être exécutée, car le groupe de fichiers ‘%1!’ est hors connexion. Utilisez l’affichage catalogue sys.database_files ou sys.master_files pour déterminer l’état des fichiers dans ce groupe de fichiers, puis restaurez les fichiers hors connexion à partir de la sauvegarde.
1934 16 Échec de %1! car les options SET suivantes comportent des paramètres incorrects : ‘%2!’. Assurez-vous que les options SET peuvent être utilisées avec %3!.
1935 16 Impossible de créer l’index. L’objet ‘%1!’ a été créé alors que les options SET suivantes étaient désactivées : ‘%2!’.
1937 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’ en raison d’une référence à une autre vue ‘%3!’. Développez manuellement la définition de la vue référencée dans la définition de la vue indexée.
1938 16 Impossible de créer l’index sur la vue ‘%1!’ car le propriétaire de l’objet sous-jacent ‘%2!’ est différent.
1939 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’ car celle-ci n’est pas liée au schéma.
1940 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’. L’index cluster n’est pas unique.
1941 16 Impossible de créer un index cluster non unique sur la vue ‘%1!’ car seuls les index clusters uniques sont autorisés. Créez plutôt un index cluster unique.
1942 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’ en raison de la présence de colonnes de type text, ntext, image, FILESTREAM ou xml.
1944 16 L’index ‘%1!’ n’a pas été créé. Cet index présente une longueur de clé d’au moins %2! octets. La longueur de clé maximale autorisée est de %3! octets.
1945 10 Avertissement ! La longueur de clé maximale est %1! octets. L’index ‘%2!’ a une longueur maximale de %3! octets. Dans certains cas, la combinaison de valeurs élevées entraînera l’échec de l’opération d’insertion/mise à jour.
1946 16 Échec de l’opération. L’entrée d’index comportant %1! octets pour l’index ‘%2!’ excède la longueur maximale de %3! octets.
1947 16 Impossible de créer %1! sur la vue “%2!” car celle-ci contient une jointure réflexive sur “%3!”.
1949 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’. La fonction ‘%3!’ produit des résultats non déterministes. Utilisez une fonction système déterministe ou modifiez la fonction définie par l’utilisateur pour retourner des résultats déterministes.
1956 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’ car elle utilise la fonction ‘%3!’ non déterministe et définie par l’utilisateur. Supprimez la référence à cette fonction ou rendez-la déterministe.
1957 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’ car celle-ci utilise la fonction ‘%3!’ imprécise et définie par l’utilisateur. Supprimez la référence à cette fonction ou modifiez-la afin de la rendre précise.
1959 16 Impossible de créer un index sur une vue ou sur une colonne calculée, car le niveau de compatibilité de cette base de données est inférieur à 80. Utilisez sp_dbcmptlevel pour augmenter le niveau de compatibilité de la base de données.
1961 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’. L’expression de cast du classement nommé ‘%3!’ n’est pas déterministe car elle dépend du système d’exploitation.
1962 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’ car la colonne ‘%3!’ référencée par la vue dans la clause WHERE ou GROUP BY est imprécise. Supprimez la colonne de la vue ou modifiez-la afin de la rendre précise.
1963 16 Impossible de créer %1! sur la vue “%2!” car celle-ci contient une conversion imprécise ou non déterministe.
1964 16 Impossible de créer %1! sur la vue “%2!” car celle-ci contient une constante imprécise.
1965 16 Impossible de créer %1! sur la vue “%2!” car celle-ci contient un opérateur arithmétique imprécis.
1966 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’ car celle-ci contient un opérateur d’agrégation imprécis.
1967 16 Impossible de créer un nouvel index cluster sur une vue en ligne.
1968 16 Impossible de convertir un index non cluster en un index cluster en ligne à l’aide de l’option DROP_EXISTING.
1969 16 Le groupe de fichiers FILESTREAM par défaut n’est pas disponible dans la base de données ‘%1!’.
1970 10 Avertissement : l’opération d’index en ligne sur la table ‘%1!’ va se poursuivre, mais les accès simultanés à cette table risquent d’être restreints à cause d’un verrou qui est resté sur la table depuis une précédente opération de la même transaction.
1971 16 Impossible de désactiver l’index ‘%1!’ sur la table ‘%2!’. L’autorisation de désactivation de la clé étrangère ‘%3!’ sur la table ‘%4!’ qui utilise cet index est refusée.
1972 16 Impossible de désactiver l’index cluster ‘%1!’ sur la table ‘%2!’. L’autorisation de modification de la vue de référence ‘%3!’ est refusée lors de la désactivation de son index cluster.
1973 16 Impossible d’effectuer l’opération spécifiée sur l’index désactivé ‘%1!’ sur %2! ‘%3!’.
1974 16 Impossible d’effectuer l’opération spécifiée sur %1! ‘%2!’ car son index cluster ‘%3!’ est désactivé.
1975 16 La longueur de ligne de l’index ‘%1!’ est supérieure à la longueur maximale autorisée de ‘%2!’ octets.
1976 16 Impossible de créer un index ou des statistiques ‘%1!’ sur la vue ‘%2!’ car la précision et le déterminisme de la colonne clé ‘%3!’ ne peuvent pas être vérifiés. Supprimez la colonne dans la clé d’index ou de statistiques, marquez-la en tant que persistante dans la table de base si elle est calculée, ou utilisez la colonne dérivée de type non-CLR dans la clé.
1977 16 Impossible de créer %1! ‘%2!’ sur la table ‘%3!’. Seul un index XML peut être créé sur la colonne XML ‘%4!’.
1978 16 La colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ n’est pas d’un type valide lui permettant d’être utilisée en tant que colonne clé dans un index ou des statistiques.
1979 16 Impossible d’utiliser l’option d’index ignore_dup_key pour modifier l’index ‘%1!’ car elle fait appel à une contrainte primaire ou unique.
1980 16 Impossible de créer un index sur la colonne calculée ‘%1!’ de la table ‘%2!’ car le propriétaire de l’objet sous-jacent ‘%3!’ est différent.
1981 10 Avertissement : la longueur maximale de la ligne excède la limite autorisée, qui est de %1! octets. Dans certains cas, la combinaison de valeurs élevées entraînera l’échec de l’opération d’insertion/mise à jour.
1982 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’, car la vue fait référence à une fonction membre ‘%3!’ non déterministe ou imprécise pour le type CLR ‘%4!’. Supprimez la référence à cette fonction ou modifiez-la afin qu’elle se comporte de manière déterministe. Ne déclarez pas de fonction CLR qui se comporte de manière non déterministe pour avoir IsDeterministic=true, car cela peut endommager l’index. Pour plus d’informations, consultez la documentation en ligne.
1983 16 Impossible de créer %1! dans la vue ‘%2!’. La fonction ‘%3!’ produit des résultats imprécis. Utilisez une fonction système précise ou modifiez la fonction définie par l’utilisateur pour retourner des résultats précis.
1984 16 L’index ‘%1!’ ne peut pas être créé ou reconstruit. La longueur de ligne spécifiée de cet index utilisant le format de stockage VarDecimal dépasse la longueur autorisée maximale de ‘%2!’ octets.
1985 16 Impossible de créer %1! sur la vue ‘%2!’ car elle contient une ou plusieurs méthodes de type de données XML.
1986 10 Impossible de remplacer l’index non hypothétique ‘%1!’ par un index hypothétique à l’aide de l’option DROP_EXISTING.
1987 16 Impossible de %1! %2! ‘%3!’ sur %4! ‘%5!’ parce que son %6! est désactivé.
1988 16 Impossible de régénérer l’index cluster ‘%1!’ en ligne car celui-ci est désactivé.
1989 16 Impossible d’activer la contrainte de clé étrangère ‘%1!’ car l’index ‘%2!’ sur la clé référencée est désactivé.
1990 16 Impossible de définir un index sur une vue à l’aide de l’option d’index ignore_dup_key. Supprimez l’option ignore_dup_key et vérifiez que la définition de la vue n’autorise pas les doublons ou n’indexe pas la vue.
1991 16 Impossible de désactiver l’index cluster ‘%1!’ sur la table ‘%2!’. L’autorisation de désactivation de la clé étrangère ‘%3!’ sur la table ‘%4!’ qui fait référence à cette table est refusée.
1992 10 Avertissement : la clé étrangère ‘%1!’ de la table ‘%2!’ faisant référence à la table ‘%3!’ a été désactivée suite à la désactivation de l’index ‘%4!’.
1993 16 Impossible de partitionner un index sur une variable de table ou de retourner une définition de table dans la fonction table.
1994 16 Impossible de créer ou de mettre à jour les statistiques sur la vue “%1!” car les deux options FULLSCAN et NORECOMPUTE sont requises.
1995 16 Impossible de régénérer l’index hypothétique ‘%1!’ en ligne.
1996 16 Impossible de créer un index qui fait appel à la contrainte de clé primaire ‘%1!’ à l’aide de l’option DROP_EXISTING, car la table comporte un index XML ou spatial. Supprimez l’index XML ou spatial, créez la contrainte de clé primaire, puis recréez l’index XML ou spatial.
1997 16 Impossible de convertir l’index XML ou spatial ‘%1!’ en un index relationnel à l’aide de l’option DROP_EXISTING. Supprimez l’index XML ou spatial et créez un index relationnel avec le même nom.
1998 10 Avertissement : l’index cluster ‘%1!’ de la vue ‘%2!’ faisant référence à la table ‘%3!’ a été désactivé suite à la désactivation de l’index ‘%4!’.
1999 16 La colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ n’est pas d’un type valide lui permettant d’être utilisée en tant que colonne incluse dans un index.
2002 16 Impossible de créer une procédure de réplication avec un numéro de groupe supérieur à un.
2003 16 Les procédures associées à un numéro de groupe ne peuvent pas avoir des paramètres de type XML ou CLR. Le paramètre ‘%1!’ de la procédure ‘%2!’ est de type ‘%3!’.
2004 16 La procédure ‘%1!’ a déjà été créée avec le numéro de groupe %2!. Créez cette procédure avec un numéro de groupe inutilisé.
2007 10 Le module ‘%1!’ dépend de l’objet manquant ‘%2!’. Le module sera toutefois créé, mais il ne peut pas être exécuté correctement tant que l’objet n’existe pas.
2008 16 L’objet ‘%1!’ n’est pas une procédure, si bien que vous ne pouvez pas créer d’autre procédure sous ce nom de groupe.
2010 16 Impossible d’effectuer une instruction ALTER sur ‘%1!’, car ce type d’objet est incompatible.
2011 16 Impossible de spécifier les indicateurs d’index au sein d’un objet lié au schéma.
2013 10 Avertissement : la propriété ‘is_ms_shipped’ est désactivée pour %1! ‘%2!’, parce que vous n’avez pas le droit de créer ni de modifier un objet avec cette propriété.
2014 16 L’accès à distance n’est pas autorisé à partir d’un objet lié au schéma.
2020 16 Les dépendances signalées pour l’entité “%1!” n’incluent pas de références aux colonnes. Cela peut être dû au fait que l’entité fait référence à un objet qui n’existe pas ou à une erreur dans une ou plusieurs instructions de l’entité. Avant de réexécuter la requête, vérifiez que l’entité ne comporte aucune erreur et que tous les objets référencés par l’entité existent.
2101 14 Impossible de %1! un niveau de serveur %2! pour l’utilisateur ‘%3!’ car il n’existe pas de nom d’accès correspondant à cet utilisateur.
2102 16 Impossible de %1! %2! ‘%3!’ car il n’existe pas d’utilisateur pour le nom d’accès ‘%4!’ dans la base de données ‘%5!’.
2103 15 Impossible de %1! le déclencheur ‘%2!’, car son schéma diffère de celui de la table ou de la vue cible.
2104 14 Impossible de %1! le %2! ‘%3!’, car vous ne disposez pas des autorisations appropriées.
2108 15 Impossible de %1! %2! sur ‘%3!’, car la cible ne se trouve pas dans la base de données actuelle.
2110 15 Impossible de modifier le déclencheur ‘%1!’ sur ‘%2!’, car ce déclencheur n’appartient pas à cet objet. Spécifiez le nom de déclencheur ou le nom d’objet cible correct.
2111 16 Impossible de %1! le déclencheur ‘%2!’ sur %3! ‘%4!’, car un déclencheur INSTEAD OF %5! existe déjà sur cet objet.
2112 16 Impossible de créer le déclencheur ‘%1!’ dans la vue ‘%2!’, car celle-ci est définie avec CHECK OPTION.
2113 16 Impossible de %1! INSTEAD OF DELETE ou INSTEAD OF UPDATE TRIGGER ‘%2!’ dans la table ‘%3!’, car celle-ci possède une clé étrangère (FOREIGN KEY) avec des instructions DELETE ou UPDATE en cascade.
2114 16 Impossible d’utiliser la colonne ‘%1!’ dans une clause IF UPDATE car elle est une colonne calculée.
2115 16 Les notifications d’événements au niveau du serveur sont désactivées car la base de données msdb n’existe pas.
2116 16 Impossible de créer CREATE EVENT NOTIFICATION dans la base de données ‘%1!’ car il ne s’agit pas d’une base de données du service Broker valide.
2117 16 Impossible de %1! le déclencheur INSTEAD OF ‘%2!’ sur l’élément %3! ‘%4!’, car l’élément %5! a une colonne FILESTREAM.
2201 16 %1!La dérivation à partir de “anySimpleType” par restriction n’est pas autorisée et la dérivation par restriction à partir d’un type dérivé de “anySimpleType” par extension est autorisée uniquement si aucune facette de contrainte n’est spécifiée.
2202 16 %1!Une erreur s’est produite lors de la compilation de la requête. Pour obtenir des informations plus détaillées sur l’erreur, la requête doit être exécutée par un utilisateur disposant d’autorisations EXECUTE sur la collection de schémas XML utilisée dans la requête.
2203 16 %1!Seules les expressions ‘http://www.w3.org/2001/XMLSchema#decimal?’, ‘http://www.w3.org/2001/XMLSchema#boolean?’ ou ‘node()*’ sont autorisées en tant que prédicats, or ‘%2!’ trouvé
2204 16 %1!Seules les expressions ‘http://www.w3.org/2001/XMLSchema#boolean?’ ou ‘node()*’ sont autorisées dans des conditions et avec des opérateurs logiques, or ‘%2!’ trouvé
2205 16 %1!”%2!” attendu.
2206 16 %1!Le préfixe d’espace de noms ‘xml’ peut uniquement être associé à l’URI ‘http://www.w3.org/XML/1998/namespace’ et cette URI ne peut pas être utilisée avec d’autres préfixes.
2207 16 %1!Seuls des nœuds de type non-document peuvent être insérés, or “%2!” trouvé(s).
2208 16 %1!L’URI qui commence par ‘%2!’ est trop long. La longueur maximale autorisée est de %3! caractères.
2209 16 %1!Erreur de syntaxe près de ‘%2!’
2210 16 %1!Séquences hétérogènes non autorisées : ‘%2!’ et ‘%3!’ trouvés
2211 16 %1!Singleton (ou séquence vide) requis. Opérande de type ‘%2!’ trouvé.
2212 16 %1!Caractère source non valide ‘%2!’ (0x%3!) trouvé dans un identificateur près de ‘%4!’.
2213 16 %1!Impossible d’atomiser ou d’appliquer data() sur une expression qui contient le type ‘%2!’ à l’intérieur du type inféré ‘%3!’
2214 16 %1!Le type ‘%2!’ n’est pas atomique.
2215 16 %1!La valeur de l’attribut ‘%2!’ compte plus de 4 000 caractères, le maximum autorisé dans des documents de schéma XML
2216 16 %1!Valeur XPath non valide dans “%2!”.
2217 16 %1!’%2!’ ou ‘%3!’ attendu
2218 16 %1!Il n’y a aucun attribut nommé ‘@%2!’
2219 16 %1!Il n’y a aucun attribut nommé ‘@%2!’ dans le type ‘%3!’.
2220 16 %1!Il n’y a aucun attribut nommé ‘@%2!:%3!’
2221 16 %1!Il n’y a aucun attribut nommé ‘@%2!:%3!’ dans le type ‘%4!’.
2222 16 %1!Caractère source non valide 0x%2! trouvé dans un identificateur près de ‘%3!’.
2223 16 %1! Erreur de syntaxe près de ‘%2!’, identificateur attendu.
2225 16 %1!Un littéral de chaîne était attendu
2226 16 %1!La cible de ‘insert’ doit être un nœud unique, or ‘%2!’ trouvé(s).
2227 16 %1!La variable ‘%2!’ est introuvable dans l’étendue où elle a été référencée.
2228 16 %1!La variable ‘%2! :%3!’ est introuvable dans l’étendue où elle a été référencée.
2229 16 %1!Le nom “%2!” ne représente pas un espace de noms.
2230 16 %1!Le nom “%2!” a déjà été défini.
2231 16 %1!Le nom “%2!” ne désigne pas un type défini.
2232 16 %1!Le nom “%2!:%3!” ne représente pas un type défini.
2233 16 %1!L’opérande de “%2!” a un type non valide.
2234 16 %1!L’opérateur “%2!” ne peut pas être appliqué aux opérandes “%3!” et “%4!”.
2235 16 %1!Une liste d’arguments a été appliquée à un terme de type non-fonction.
2236 16 %1!Le nombre d’arguments réels dans l’appel de la fonction “%2!” est insuffisant.
2237 16 %1!La dérivation à partir de anyType par extension n’est pas prise en charge dans cette version.
2238 16 %1!Trop grand nombre d’arguments dans l’appel de la fonction ‘%2!’.
2240 16 %1!La cible de ‘insert into’ doit être un nœud d’élément ou de document. ‘%2!’ trouvé.
2241 16 %1! Variable attendue : ‘$name’
2242 16 %1!Spécification de type attendue.
2243 16 %1!Expression de chemin relatif utilisée sans aucun contexte
2247 16 %1!La valeur est de type “%2!” qui n’est pas un sous-type du type attendu “%3!”.
2248 16 %1!Erreur de syntaxe près de ‘%2!’, ‘as’, ‘into’, ‘before’ ou ‘after’ attendu.
2249 16 %1!La cible de ‘insert before/after’ doit être un nœud de type element/PI/comment/text, or ‘%2!’ trouvé.
2256 16 %1! Erreur de syntaxe près de ‘%2!’, “test de nœud” attendu.
2258 16 %1!La position ne peut pas être spécifiée lors de l’insertion d’un nœud de type attribut. ‘%2!’ trouvé
2260 16 %1!Il n’y a aucun élément nommé ‘%2!’
2261 16 %1!Il n’y a aucun élément nommé ‘%2!’ dans le type ‘%3!’.
2262 16 %1!Il n’y a aucun élément nommé ‘%2!:%3!’
2263 16 %1!Il n’existe aucun élément nommé “%2!:%3!” dans le type “%4!”.
2264 16 %1!Seuls les nœuds de type non-document peuvent être supprimés. ‘%2!’ trouvé(s).
2266 16 %1!Balise de fin ‘%2!:%3!’ attendue
2267 16 %1!Balise de fin ‘%2!’ attendue
2268 16 %1!La balise de fin ‘%2!:%3!’ n’a pas de balise de début correspondante.
2269 16 %1!La balise de fin ‘/%2!’ n’a pas de balise de début correspondante.
2270 16 %1!Attribut en double ‘%2!:%3!’
2271 16 %1!Attribut en double ‘%2!’
2272 16 %1!’?>’ attendu.
2273 16 %1!Section CDATA non terminée
2274 16 %1!Constante de chaîne non terminée (commencée à la ligne %2!)
2275 16 %1!Déclaration XML non terminée
2276 16 %1!Une dérivation à partir de ‘QName’ par restriction n’est pas prise en charge dans cette version
2277 16 %1!Un nom de balise ne peut pas contenir le caractère ‘%2!’.
2278 16 %1!Un nom de balise ne peut pas commencer par le caractère ‘%2!’.
2279 16 %1!Un nom ou un jeton ne peut pas commencer par le caractère ‘%2!’.
2280 16 %1!
2281 16 %1!Impossible de construire des DTD dans XQuery
2282 16 %1!Référence d’entité non valide
2283 16 %1!Le caractère ‘%2!’ ne fait peut-être pas partie d’une référence à une entité.
2284 16 %1!Le préfixe de l’espace de noms ‘%2!’ n’a pas été défini.
2285 16 %1!Référence d’entité numérique non valide
2291 16 %1!Aucun élément racine n’a été trouvé.
2292 16 %1!Lorsqu’un type de contenu simple restreint un type de contenu mixte, il doit comporter une définition incorporée de type simple. Emplacement : ‘%2!’.
2293 16 %1!Le choix ne peut pas être vide à moins que minOccurs ne soit égal à 0. Emplacement : ‘%2!’.
2294 16 %1!’xml’ n’est pas autorisé en tant que cible d’une instruction de traitement.
2297 16 %1!L’élément <%2!> n’est pas valide à l’emplacement ‘%3!’.
2298 16 %1!L’attribut ‘%2!’ n’est pas valide à l’emplacement ‘%3!’.
2299 16 %1!L’attribut requis “%2!” de l’élément XSD “%3!” est manquant.
2300 16 %1!Le sous-élément “%2!” de l’élément XSD “%3!” est manquant.
2301 16 %1!L’élément “%2!” a déjà été défini.
2302 16 %1!Le nom “%2!” a déjà été défini dans cette étendue.
2305 16 %1!Type d’élément ou d’attribut spécifié plusieurs fois. Emplacement : ‘%2!’.
2306 16 %1!Le nom qualifié “%2!” a été trouvé dans un contexte où seul NCName est autorisé.
2307 16 %1!Référence à un nom non qualifié ‘%2!’
2308 16 %1!Référence à un nom non qualifié ‘%2!’ dans l’espace de noms ‘%3!’
2309 16 %1!La valeur de “%2!” n’est pas un nombre valide.
2310 16 %1!L’attribut “%2!” est déclaré plusieurs fois.
2311 16 %1!L’attribut “%2!” est déclaré plusieurs fois dans “%3!”.
2312 16 %1!La valeur de l’attribut ‘%2!’ n’est pas conforme à la définition de type ‘http://www.w3.org/2001/XMLSchema#%3!’ : ‘%4!’.
2313 16 %1!L’attribut “%2!” ne peut pas posséder une valeur de “%3!”.
2314 16 %1!L’attribut “%2!” ne peut pas comporter une valeur négative.
2315 16 %1!L’attribut “%2!” doit comporter une valeur de chaîne.
2316 16 %1!L’attribut requis ‘base’ est manquant. Emplacement : ‘%2!’.
2317 16 %1!Le type de base “%2!” défini sur l’élément XSD “%3!” n’est pas un type simple.
2319 16 %1!Ce type ne comporte peut-être pas de facette ‘%2!’. Emplacement : ‘%3!’.
2320 16 %1!Facette ‘%2!’ dupliquée trouvée à l’emplacement ‘%3!’.
2321 16 %1!Les facettes ne peuvent pas suivre les déclarations d’attributs. Facette ‘%2!’ trouvée à l’emplacement ‘%3!’.
2322 16 %1!Le type d’élément n’est pas une sous-classe de l’en-tête du groupe de substitution
2323 16 %1!La balise de fin ‘%2!’ ne correspond pas à la balise de début ‘%3!’ de la ligne %4!
2324 16 %1!La balise de fin ‘%2!:%3!’ ne correspond pas à la balise de début ‘%4!’ de la ligne %5!
2325 16 %1!La balise de fin ‘%2!’ ne correspond pas à la balise de début ‘%3!:%4!’ de la ligne %5!
2326 16 %1!La balise de fin ‘%2!:%3!’ ne correspond pas à la balise de début ‘%4!:%5!’ de la ligne %6!
2327 16 %1!Le contenu ou la définition de <%2!> est manquant.
2328 16 %1!L’espace de noms de schéma ‘%2!’ ne correspond pas à la directive ‘%3!’
2329 16 %1!La chaîne “%2!” n’est pas une valeur de durée valide.
2331 16 %1!La redéfinition doit elle-même être un type de base. Emplacement : ‘%2!’.
2332 16 %1!’%2!’ ne peut pas être utilisé(e) sans opérande ’empty’
2333 16 %1!Caractère source 0x%2! non valide
2334 16 %1!Caractère source ‘%2!’ (0x%3!) non valide
2335 16 %1!Nouvelle ligne dans la constante de caractère/chaîne
2336 16 %1! ‘%2!’ n’est pas un chiffre octal valide (les nombres commençant par ‘0’ sont implicitement octaux)
2337 16 %1!La cible de ‘replace’ doit avoir un nœud au maximum, ‘%2!’ trouvé(s)
2338 16 %1!Le second opérande ‘replace’ ne doit comporter que des nœuds, ‘%2!’ trouvé
2339 16 %1!Au moins un attribut memberType ou enfant simpleType doit être présent. Emplacement : ‘%2!’.
2340 16 %1!Le commentaire démarré sur la ligne %2! ne comporte pas de fin
2341 16 %1! Code de caractère hexadécimal suivant ‘\\x’ attendu
2342 16 %1!Constante numérique non valide.
2343 16 %1!Section de texte inachevée – ` manquant
2348 16 %1!Un URI d’espace de noms doit contenir au moins un caractère autre qu’un espace.
2349 16 %1!Tentative de redéfinition du préfixe de l’espace de noms ‘%2!’
2350 16 %1!Contenu de l’élément XML non valide
2351 16 %1!’first’ ou ‘last’ attendu
2353 16 %1!’to’ ou ‘insert’ ou ‘delete’ attendu
2354 16 %1!Encodage de caractère source non valide
2355 16 %1!’else’ attendu
2356 16 %1!La cible de ‘replace value of’ doit être un attribut sans métadonnées ou un élément avec un contenu de type simple, ‘%2!’ trouvé
2357 16 %1!Un nœud de document ne peut être remplacé que par un autre nœud de document, ‘%2!’ trouvé
2358 16 %1!La dérivation avec un attribut ‘base’ et une définition de type incorporée n’est pas prise en charge dans cette version. Emplacement : ‘%2!’.
2359 16 %1!La cible de ‘%2!’ ne peut pas être un nœud construit
2360 16 %1!Impossible d’avoir à la fois un attribut ‘name’ et ‘ref’. Emplacement : ‘%2!’.
2361 16 %1!Le type de base d’un type de restriction ou d’extension XSD doit être un type simple.
2362 16 %1!Schéma XSD trop complexe
2363 16 %1!XQuery trop complexe
2364 16 %1!Impossible de convertir implicitement ‘%2!’ en ‘%3!’
2365 16 %1!Impossible de convertir explicitement ‘%2!’ en ‘%3!’
2366 16 %1!”%2!” comporte une définition circulaire.
2367 16 %1!Le type d’élément d’un type de liste XSD doit être un type simple. Emplacement : ‘%2!’.
2368 16 %1!Impossible d’avoir le contenu d’un élément dans un type complexe avec un contenu simple. Emplacement : ‘%2!’.
2369 16 %1!Impossible d’avoir plus d’un groupe/séquence/choix/tous dans une restriction ou extension. Emplacement : ‘%2!’.
2370 16 %1!Il n’y a plus de jetons attendus à la fin de l’expression XQuery. ‘%2!’ trouvé.
2371 16 %1!’%2!’ ne peut être utilisé que dans un prédicat ou sélecteur XPath
2372 16 %1!L’attribut de métadonnées ‘@%2!:%3!’ ne peut pas être utilisé avec ‘%4!’
2373 16 %1!%2! n’est pas pris en charge pour le code XML construit
2374 16 %1!Un nœud ou ensemble de nœuds est requis pour %2!
2375 16 %1!La fonction d’agrégation ‘%2!’ attend un argument de séquence
2376 16 %1!Opérande d’un type numérique unique attendu
2377 16 %1!Le résultat de l’expression ‘%2!’ est statiquement ’empty’
2378 16 %1!Document de schéma XML attendu
2379 16 %1!Le nom spécifié n’est pas un nom XML valide : ‘%2!’
2380 16 %1!Contenu mixte non autorisé à l’emplacement ‘%2!’.
2382 16 %1!Combinaison des valeurs de minOccurs et maxOccurs non valide, la valeur de minOccurs doit être inférieure ou égale à celle de maxOccurs. Emplacement : ‘%2!’.
2383 16 %1!Valeur non valide ‘%2!’ pour l’attribut %3!. La valeur doit être comprise entre 0 et %4!.
2384 16 %1!Occurrence d’élément non valide, l’élément ‘%2!’ a été trouvé plusieurs fois dans le contexte de l’élément ‘%3!’
2385 16 Espace de noms cible spécifié non valide
2386 16 %1!La valeur de la facette ‘%2!’ est en dehors de l’étendue autorisée
2387 16 %1!Impossible d’avoir à la fois les attributs ‘type’ et ‘ref’. Emplacement : ‘%2!’.
2388 16 %1!Occurrence d’élément non valide, l’élément ‘%2!’ doit d’abord apparaître dans le contexte de ‘%3!’
2389 16 %1!’%2!’ nécessite un singleton (ou séquence vide), type d’opérande trouvé ‘%3!’
2390 16 %1!Les nœuds %2! de niveau supérieur ne sont pas pris en charge
2391 16 %1!La redéfinition des schémas XSD n’est pas prise en charge
2392 16 %1!’%2!::’ n’est pas un axe valide
2393 16 %1!Au moins un attribut itemType ou enfant simpleType doit être présent. Emplacement : ‘%2!’.
2394 16 %1!Il n’y a aucune fonction ‘%2!()’
2395 16 %1!Il n’y a aucune fonction ‘%2!:%3!()’
2396 16 %1!L’attribut ne peut pas apparaître en dehors d’un élément
2397 16 %1!Les identificateurs ne peuvent pas contenir plus de %2! caractères
2398 16 %1!Valeur d’id dupliquée trouvée : ‘%2!’
2399 16 %1!Un attribut ne peut pas avoir une valeur de type ‘%2!’, un type simple était attendu
2501 16 Table ou objet avec le nom “%1!” introuvable. Vérifiez le catalogue système.
2502 16 Échec du vidage de liste d’objets en raison d’une incohérence temporaire dans la structure des objets mémoire. Réessayez.
2503 10 Suppression réussi du fichier physique ‘%1!’.
2504 16 Impossible de supprimer le fichier physique ‘%1!’. La fonction système DeleteFile a retourné l’erreur %2!.
2505 16 Le paramètre ‘%1!’ n’existe pas. Faites appel à sys.backup_devices pour obtenir la liste des périphériques disponibles.
2506 16 Nom de table ou d’objet ‘%1!’ introuvable dans la base de données ‘%2!’.
2507 16 L’option CONCAT_NULL_YIELDS_NULL doit être définie sur ON pour exécuter DBCC CHECKCONSTRAINTS.
2508 16 Le nombre %1! pour l’objet “%2!”, ID d’index %3!, ID de partition %4!, ID d’unité d’allocation %5! (type %6!) est incorrect. Exécutez DBCC UPDATEUSAGE.
2509 16 Échec de DBCC CHECKCONSTRAINTS en raison d’une erreur de requête interne.
2510 16 Erreur DBCC %1! : %2!.
2511 16 Erreur de table : ID d’objet %1!, ID d’index %2!, ID de partition %3!, ID d’unité d’allocation %4! (type %5!). Les clés sont désordonnées sur la page %6!, slots %7! et %8!.
2512 16 Erreur de table : ID d’objet %1!, ID d’index %2!, ID de partition %3!, ID d’unité d’allocation %4! (type %5!). Clés en double sur la page %6!, slot %7! et sur la page %8!, slot %9!.
2514 16 Une erreur DBCC PAGE s’est produite : %1!.
2515 16 La page %1!, ID d’objet %2!, ID d’index %3!, ID de partition %4!, ID d’unité d’allocation %5! (type %6!) a été modifiée, mais n’est pas marquée comme telle dans la bitmap de sauvegarde différentielle.
2516 16 La réparation de la bitmap différentielle pour la base de données %1! n’est pas valide. La chaîne de sauvegarde différentielle est interrompue. Vous devez d’abord effectuer une sauvegarde complète de la base de données avant d’effectuer une sauvegarde différentielle.
2517 16 La journalisation des transactions a été activée pour la base de données %1!. Réexécutez les opérations de journalisation des sauvegardes pour vérifier que toutes les données ont été protégées.
2518 10 ID d’objet %1! (objet “%2!”) : impossible de vérifier les colonnes calculées et les types CLR pour cet objet, parce que le CLR (Common Language Runtime) est désactivé.
2519 10 Impossible de vérifier les colonnes calculées et les types CLR pour l’ID d’objet %1! (objet “%2!”) car l’évaluateur d’expression interne n’a pas pu être initialisé.
2520 16 La base de données ‘%1!’ est introuvable. La base de données n’existe pas ou elle a été supprimée avant qu’une instruction n’ait tenté de l’utiliser. Vérifiez si la base de données existe en interrogeant l’affichage catalogue sys.databases.
2521 16 L’ID de base de données %1! est introuvable. L’ID de base de données n’existe pas ou la base de données a été supprimée avant qu’une instruction n’ait tenté de l’utiliser. Vérifiez si l’ID de base de données existe en interrogeant l’affichage catalogue sys.databases.
2522 16 Impossible de traiter l’index %1! de la table %2! car le groupe de fichiers %3! n’est pas valide.
2523 16 Le groupe de fichiers %1! n’est pas valide.
2524 16 Impossible de traiter l’ID d’objet %1! (objet “%2!”) car c’est une file d’attente Service Broker. Réessayez l’opération avec l’ID d’objet de la table interne correspondante pour la file d’attente, trouvé dans sys.internal_tables.
2525 16 Le fichier de base de données %1! est hors connexion.
2526 16 Instruction DBCC incorrecte. Pour connaître la syntaxe correcte et les options, consultez la documentation.
2527 16 Impossible de traiter l’index %1! de la table %2! car le groupe de fichiers %3! est hors connexion.
2528 10 Exécution de DBCC terminée. Si DBCC vous a adressé des messages d’erreur, contactez l’administrateur système.
2529 16 Le groupe de fichiers %1! est hors connexion.
2530 16 L’index “%1!” de la table “%2!” est désactivé.
2531 16 Erreur de table : ID d’objet %1!, ID d’index %2!, ID de partition %3!, ID d’unité d’allocation %4! (type %5!). Le niveau d’arborescence binaire ne correspond pas, page %6!. Le niveau %7! ne correspond pas au niveau %8! du précédent %9!.
2532 16 Une ou plusieurs options WITH spécifiées ne sont pas valides pour cette commande.
2533 16 Erreur de table : la page %1! assignée à l’ID d’objet %2!, ID d’index %3!, ID de partition %4!, ID d’unité d’allocation %5! (type %6!) n’a pas été affichée. La page n’est peut-être pas valide ou comporte un ID d’unité d’allocation dans son en-tête.
2534 16 Erreur de table : la page %1!, dont l’en-tête indique qu’elle est assignée à l’ID d’objet %2!, ID d’index %3!, ID de partition %4!, ID d’unité d’allocation %5! (type %6!), est assignée par un autre objet.
2536 10 Résultats DBCC pour ‘%1!’.
2537 16 Erreur de table : ID d’objet %1!, ID d’index %2!, ID de partition %3!, ID d’unité d’allocation %4! (type %5!), page %6!, ligne %7!. Échec du contrôle de l’enregistrement (%8!). Les valeurs sont %9! et %10!.
2538 10 Fichier %1!. Nombre d’extensions = %2!, pages utilisées = %3! et pages réservées = %4!.
2539 10 Nombre total d’extensions = %1!, pages utilisées = %2! et pages réservées = %3! dans cette base de données.
2540 10 Le système ne peut pas réparer seul cette erreur.
2541 10 DBCC UPDATEUSAGE : compteurs d’utilisation mis à jour pour la table ‘%1!’ (index ‘%2!’, partition %3!) :
2542 10 Pages DATA %1! : changement de (%2!) pages en (%3!) pages.
2543 10 Pages USED %1! : changement de (%2!) pages en (%3!) pages.
2544 10 Pages RSVD %1! : changement de (%2!) pages en (%3!) pages.
2545 10 Nombre de ROWS : changement de (%1!) lignes à (%2!) lignes.
2546 10 L’index ‘%1!’ de la table ‘%2!’ est marqué comme étant désactivé. Reconstruisez l’index pour qu’il soit en ligne.
2547 16 Impossible de traiter l’ID d’objet %1! (objet “%2!”‘) car c’est un synonyme. Si l’objet référencé par le synonyme est une table ou une vue, recommencez l’opération à l’aide de l’objet de base que le synonyme référence.
2548 10 DBCC : la phase de compactage de l’index ‘%1!’ est terminée à %2!%%.
2549 10 DBCC : la phase de défragmentation de l’index ‘%1!’ est terminée à %2!%%.
2550 16 Impossible de réorganiser l’index “%1!” (partition %2!) de la table “%3!” car un autre processus est en train de le réorganiser.
2551 16 Impossible de réorganiser les index de la table “%1!” car une construction ou reconstruction d’index en ligne est déjà en cours sur la table.
2552 16 Impossible de réorganiser l’index “%1!” (partition %2!) de la table “%3!” car le verrouillage du niveau de la page est désactivé.
2553 10 La table ‘%1!’ ne sera pas disponible lors de la réorganisation de l’index ‘%2!’. En effet, la réorganisation de l’index est effectuée à l’intérieur d’une transaction utilisateur et l’intégralité de la table est verrouillée en mode exclusif.
2554 16 Impossible de réorganiser l’index “%1!” (partition %2!) de la table “%3!” car le groupe de fichiers est en lecture seule.
2555 16 Impossible de déplacer tout le contenu du fichier “%1!” vers d’autres emplacements pour terminer l’opération emptyfile.
2556 16 Espace insuffisant dans le groupe de fichiers pour terminer l’opération emptyfile.
2557 14 L’utilisateur ‘%1!’ ne dispose pas des autorisations pour exécuter DBCC %2! sur l’objet ‘%3!’.
2558 16 %1! nombres incorrects ont été détectés dans la base de données ‘%2!’.
2559 16 Les options ‘%1!’ et ‘%2!’ ne sont pas autorisées dans la même instruction.
2560 16 Le paramètre %1! est incorrect pour cette instruction DBCC.
2561 16 Le paramètre %1! est incorrect pour cette instruction.
2562 16 La vérification du groupe de fichiers FILESTREAM “%1!” (ID %2!) n’est pas prise en charge dans DBCC CHECKFILEGROUP. Indiquez un groupe de fichiers contenant des objets utilisateur avec des données FILESTREAM à la place.
2566 14 DBCC DBREINDEX ne peut pas être utilisé sur les tables système.
2567 14 DBCC INDEXDEFRAG ne peut pas être utilisé sur les index des tables systèmes.
2568 16 La page %1! est hors limite pour cette base de données, ou il s’agit d’un fichier journal.
2570 16 Page %1!, emplacement%2! de l’ID d’objet %3!, ID d’index %4!, ID de partition %5!, ID d’unité d’allocation %6! (type “%7!”). La valeur “%8!” de colonne est hors limite pour le type de données “%9!”. Mettez la colonne à jour avec une valeur valide.
2571 14 L’utilisateur ‘%1!’ n’est pas autorisé à exécuter DBCC %2!.
2572 16 DBCC ne peut pas libérer la DLL ‘%1!’. La DLL est en cours d’utilisation.
2573 16 L’ID de table ou d’objet %1! est introuvable. Consultez le catalogue système.
2574 16 Erreur de table : la page %1! est vide dans l’ID d’objet %2!, ID d’index %3!, ID de partition %4!, ID d’unité d’allocation %5! (type %6!). Cela n’est pas autorisé au niveau %7! de l’arborescence binaire.
2575 16 La page IAM (Index Allocation Map) %1! est désignée par le prochain pointeur de la page IAM %2! dans l’ID d’objet %3!, ID d’index %4!, ID de partition %5!, ID d’unité d’allocation %6! (type %7!), mais elle n’a pas été détectée lors de l’analyse.
2576 16 La page IAM %1! est désignée par le pointeur antérieur de la page IAM %2! dans l’ID d’objet %3!, ID d’index %4!, ID de partition %5!, ID d’unité d’allocation %6! (type %7!), mais elle n’a pas été détectée lors de l’analyse.
2577 16 Les numéros de séquence de chaînes sont désordonnés dans la chaîne IAM de l’ID d’objet %1!, ID d’index %2!, ID de partition %3!, ID d’unité d’allocation %4! (type %5!). La page %6! avec le numéro de séquence %7! pointe vers la page %8! avec le numéro de séquence %9!.
2579 16 Erreur de table : l’extension %1!, ID d’objet %2!, ID d’index %3!, ID de partition %4!, ID d’unité d’allocation %5! (type %6!) est en dehors des limites de cette base de données.
2580 16 La table ‘%1!’ est une table système ou temporaire. Impossible d’appliquer DBCC CLEANTABLE à une table système ou temporaire.
2581 10 DBCC ne peut pas libérer la DLL “%1!”. Cette DLL n’est pas chargée.
2583 16 Un nombre incorrect de paramètres a été spécifié pour l’instruction DBCC.
2585 16 Le numéro de partition %1! pour la table “%2!” est introuvable.
2586 16 Le numéro de partition %1! pour l’index “%2!”, table “%3!” est introuvable.
2587 16 Le numéro de partition non valide %1! a été spécifié.
2588 16 La partition %1! pour l’ID d’index %2!, ID d’objet %3! est introuvable.
2589 16 Impossible de corriger toutes les erreurs lors de la première tentative de réparation.
2590 10 L’utilisateur “%1!” modifie les octets %2! à %3! de la page %4! dans la base de données “%5!”.
2591 16 Ligne introuvable dans le catalogue système avec l’ID d’index %1! pour la table “%2!”.
2592 10 Réparation : l’index %1! a été reconstruit pour l’objet “%2!” dans la base de données “%3!”.
2593 10 Il y a %1! lignes dans %2! pages pour l’objet “%3!”.
2594 10 Impossible de traiter l’ID de l’ensemble de lignes %1! de l’objet “%2!” (ID %3!), index “%4!” (ID %5!), car il réside dans le groupe de fichiers “%6!” (ID %7!), qui n’a pas été vérifié.
2596 16 L’instruction de réparation n’a pas été traitée. La base de données ne peut pas être en mode lecture seule.
2597 10 Indicateur de trace %1! ignoré. Il s’agit soit d’un indicateur de trace non valide, soit d’un indicateur de trace qui peut uniquement être spécifié pendant le démarrage du serveur.
2599 16 Impossible de basculer en texte dans la ligne sur la table “%1!”.
2601 14 Impossible d’insérer une ligne de clé en double dans l’objet « %1! » avec un index unique « %2! ». La valeur de clé dupliquée est %3!.
2627 14 Violation de la contrainte %1! « %2! ». Impossible d’insérer une clé en double dans l’objet « %3! ». La valeur de clé dupliquée est %4!.
2700 16 Le lot contient trop d’instructions, le nombre maximum est %1!
2701 10 Le nom de base de données ‘%1!’ est ignoré, qui fait référence à un objet de tempdb.
2702 16 La base de données ‘%1!’ n’existe pas.
2703 16 Impossible d’utiliser des noms de colonnes en double dans la liste des colonnes de partition. Le nom de colonne ‘%1!’ est cité plusieurs fois.
2704 16 Schéma de partition non valide ‘%1!’ spécifié.
2705 16 Dans une même table, les noms de colonnes doivent être uniques. Le nom de colonne ‘%1!’ de la table ‘%2!’ est spécifié plusieurs fois.
2706 11 La table ‘%1!’ n’existe pas.
2707 16 Impossible d’utiliser la colonne ‘%1!’ de %2! ‘%3!’ dans un index, des statistiques ou en tant que clé de partition car elle dépend d’un objet non lié au schéma.
2709 16 Impossible d’utiliser la colonne ‘%1!’ de %2! ‘%3!’ dans un index, des statistiques ou en tant que clé de partition car elle sert d’accès utilisateur ou d’accès aux données système.
2710 16 Vous n’êtes pas le propriétaire spécifié pour l’objet ‘%1!’ dans cette instruction (CREATE, ALTER, TRUNCATE, UPDATE STATISTICS ou BULK INSERT).
2711 16 La définition de l’objet “%1!” dans la base de données de ressources contient le caractère non-ASCII “%2!”.
2712 16 La base de données ‘%1!’ ne peut pas être configurée en tant que base de données de distribution, car le suivi des modifications est activé.
2714 16 Il existe déjà un objet nommé ‘%1!’ dans la base de données.
2715 16 Colonne, paramètre ou variable #%1! : type de données %2! introuvable.
2716 16 Colonne, paramètre ou variable #%1! : impossible de spécifier une largeur de colonne sur le type de données %2!.
2717 15 La taille (%1!) donnée à %2! ‘%3!’ dépasse la taille maximale autorisée (%4!).
2719 16 Échec de la mise à niveau de la base de données “%1!” car elle contient un utilisateur nommé “sys”, qui est un nom de schéma ou d’utilisateur réservé dans cette version de SQL Server.
2720 16 Impossible de lier le schéma %1! ‘%2!’ car il référence l’objet système ‘%3!’.
2722 16 Les méthodes de type de données Xml ne sont pas autorisées dans les expressions de ce contexte.
2724 10 Le paramètre ou la variable ‘%1!’ a un type de données non valide.
2725 16 Impossible d’effectuer une opération en ligne pour ‘%1!’ ‘%2!’, car l’index contient la colonne ‘%3!’ de type de données text, ntext, image, varchar(max), nvarchar(max), varbinary(max), xml ou de type CLR volumineux. Pour un index non cluster, il peut s’agir d’une colonne d’inclusion. Pour un index cluster, il peut s’agir de n’importe quelle colonne de la table. Si l’option DROP_EXISTING est utilisée, la colonne peut faire partie d’un index nouveau ou ancien. L’opération doit être effectuée hors connexion.
2726 16 La fonction de partition ‘%1!’ utilise %2! colonnes qui ne correspondent pas au nombre de colonnes de partition utilisées pour partitionner la table ou l’index.
2727 11 Index ‘%1!’ introuvable.
2728 16 Impossible de partitionner sur plus de %1! colonnes.
2729 16 Impossible d’utiliser la colonne ‘%1!’ de %2! ‘%3!’ dans un index, des statistiques ou en tant que clé de partition car elle n’est pas déterministe.
2730 11 Impossible de créer la procédure ‘%1!’ avec un numéro de groupe de %2! car une procédure avec le même nom et un numéro de groupe de 1 n’existe pas actuellement dans la base de données. Exécutez d’abord CREATE PROCEDURE ‘%3!’;1.
2731 16 Largeur de la colonne ‘%1!’ non valide : %2!.
2732 16 Le numéro d’erreur %1! n’est pas valide. Il doit être compris entre %2! et %3! et être différent de 50 000.
2733 16 Le type de données %1! n’est pas valide pour les valeurs retournées.
2735 16 Impossible de créer l’index XML primaire ou spatial ‘%1!’ sur ‘%2!’ car la contrainte PRIMARY KEY contient des colonnes de type timestamp.
2738 16 Une table ne peut comporter qu’une seule colonne de type timestamp. Dans la mesure où la table ‘%1!’ en possède déjà une, la colonne ‘%2!’ ne peut pas être ajoutée.
2739 16 Les types de données text, ntext et image sont interdits dans les variables locales.
2740 16 Échec de SET LANGUAGE car ‘%1!’ n’est pas un nom de langue officiel ni un alias de langue sur ce serveur SQL Server.
2741 16 L’ordre de date SET DATEFORMAT ‘%1!’ n’est pas valide.
2742 16 SET DATEFIRST %1! est hors limite.
2743 16 L’instruction %1! nécessite le paramètre %2!.
2744 16 Plusieurs colonnes identité spécifiées pour la table ‘%1!’. Il n’est autorisé qu’une seule colonne identité par table.
2745 10 Le processus ID %1! a provoqué l’erreur utilisateur %2!, gravité %3!. SQL Server termine ce processus.
2747 16 Trop de paramètres de substitution pour RAISERROR. Le nombre de paramètres de substitution ne doit pas dépasser %1!.
2748 16 Impossible de spécifier le type de données %1! (paramètre %2!) comme paramètre de substitution.
2749 16 La colonne identité ‘%1!’ doit avoir le type de données int, bigint, smallint, tinyint, decimal ou numeric avec une échelle = 0, et être contrainte à ne pas accepter les valeurs NULL.
2750 16 Colonne ou paramètre #%1! : la précision de la colonne spécifiée %2! est supérieure à la précision maximale, %3!.
2751 16 Colonne ou paramètre #%1! : l’échelle de la colonne spécifiée %2! est supérieure à la précision spécifiée, %3!.
2752 16 La colonne identité ‘%1!’ contient un SEED non valide.
2753 16 La colonne identité ‘%1!’ contient un INCREMENT non valide.
2754 16 Les niveaux de gravité d’erreur supérieurs à %1! ne peuvent être spécifiés que par les membres du rôle sysadmin, à l’aide de l’option WITH LOG.
2755 16 L’option SET DEADLOCK_PRIORITY n’est pas valide. Les options valides sont {HIGH | NORMAL | LOW | [%1! … %2!] de type integer}.
2756 16 Valeur %1! non valide pour l’état. La valeur valide doit être comprise entre %2! et %3!.
2759 16 Échec de CREATE SCHEMA en raison d’erreurs antérieures.
2760 16 Le nom de schéma “%1!” spécifié n’existe pas ou vous n’avez pas d’autorisation d’utilisation.
2761 16 La propriété ROWGUIDCOL ne peut être spécifiée qu’avec le type de données uniqueidentifier.
2762 16 sp_setapprole n’a pas été appelé correctement. Pour plus d’informations, reportez-vous à la documentation.
2766 16 La définition du type de données défini par l’utilisateur ‘%1!’ a changé.
2767 15 Impossible de localiser les statistiques ‘%1!’ dans le catalogue système.
2770 16 L’instruction SELECT INTO ne peut pas avoir la même table comme source et comme destination.
2772 16 Impossible d’accéder aux tables temporaires au sein d’une fonction.
2773 16 L’ID de classement est endommagé car l’ID d’ordre de tri %1! n’est pas valide.
2774 16 L’ID de classement %1! n’est pas valide.
2775 16 La page de codes %1! n’est pas prise en charge par le serveur.
2778 16 Seul un administrateur système peut spécifier l’option %1! pour la commande %2!.
2779 16 L’objet %1! ‘%2!’ est un objet système de suppression automatique. Il est impossible de l’utiliser dans des requêtes ou en langage de définition de données (DDL).
2780 16 La vue ‘%1!’ n’est pas liée au schéma.
2782 16 Impossible de créer la table “%1!” : une table doit avoir une clé primaire cluster afin d’avoir des colonnes de type de données XML.
2785 16 Les fonctions définies par l’utilisateur, les agrégats définis par l’utilisateur, les types CLR et les méthodes sur les types CLR ne sont pas autorisés dans les expressions de ce contexte.
2786 16 Le type de données du paramètre de substitution %1! ne correspond pas au type attendu de la spécification de format.
2787 16 Spécification de format non valide : ‘%1!’.
2788 16 Synonymes non valides dans un objet lié à un schéma ou à une expression de contrainte.
2789 16 Un nom en deux parties doit être spécifié pour %1! ‘%2!’ dans un objet lié à un schéma ou à une expression de contrainte.
2790 16 Impossible d’utiliser une colonne de type TEXT, NTEXT ou IMAGE dans une expression de contrainte.
2791 16 Impossible de résoudre l’expression pour un objet lié à un schéma ou une contrainte.
2792 16 Impossible de spécifier un type SQL CLR dans un objet lié à un schéma ou une expression de contrainte.
2793 16 Le nom de propriétaire ‘%1!’ spécifié n’existe pas ou vous n’avez pas d’autorisation d’utilisation.
2794 16 Le texte du message attend davantage d’arguments que le nombre maximal (%1!).
2795 16 Impossible de %1! %2! car le nouveau %3! ‘%4!’ ne correspond pas à l’élément FILESTREAM %5! ‘%6!’ de la table.
2796 16 Impossible de spécifier le nom de la base de données avec $partition dans un objet lié à un schéma, une colonne calculée ou une expression de contrainte.
2797 16 Le schéma par défaut n’existe pas.
2798 16 Impossible de créer l’index ou les statistiques ‘%1!’ sur la table ‘%2!’ car SQL Server ne peut pas vérifier si la colonne clé ‘%3!’ est précise et déterministe. Envisagez de supprimer la colonne de la clé d’index ou de statistiques, de marquer la colonne calculée persistante ou d’utiliser une colonne dérivée non CLR dans la clé.
2799 16 Impossible de créer l’index ou les statistiques ‘%1!’ sur la table ‘%2!’ car la colonne calculée ‘%3!’ est imprécise et non persistante. Envisagez de supprimer la colonne de la clé d’index ou de statistiques ou de marquer la colonne calculée persistante.
2801 16 La définition de l’objet ‘%1!’ a changé depuis la compilation.
2802 10 SQL Server a rencontré %1! occurrence(s) de vidages de mémoire cache pour la mémoire cache ‘%2!’ (partie du cache du plan) en raison d’opérations ‘DBCC FREEPROCCACHE’ ou ‘DBCC FREESYSTEMCACHE’.
2803 10 SQL Server a rencontré %1! occurrence(s) de vidages de mémoire cache pour la mémoire cache ‘%2!’ (partie du cache du plan) en raison d’opérations de maintenance ou de reconfiguration de base de données.
2809 18 Échec de la requête pour %1! ‘%2!’ car ‘%3!’ est un objet %4!.
2812 16 Procédure stockée ‘%1!’ introuvable.
2813 16 “%1!” n’est pas pris en charge sur cette version de SQL Server.
2814 10 Recompilation infinie détectée pour SQLHANDLE %1!, PlanHandle %2!, décalage de début %3!, décalage de fin %4!. Dernière raison de la recompilation : %5!.
3002 16 Impossible d’effectuer une opération BACKUP ou RESTORE sur un instantané de base de données.
3003 10 Cette BACKUP WITH DIFFERENTIAL reposera sur plus d’une sauvegarde. Toutes ces sauvegardes de fichiers doivent être restaurées avant toute tentative de restauration de cette sauvegarde différentielle.
3004 16 Impossible de sauvegarder le groupe de fichiers primaire en tant que sauvegarde de fichiers car la base de données utilise le mode de récupération SIMPLE. Envisagez une sauvegarde partielle en spécifiant READ_WRITE_FILEGROUPS.
3005 10 La sauvegarde différentielle partielle inclut un groupe de fichiers en lecture seule, ‘%1!’. L’accès de ce groupe de fichiers était en lecture/écriture lors de la création de la sauvegarde partielle de base, mais il a été changé par la suite en lecture seule. Il est conseillé de créer maintenant une sauvegarde de fichiers du groupe de fichiers ‘%2!’, puis de créer une sauvegarde partielle qui servira de base aux futures sauvegardes différentielles partielles.
3006 16 La sauvegarde différentielle n’est pas autorisée car elle serait basée sur plus d’une sauvegarde. Les sauvegardes différentielles multiples ne sont pas autorisées dans le mode de récupération simple et ne sont jamais autorisées pour les sauvegardes différentielles partielles.
3007 16 La sauvegarde du fichier ou groupe de fichiers « %1! » n’est pas autorisée car elle ne s’effectue pas en ligne. État du conteneur : « %2! » (%3!). État de la restauration : %4!. L’opération BACKUP peut être effectuée avec les clauses FILEGROUP ou FILE afin de restreindre la sélection pour inclure uniquement les données en ligne.
3008 16 Le type d’unité spécifié n’est pas pris en charge pour la mise en miroir de sauvegarde.
3009 16 Impossible d’ajouter à la base de données msdb un enregistrement d’historique ou de détail de sauvegarde ou de restauration. Il y a sans doute un problème avec la base msdb. La restauration ou la sauvegarde a cependant réussi.
3010 16 Spécification de mise en miroir de sauvegarde non valide. Toutes les mises en miroir doivent comporter le même nombre de membres.
3011 16 Toutes les unités de sauvegarde doivent appartenir à la même classe générale (par exemple DISK et TAPE).
3012 17 VDI ne disposait pas de suffisamment de mémoire tampon quand SQL Server a tenté d’envoyer des informations différentielles à SQL Writer.
3013 16 %1! s’est terminé anormalement.
3014 10 %1! a traité avec succès %2! pages en %3!.%4! secondes (%5!.%6! Mo/s).
3015 10 %1! n’est pas encore en service.
3016 16 La sauvegarde du fichier ‘%1!’ n’est pas autorisée car celui-ci contient des pages faisant l’objet d’une séquence de restauration en ligne. Terminez la séquence de restauration avant d’effectuer la sauvegarde ou restreignez la sauvegarde pour exclure ce fichier.
3017 16 Impossible d’ouvrir le fichier de point de contrôle de redémarrage ‘%1!’. Erreur ‘%2!’ du système d’exploitation. Corrigez le problème ou réexécutez la commande sans RESTART.
3018 10 Le fichier de redémarrage-point de contrôle ‘%1!’ est introuvable. La commande RESTORE continuera à partir du début comme si RESTART n’avait pas été spécifié.
3019 16 Le fichier de point de contrôle de redémarrage ‘%1!’ résulte d’une précédente opération RESTORE interrompue, qui n’est pas cohérente avec la commande RESTORE actuelle. La commande de redémarrage doit utiliser la même syntaxe que la commande interrompue à laquelle doit s’ajouter la clause RESTART. Vous pouvez également réexécuter l’instruction actuelle sans la clause RESTART.
3021 16 Impossible d’effectuer une sauvegarde ou une restauration dans une transaction.
3022 10 Cette sauvegarde est une sauvegarde de fichiers constituée de données en lecture-écriture issues d’une base de données qui utilise le modèle de récupération simple. Cela n’est approprié que si vous avez l’intention de définir le groupe de fichiers en lecture seule avant une sauvegarde de fichiers différentielle. Pour plus d’informations sur la gestion des données en lecture seule pour le modèle de récupération simple, consultez la documentation en ligne. Intéressez-vous tout particulièrement à l’utilisation des sauvegardes partielles.
3023 16 Les opérations de sauvegarde, de manipulation de fichiers (ALTER DATABASE ADD FILE) et de modification du chiffrement sur une base de données doivent être sérialisées. Réexécutez l’instruction après la fin de la sauvegarde en cours ou de la manipulation de fichiers.
3024 16 Pour la base de données master, vous ne pouvez effectuer qu’une sauvegarde complète. Pour ce faire, utilisez BACKUP DATABASE.
3025 16 Nom de la base de données absent. Réexécutez l’instruction en spécifiant un nom de base de données valide.
3027 16 Le groupe de fichiers “%1!” ne fait pas partie de la base de données “%2!”.
3028 10 Le fichier de redémarrage-point de contrôle ‘%1!’ a été endommagé et il est ignoré. La commande RESTORE continuera à partir du début comme si RESTART n’avait pas été spécifié.
3031 16 L’option ‘%1!’ est en conflit avec les options ‘%2!’. Supprimez l’option conflictuelle et réexécutez l’instruction.
3032 16 Une ou plusieurs options (%1!) ne sont pas prises en charge par cette instruction. Pour plus d’informations, consultez la documentation.
3033 16 Impossible d’utiliser BACKUP DATABASE avec une base de données ouverte en mode urgence.
3034 16 Aucun fichier à traiter n’a été sélectionné. Vous avez peut-être choisi un ou plusieurs groupes de fichiers sans membres.
3035 16 Impossible d’effectuer une sauvegarde différentielle de la base de données “%1!”, car il n’existe pas de sauvegarde de la base de données actuelle. Effectuez une sauvegarde complète en réexécutant BACKUP DATABASE sans l’option WITH DIFFERENTIAL.
3036 16 La base de données “%1!” est en état de secours semi-automatique (après exécution de RESTORE WITH STANDBY) et ne peut pas être sauvegardée tant que la séquence de restauration ne sera pas totalement terminée.
3038 16 Le nom de fichier “%1!” n’est pas valide en tant que nom d’unité de sauvegarde. Réexécutez l’instruction BACKUP avec un nom de fichier valide.
3039 16 Impossible d’exécuter une sauvegarde différentielle du fichier ‘%1!’, car il n’existe pas de sauvegarde du fichier en cours. Réexécutez BACKUP DATABASE sans l’option WITH DIFFERENTIAL.
3040 10 Une erreur s’est produite lorsque la réplication de la sauvegarde a été signalée. La sauvegarde se poursuivra mais l’environnement de réplication devra être contrôlé.
3041 16 BACKUP n’a pas réussi à terminer la commande %1!. Consultez le journal des applications pour des messages détaillés.
3042 10 BACKUP WITH CONTINUE_AFTER_ERROR a réussi à créer une sauvegarde de la base de données endommagée. Reportez-vous au journal des erreurs de SQL Server pour en apprendre davantage sur les erreurs rencontrées.
3043 16 BACKUP ‘%1!’ a détecté une erreur sur la page (%2!:%3!) dans le fichier ‘%4!’.
3044 16 Nom d’unité de longueur nulle non valide. Réexécutez l’instruction BACKUP avec un nom d’unité valide.
3045 16 Les opérations BACKUP ou RESTORE nécessitent le système de fichiers NTFS pour la prise en charge de FILESTREAM et du texte intégral. Le chemin d’accès “%1!” est inutilisable.
3046 16 Des métadonnées incohérentes ont été rencontrées. La seule opération de sauvegarde possible est une sauvegarde de fichier journal après défaillance à l’aide de l’option WITH CONTINUE_AFTER_ERROR ou NO_TRUNCATE.
3047 16 La clé de Registre BackupDirectory n’est pas configurée correctement. Cette clé doit spécifier le chemin d’accès racine où sont stockés les fichiers de sauvegarde sur disque quand les noms de chemin d’accès complets ne sont pas fournis. Ce chemin d’accès sert aussi à localiser les fichiers de point de contrôle de redémarrage pour RESTORE.
3049 16 BACKUP a détecté une altération dans le journal de la base de données. Consultez le journal des erreurs pour plus d’informations.
3050 16 SQL Server n’a pas pu envoyer les informations différentielles pour le fichier de base de données ‘%1!’ de la base de données ‘%2!\\%3!’ vers l’application de sauvegarde parce que les informations différentielles sont trop volumineuses pour tenir en mémoire. Par ailleurs, une tentative d’utilisation d’un fichier temporaire a échoué.
3051 16 BACKUP LOG n’a pas pu conserver la cohérence de la mise en miroir de la base de données ‘%1!’. La mise en miroir de bases de données a été interrompue.
3054 16 Les sauvegardes différentielles de fichiers ne peuvent comporter que des données en lecture seule pour les bases de données utilisant le mode de récupération simple. Effectuez une sauvegarde partielle en spécifiant READ_WRITE_FILEGROUPS.
3055 16 La destination de sauvegarde “%1!” prend en charge un groupe de fichiers FILESTREAM. Ce groupe de fichiers ne peut pas être utilisé comme destination de sauvegarde. Exécutez à nouveau l’instruction BACKUP avec une destination de sauvegarde valide.
3056 16 L’opération de sauvegarde a détecté un fichier imprévu dans un conteneur FILESTREAM. La sauvegarde va continuer et inclure le fichier ‘%1!’.
3057 16 Nom de périphérique non valide. La longueur du nom de périphérique dépasse la limite autorisée (la longueur maximale est :%1!). Réexécutez la commande BACKUP avec un nom de périphérique valide.
3058 10 Le nom du fichier ou du périphérique dépasse la limite prise en charge (la longueur maximale est %1!) et sera tronqué : %2!.
3098 16 Impossible de procéder à la sauvegarde, car ‘%1!’ a été demandé après le formatage du support avec une structure incompatible. Pour ajouter à ce support de sauvegarde, omettez ‘%2!’ ou spécifiez ‘%3!’. Vous pouvez également créer un nouveau support de sauvegarde en utilisant WITH FORMAT dans votre instruction BACKUP. Si vous utilisez WITH FORMAT sur un support de sauvegarde existant, tous ses jeux de sauvegarde seront remplacés.
3101 16 Impossible d’obtenir l’accès exclusif car la base de données est en cours d’utilisation.
3102 16 %1! ne peut pas traiter la base de données ‘%2!’ car elle est utilisée par cette session. Il est recommandé d’utiliser la base de données master pour effectuer cette opération.
3103 16 Impossible d’initier une séquence de restauration partielle par cette commande. Pour initier une séquence de restauration partielle, utilisez la clause WITH PARTIAL de l’instruction RESTORE et fournissez un jeu de sauvegarde comprenant au moins une copie complète du fichier de données primaire. La clause WITH PARTIAL de l’instruction RESTORE n’est utilisée que dans ce cas.
3104 16 Impossible d’effectuer l’opération RESTORE sur la base de données ‘%1!’ car elle est configurée pour la mise en miroir de bases de données. Utilisez ALTER DATABASE pour supprimer la mise en miroir si vous avez l’intention de restaurer la base de données.
3105 16 RESTORE ne peut plus restaurer d’autres pages dans le fichier ‘%1!’ car le nombre maximal de pages (%2!) est déjà en cours de restauration. Terminez la séquence de restauration pour les pages existantes ou utilisez RESTORE FILE pour restaurer toutes les pages dans le fichier.
3106 16 Le groupe de fichiers “%1!” est ambigu. L’identité du jeu de sauvegarde ne correspond pas au groupe de fichiers actuellement défini dans la base de données en ligne. Pour forcer l’utilisation du groupe de fichiers dans le jeu de sauvegarde, mettez la base de données hors ligne et réexécutez la commande RESTORE.
3107 16 Le fichier “%1!” est ambigu. L’identité du jeu de sauvegarde ne correspond pas au fichier actuellement défini dans la base de données en ligne. Pour forcer l’utilisation du fichier dans le jeu de sauvegarde, mettez la base de données hors ligne et réexécutez la commande RESTORE.
3108 16 Pour restaurer la base de données master, le serveur doit fonctionner en mode mono-utilisateur. Pour plus d’informations sur le démarrage en mode mono-utilisateur, consultez “Comment : démarrer une instance de SQL Server (sqlservr.exe)” dans la documentation en ligne.
3109 16 La base de données master ne peut être restaurée et entièrement récupérée que dans une étape unique à l’aide d’une sauvegarde complète de la base de données. Les options NORECOVERY, STANDBY et STOPAT ne sont pas prises en charge.
3110 14 L’utilisateur n’est pas autorisé à restaurer la base de données ‘%1!’.
3111 16 La page %1! est une page de contrôle qui ne peut pas être restaurée en isolement. Le fichier complet doit être restauré pour réparer cette page.
3112 16 Impossible de restaurer des bases de données autres que master quand le serveur est en mode mono-utilisateur.
3113 16 Des données non valides ont été détectées.
3115 16 La base de données utilise le mode de récupération simple. Il est impossible de restaurer un sous-ensemble de données en lecture-écriture.
3116 16 La sauvegarde fournie ne se trouve pas sur le même chemin d’accès de récupération que la base de données, ce qui rend son utilisation inéligible pour une restauration de fichiers en ligne.
3117 16 Impossible de restaurer la sauvegarde de journal ou différentielle car aucun fichier n’est prêt pour la restauration par progression.
3118 16 La base de données “%1!” n’existe pas. RESTORE peut uniquement créer une base de données lors de la restauration d’une sauvegarde complète ou d’une sauvegarde du fichier primaire.
3119 16 Des problèmes ont été identifiés lors de la planification de l’instruction RESTORE. Consultez les messages précédents pour plus de détails.
3120 16 Ce jeu de sauvegarde ne sera pas restauré car toutes les données ont déjà été restaurées au-delà d’un point dépassant le délai couvert par ce jeu de sauvegarde.
3121 16 Le fichier “%1!” se trouve sur un chemin d’accès non cohérent avec l’application de ce jeu de sauvegarde. Impossible de poursuivre la restauration.
3122 16 Échec de l’initialisation du fichier. Impossible de poursuivre la restauration.
3123 16 Le nom de base de données spécifié, ‘%1!’, n’est pas valide pour la sauvegarde ou la restauration.
3125 16 La base de données utilise le mode de récupération simple. Les données de la sauvegarde ne sont pas cohérentes avec l’état actuel de la base de données. Il est nécessaire de restaurer davantage de données avant que la récupération ne soit possible. Restaurez un fichier de sauvegarde complète effectuée depuis que les données ont été marquées en lecture seule ou restaurez la sauvegarde de base la plus récente pour les données cibles suivie d’une sauvegarde de fichiers différentielle.
3127 16 Le fichier ‘%1!’ de la base de données restaurée ‘%2!’ est laissé dans un état défunt car la base de données utilise le modèle de récupération simple et le fichier est marqué pour un accès en lecture/écriture. Par conséquent, seuls les fichiers en lecture seule peuvent être récupérés par le biais d’une restauration fragmentaire.
3128 16 Le fichier ‘%1!’ a une taille de page non prise en charge (%2!).
3129 16 Le contenu du fichier “%1!” est incohérent avec une transition dans la séquence de restauration. Une restauration à partir d’un jeu de sauvegarde est peut-être nécessaire.
3130 10 Le groupe de fichiers “%1!” est sélectionné. Au moment de la sauvegarde, il était connu sous le nom de “%2!”. RESTORE se poursuivra sur le groupe de fichiers renommé.
3131 10 Le fichier “%1!” est sélectionné. Au moment de la sauvegarde, il était connu sous le nom de “%2!”. RESTORE se poursuivra sur le fichier renommé.
3132 16 Le support de sauvegarde est formé de %1! familles de supports, mais seules %2! sont fournies. Tous les membres doivent être fournis.
3133 16 Le volume de l’unité “%1!” a le numéro de séquence %2! de la famille de supports %3!, mais le numéro de séquence %4! de la famille de supports %5! est attendu. Assurez-vous que les spécifications d’unité et que le support de sauvegarde chargé sont corrects.
3134 10 L’attribut de base différentiel pour le fichier ‘%1!’ de la base de données ‘%2!’ a été réinitialisé car le fichier a été restauré à partir d’une sauvegarde issue d’un chemin de récupération en conflit. La restauration a été autorisée car le fichier est en lecture seule et cohérent avec l’état actuel de la base de données. Toute future sauvegarde différentielle nécessitera une nouvelle base différentielle.
3135 16 Le jeu de sauvegarde dans le fichier ‘%1!’ a été créé par %2! et ne peut pas être utilisé pour cette restauration.
3136 16 Impossible de restaurer cette sauvegarde différentielle car la base de données n’a pas été restaurée à un état précédent valide.
3137 16 Impossible de restaurer la base de données. Le nom primaire ou le nom de l’instantané a été spécifié de façon incorrecte, tous les autres instantanés ont été supprimés, ou il manque des fichiers.
3138 16 Impossible de restaurer la base de données car des objets BLOB FILESTREAM sont présents.
3139 16 La restauration vers un instantané n’est pas autorisée avec la base de données master.
3140 16 Impossible d’ajuster l’allocation d’espace pour le fichier ‘%1!’.
3141 16 La base de données à restaurer s’appelait ‘%1!’. Réexécutez l’instruction avec l’option WITH REPLACE pour remplacer la base de données ‘%2!’.
3142 16 Impossible de restaurer le fichier “%1!” sur le fichier “%2!” existant. Réexécutez l’instruction RESTORE avec WITH REPLACE pour remplacer les fichiers existants ou utilisez WITH MOVE pour identifier un autre emplacement.
3143 16 Le jeu de données sur l’unité ‘%1!’ n’est pas un jeu de sauvegarde SQL Server.
3144 16 Le fichier ‘%1!’ n’a pas été sauvegardé dans le fichier %2! de l’unité ‘%3!’. Il ne peut pas être restauré à partir de ce jeu de sauvegarde.
3145 16 L’option STOPAT n’est pas prise en charge pour les bases de données utilisant le mode de récupération SIMPLE.
3147 16 La sauvegarde et la restauration ne sont pas autorisées sur la base de données tempdb.
3148 16 Cette instruction RESTORE n’est pas valide dans le contexte actuel. L’option ‘Récupérer uniquement les données’ est seulement définie pour les groupes de fichiers secondaires lorsque la base de données est dans un état en ligne. Il est impossible de spécifier des groupes de fichiers lorsque la base de données est dans un état hors connexion.
3149 16 Le fichier ou groupe de fichiers “%1!” n’est pas dans un état valide pour pouvoir utiliser l’option “Récupérer uniquement les données”. Seuls les fichiers secondaires dans l’état OFFLINE ou RECOVERY_PENDING peuvent être traités.
3150 10 Restauration réussie de la base de données master. Arrêt du serveur SQL Server.
3151 21 Échec de la restauration de la base de données master. Arrêt de SQL Server en cours. Vérifiez les journaux des erreurs et reconstruisez la base de données master. Pour plus d’informations sur la façon de reconstruire la base de données master, consultez la documentation en ligne SQL Server.
3153 16 La base de données est déjà entièrement récupérée.
3154 16 Le jeu de sauvegarde contient la sauvegarde d’une base de données qui n’est pas la base de données ‘%1!’ existante.
3155 16 L’opération RESTORE ne peut pas être effectuée car un ou plusieurs fichiers ont été ajoutés ou supprimés de la base de données depuis que le jeu de sauvegarde a été créé.
3156 16 Impossible de restaurer le fichier ‘%1!’ en ‘%2!’. Pour identifier un emplacement valide pour le fichier, faites appel à WITH MOVE.
3159 16 La fin du journal pour la base de données “%1!” n’a pas été sauvegardée. Utilisez BACKUP LOG WITH NORECOVERY pour sauvegarder le journal s’il contient des travaux que vous ne voulez pas perdre. Utilisez la clause WITH REPLACE ou WITH STOPAT de l’instruction RESTORE pour remplacer simplement le contenu du journal.
3161 16 Le fichier primaire n’est pas disponible. Il doit être restauré ou rendu disponible.
3163 16 Le journal des transactions a été endommagé. Tous les fichiers de données doivent être restaurés avant l’exécution de RESTORE LOG.
3165 16 La base de données ‘%1!’ a été restaurée ; cependant, une erreur est survenue lors de la restauration/suppression de la réplication. La base de données est restée hors ligne. Consultez la rubrique MSSQL_ENG003165 dans la documentation en ligne de SQL Server.
3166 16 RESTORE DATABASE ne peut pas supprimer la base de données ‘%1!’. Supprimez la base de données, puis réexécutez l’instruction RESTORE DATABASE.
3167 16 RESTORE n’a pas pu démarrer la base de données ‘%1!’.
3168 16 Impossible de restaurer la sauvegarde de la base de données système de l’unité %1! car elle a été créée par une autre version de serveur (%2!) que celle-ci (%3!).
3169 16 La base de données a été sauvegardée sur un serveur exécutant la version %1!. Cette version est incompatible avec ce serveur, qui exécute la version %2!. Restaurez la base de données sur un serveur qui prend en charge la sauvegarde ou utilisez une sauvegarde compatible avec ce serveur.
3170 16 Le nom de fichier STANDBY n’est pas valide.
3171 16 Le fichier %1! est ancien et ne peut pas être restauré dans la base de données en ligne.
3172 16 Le groupe de fichiers %1! est ancien et ne peut pas être restauré dans la base de données en ligne.
3173 16 La clause STOPAT fournie avec cette instruction RESTORE indique que la fin du journal contient des modifications qui doivent être sauvegardées pour atteindre la limite cible de récupération dans le temps. La fin du journal de la base de données “%1!” n’a pas été sauvegardée. Utilisez BACKUP LOG WITH NORECOVERY afin de sauvegarder le journal, ou utilisez la clause WITH REPLACE dans votre instruction RESTORE afin de remplacer la fin du journal.
3174 16 Le fichier ‘%1!’ ne peut pas être déplacé par cette opération de restauration.
3175 10 RESTORE FILEGROUP=”%1!” a été spécifié, mais tous ses fichiers ne figurent pas dans le jeu de sauvegarde. Il manque le fichier “%2!”. RESTORE se poursuivra, mais si vous voulez restaurer tous les fichiers, vous devez restaurer les autres jeux de sauvegarde.
3176 16 Le fichier ‘%1!’ est revendiqué par ‘%2!’ (%3!) et ‘%4!’ (%5!). La clause WITH MOVE peut être utilisée pour déplacer un ou plusieurs fichiers.
3178 16 Le fichier %1! n’est pas dans l’état approprié pour l’application de la sauvegarde différentielle.
3179 16 La base de données système ne peut pas être déplacée par l’instruction RESTORE.
3180 16 Cette sauvegarde ne peut pas être restaurée avec la clause WITH STANDBY car la mise à niveau d’une base de données est nécessaire. Réexécutez RESTORE sans WITH STANDBY.
3181 10 La restauration de cette sauvegarde risque de rencontrer des problèmes d’espace de stockage. D’autres messages fourniront des détails.
3182 16 Ce jeu de sauvegarde ne peut pas être restauré car la base de données a été endommagée lors de la sauvegarde. Des tentatives résiduelles peuvent être effectuées à l’aide de WITH CONTINUE_AFTER_ERROR.
3183 16 RESTORE a détecté une erreur sur la page (%1!:%2!) dans la base de données “%3!” lue à partir du jeu de sauvegarde.
3184 10 Réussite de RESTORE WITH CONTINUE_AFTER_ERROR, mais certains dommages ont été rencontrés. Il y a peut-être des incohérences dans la base de données.
3185 16 RESTORE ne peut pas appliquer ce jeu de sauvegarde car la base de données est suspecte. Restaurez un jeu de sauvegarde qui corrige le problème.
3186 16 Le jeu de sauvegarde a été endommagé. RESTORE ne tentera pas d’appliquer ce jeu de sauvegarde.
3187 16 Impossible de spécifier RESTORE WITH CHECKSUM car le jeu de sauvegarde ne contient pas d’informations de somme de contrôle.
3188 10 Le jeu de sauvegarde a été écrit avec des données endommagées par une commande BACKUP WITH CONTINUE_AFTER_ERROR.
3189 16 Le jeu de sauvegarde est endommagé.
3190 16 Le groupe de fichiers ‘%1!’ ne peut pas être restauré car il n’existe pas dans le jeu de sauvegarde.
3191 16 La restauration ne peut pas se poursuivre car il est impossible d’écrire sur le fichier ‘%1!’. Vérifiez que tous les fichiers de la base de données sont accessibles en écriture.
3192 10 La restauration a réussi, mais il reste des transactions différées. Ces transactions ne peuvent pas être résolues, car certaines données ne sont pas accessibles. Utilisez RESTORE pour rendre ces données disponibles ou supprimez les groupes de fichiers si vous n’allez plus jamais avoir besoin de ces fichiers. La suppression du groupe de fichiers se traduit par un groupe de fichiers défunt.
3194 16 La page %1! dépasse la fin du fichier. Seules les pages se trouvant dans la plage actuelle du fichier peuvent être restaurées.
3195 16 Impossible de restaurer la page %1! à partir de ce jeu de sauvegarde. RESTORE PAGE ne peut être utilisé qu’à partir de jeux de sauvegardes complets, de la première sauvegarde du journal ou de la première sauvegarde différentielle effectuée depuis que le fichier a été ajouté à la base de données.
3196 16 RESTORE master WITH SNAPSHOT n’est pas pris en charge. Pour restaurer la base de données master à partir d’une sauvegarde instantanée, arrêtez le service, puis copiez le fichier de données et le fichier journal.
3197 10 L’E/S est figée dans la base de données %1!. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur. Toutefois, si le problème persiste, vous pouvez annuler la sauvegarde.
3198 10 L’E/S a repris sur la base de données %1!. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
3199 16 RESTORE nécessite MAXTRANSFERSIZE=%1! mais %2! a été spécifié(e).
3201 16 Impossible d’ouvrir l’unité de sauvegarde ‘%1!’. Erreur %2! du système d’exploitation.
3202 16 Échec d’écriture sur “%1!” : %2!
3203 16 Échec de lecture sur “%1!” : %2!
3204 16 La sauvegarde ou la restauration a été abandonnée.
3205 16 Trop d’unités de sauvegarde spécifiées pour la sauvegarde ou la restauration. Seules %1! sont autorisées.
3206 16 L’unité de sauvegarde ‘%1!’ n’existe pas. Pour afficher les unités de sauvegarde existantes, utilisez l’affichage catalogue sys.backup_devices. Pour créer une unité de sauvegarde, utilisez sp_addumpdevice ou SQL Server Management Studio.
3207 16 La sauvegarde ou la restauration nécessite au moins une unité de sauvegarde. Réexécutez l’instruction en spécifiant une unité de sauvegarde.
3208 16 Fin inattendue du fichier lors de la lecture du début du jeu de sauvegarde. Confirmez que le support contient une sauvegarde SQL Server valide et, pour plus de détails, consultez le journal des erreurs de la console.
3209 16 L’opération n’est pas prise en charge sur des instances utilisateur.
3210 16 Le membre miroir du lecteur “%1!” est incohérent avec le membre miroir du lecteur “%2!”.
3211 10 %1! pour cent traités.
3212 16 L’unité miroir “%1!” et l’unité miroir “%2!” comportent des spécifications d’unités différentes.
3213 16 Impossible de décharger une ou plusieurs bandes. Consultez le journal des erreurs pour plus de détails.
3214 16 Trop de miroirs de sauvegarde sont spécifiés. Seuls %1! sont autorisés.
3215 16 Utilisez WITH FORMAT pour créer un nouveau jeu de sauvegarde en miroir.
3216 16 RESTORE REWINDONLY s’applique uniquement aux périphériques à bandes.
3217 16 Valeur non valide spécifiée pour le paramètre %1!.
3218 16 La mise en miroir de sauvegarde n’est pas disponible dans cette édition de SQL Server. Consultez la documentation en ligne pour plus de détails sur la prise en charge des fonctionnalités dans les différentes éditions de SQL Server.
3219 16 Le fichier ou groupe de fichiers “%1!” ne peut pas être sélectionné pour cette opération.
3221 16 La fonction système ReadFileEx exécutée sur le fichier ‘%1!’ n’a lu que %2! octets, %3! attendus.
3222 16 La fonction système WriteFileEx exécutée sur le fichier ‘%1!’ n’a écrit que %2! octets, %3! attendus.
3224 16 Impossible de créer le thread de travail.
3227 16 Le support de sauvegarde sur “%1!” fait partie de la famille de supports %2! qui a déjà été traitée sur “%3!”. Assurez-vous que les unités de sauvegarde sont correctement spécifiées. Pour les périphériques à bandes, assurez-vous que les volumes corrects sont chargés.
3229 16 Délai de requête dépassé pour l’unité ‘%1!’.
3230 16 Nombre d’essais dépassé pour l’opération sur l’unité ‘%1!’.
3231 16 Le support de sauvegarde chargé sur “%1!” est formaté pour prendre en charge %2! familles de supports, mais %3! familles de supports sont attendues d’après les spécifications de l’unité de sauvegarde.
3232 16 Le volume monté sur “%1!” ne comprend pas l’identité de jeu de sauvegarde attendu. Le volume a probablement été rendu obsolète par un remplacement récent de cette famille de supports. Dans ce cas, recherchez le volume approprié avec le numéro de séquence %2! de la famille de supports %3!.
3234 16 Le fichier logique ‘%1!’ ne fait pas partie de la base de données ‘%2!’. Utilisez RESTORE FILELISTONLY pour lister les noms de fichiers logiques.
3235 16 Le fichier “%1!” n’appartient pas à la base de données “%2!”. Vous ne pouvez afficher que les fichiers membres de cette base de données.
3239 16 Le jeu de sauvegarde sur l’unité ‘%1!’ fait appel à la fonction Microsoft Tape Format, qui n’est pas prise en charge par SQL Server.
3240 16 La sauvegarde vers des supports de sauvegarde mis en miroir nécessite que tous les miroirs soient ajoutés. Fournissez tous les membres du support ou reformatez un nouveau support de sauvegarde.
3241 16 La famille de supports sur l’unité ‘%1!’ est incorrecte. SQL Server ne peut pas la traiter.
3242 16 Le fichier sur l’unité ‘%1!’ n’est pas un jeu de sauvegarde Microsoft Tape Format valide.
3243 16 La famille de supports sur l’unité ‘%1!’ a été créée avec la version %2!.%3! de Microsoft Tape Format. SQL Server prend en charge la version %4!.%5!.
3244 16 La taille du bloc de description dépasse %1! octets. Utilisez un nom et/ou une chaîne de description plus courts, puis recommencez l’opération.
3245 16 Impossible de convertir la chaîne vers ou depuis Unicode, %1!.
3246 16 La famille de supports de l’unité ‘%1!’ est marquée comme ne pouvant pas être ajoutée. Réexécutez l’instruction avec l’option INIT pour remplacer le contenu du support de sauvegarde.
3247 16 Le volume sur l’unité ‘%1!’ a un numéro de séquence de support de sauvegarde incorrect (%2!). Retirez-le et insérez le volume %3!.
3249 16 Le volume sur l’unité ‘%1!’ est un volume consécutif du jeu de sauvegarde. Retirez-le et insérez le volume contenant le début du jeu de sauvegarde.
3250 16 La valeur ‘%1!’ n’est pas située dans les limites du paramètre %2!.
3251 10 La famille de supports du périphérique ‘%1!’ est terminée. Le périphérique est maintenant réutilisé pour une des familles restantes.
3253 16 Le paramètre de taille de bloc doit fournir une valeur à la puissance 2.
3254 16 Le volume sur l’unité ‘%1!’ est vide.
3255 16 Le jeu de données sur l’unité ‘%1!’ est un jeu de sauvegarde SQL Server incompatible avec cette version de SQL Server.
3256 16 Le jeu de sauvegarde sur l’unité ‘%1!’ a été arrêté en cours de création et est incomplet. La séquence RESTORE s’est terminée anormalement.
3257 16 Espace libre insuffisant sur le volume disque ‘%1!’ pour créer la base de données. Elle nécessite %2! octets supplémentaires alors qu’il n’en reste que %3!.
3258 16 Le volume de l’unité “%1!” n’appartient pas au support de sauvegarde en cours de traitement. Assurez-vous que les unités de sauvegarde sont chargées avec les supports appropriés.
3260 16 Un tampon interne est saturé.
3261 16 SQL Server ne peut pas utiliser la configuration d’unité virtuelle.
3262 10 Le jeu de sauvegarde du fichier %1! est valide.
3263 16 Impossible d’utiliser le volume de l’unité ‘%1!’ en tant que volume consécutif. Il a le numéro de séquence %2! de la famille %3! pour le support de sauvegarde actuel. Insérez un nouveau volume ou le numéro de séquence %4! de la famille %5! pour le support de sauvegarde actuel.
3264 16 L’opération est insuffisante pour permettre un RESTART. Réexécutez l’instruction sans l’option RESTART.
3265 16 L’autorité du nom d’accès est insuffisante. Pour utiliser VIRTUAL_DEVICE avec BACKUP ou RESTORE, il faut appartenir au rôle sysadmin.
3266 16 Les données de sauvegarde à la fin de “%1!” ne sont pas correctement formatées. Les jeux de sauvegardes sur le support sont peut-être endommagés et inutilisables. Utilisez RESTORE HEADERONLY pour identifier les jeux de sauvegardes sur le support. Utilisez RESTORE VERIFYONLY pour déterminer si les jeux de sauvegardes peuvent être utilisés. Si tous les jeux de sauvegardes sont incomplets, reformatez le support à l’aide de BACKUP WITH FORMAT afin de détruire tous les jeux de sauvegardes.
3267 16 Ressources insuffisantes pour créer le programmateur UMS.
3268 16 Impossible d’utiliser le fichier de sauvegarde ‘%1!’ car il a été formaté à l’origine avec une taille de secteur de %2! et se trouve maintenant sur une unité dont la taille de secteur est %3!.
3269 16 Impossible de restaurer le fichier ‘%1!’ car il a été écrit à l’origine avec une taille de secteur de %2! ; ‘%3!’ se trouve maintenant sur une unité dont la taille de secteur est %4!.
3270 16 Une erreur de cohérence interne est survenue. Cette erreur est similaire à une assertion. Contactez le support technique pour obtenir de l’aide.
3271 16 Une erreur d’E/S non récupérable s’est produite dans le fichier “%1!” : %2!.
3272 16 L’unité ‘%1!’ a une taille de secteur matériel de %2!, mais le paramètre de taille de bloc spécifie une valeur de recouvrement incompatible de %3!. Réexécutez l’instruction avec une taille de bloc compatible.
3276 16 WITH SNAPSHOT peut être utilisé seulement si le jeu de sauvegarde a été créé avec WITH SNAPSHOT.
3277 16 WITH SNAPSHOT peut être utilisé seulement sur une unité virtuelle.
3278 16 Échec du chiffrement de la chaîne %1!.
3279 16 L’accès est refusé en raison d’une erreur de mot de passe.
3280 16 Les sauvegardes sur les unités brutes ne sont pas prises en charge. ‘%1!’ est une unité brute.
3281 10 Rembobinage sur ‘%1!’ débloqué et lancé.
3283 16 Échec de l’initialisation du fichier “%1!”. Consultez les journaux des erreurs pour plus d’informations.
3284 16 La marque de fichier du périphérique ‘%1!’ n’est pas alignée. Réexécutez l’instruction Restore avec la même taille de bloc que celle utilisée pour créer le jeu de sauvegarde : ‘%2!’ semble une valeur possible.
3301 21 Le journal des transactions contient un enregistrement (logop %1!) non valide. Le journal est endommagé. Restaurez la base de données à partir d’une sauvegarde complète ou réparez-la.
3302 21 Le rétablissement des opérations journalisées dans la base de données ‘%1!’ s’est arrêté à l’enregistrement du journal dont l’ID est %2!. Cela indique un endommagement au niveau de l’enregistrement du journal dont l’ID est %3!. Restaurez la base de données à partir d’une sauvegarde complète ou réparez-la.
3313 21 Une erreur s’est produite sur l’enregistrement de journal ID %2! en refaisant une opération journalisée dans la base de données ‘%1!’. En général, l’erreur spécifique est déjà journalisée dans le service de journal d’événements Windows. Restaurez la base de données à partir d’une sauvegarde complète ou réparez-la.
3314 21 Une erreur s’est produite sur l’enregistrement de journal ID %2! en annulant une opération journalisée dans la base de données ‘%1!’. En général, l’erreur spécifique est déjà journalisée dans le service de journal d’événements Windows. Restaurez la base de données ou le fichier à partir d’une sauvegarde, ou réparez la base de données.
3315 21 Le processus suivant ne contenait pas un verrou attendu lors de la restauration : processus %1! avec le mode %2! au niveau %3! pour la ligne %4! dans la base de données ‘%5!’ de la transaction %6!. Restaurez une sauvegarde de la base de données ou réparez-la.
3316 21 Durant l’annulation d’une opération enregistrée dans la base de données ‘%1!’, une erreur s’est produite pour l’ID d’enregistrement de journal %2!. La ligne est introuvable. Restaurez la base de données à partir d’une sauvegarde complète ou réparez-la.
3401 10 Des erreurs se sont produites lors de la récupération pendant l’annulation d’une transaction. Cette transaction a été différée. Restaurez la page ou le fichier erroné, puis relancez la récupération.
3402 10 La base de données ‘%1!’ est marquée comme étant %2! et elle se trouve dans un état qui ne permet pas d’exécuter une récupération.
3403 10 Récupération de la base de données master uniquement, parce que traceflag 3608 a été spécifié. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
3404 10 Impossible de vérifier s’il existe une nouvelle installation ou un serveur renommé au redémarrage. La logique de cette vérification a échoué inexplicablement. Recommencez l’installation ou corrigez la clé de Registre incriminée.
3406 10 %1! transactions restaurées par progression dans la base de données ‘%2!’ (%3!). Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
3407 10 %1! transactions restaurées dans la base de données ‘%2!’ (%3!). Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
3408 10 La récupération est terminée. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
3409 16 Échec de l’installation du compteur de performances en mémoire partagée avec l’erreur %1!. Réinstallez sqlctr.ini pour cette instance et vérifiez que le compte de connexion à l’instance dispose des autorisations de Registre appropriées.
3410 10 Les données du groupe de fichiers %1! sont hors connexion et il y a des transactions différées. Utilisez RESTORE pour récupérer le groupe de fichiers ou supprimez ce dernier si vous n’avez aucune intention de le récupérer. La troncation de journaux est impossible tant que cette condition n’est pas résolue.
3411 21 La version %1! du bloc de configuration n’est pas un numéro de version valide. SQL Server va s’arrêter. Restaurez la base de données master ou procédez à une réinstallation.
3412 10 Avertissement : l’instance de serveur a démarré avec l’option de démarrage de la configuration minimale (-f). Le démarrage d’une instance de SQL Server avec la configuration minimale met automatiquement le serveur en mode mono-utilisateur. N’oubliez pas ensuite de revenir à l’option de démarrage appropriée, d’arrêter le serveur, puis de le redémarrer.
3413 21 ID de base de données %1!. Impossible de marquer la base de données comme suspecte. Échec de l’analyse Getnext NC sur sys.databases.database_id. Consultez les erreurs précédentes dans le journal des erreurs afin d’identifier la cause, puis corrigez tous les problèmes associés.
3414 10 Une erreur s’est produite pendant la récupération, empêchant la base de données ‘%1!’ (ID %2!) de redémarrer. Diagnostiquez les erreurs liées à la récupération et corrigez-les, ou effectuez une restauration à partir d’une sauvegarde reconnue fiable. Si les erreurs persistent, contactez le Support technique.
3415 16 Impossible de mettre à niveau la base de données ‘%1!’ car elle est en lecture seule ou contient des fichiers en lecture seule. Rendez la base de données accessible en écriture ou réexécutez la récupération.
3416 16 Le serveur contient des fichiers en lecture seule qui doivent être accessibles en écriture avant qu’un classement puisse être à nouveau effectué sur celui-ci.
3417 21 Impossible de récupérer la base de données master. Impossible d’exécuter SQL Server. Restaurez la base master à partir d’une sauvegarde complète, réparez-la ou reconstruisez-la. Pour plus d’informations sur la façon de reconstruire la base de données master, consultez la documentation en ligne de SQL Server.
3418 10 La récupération ne peut pas différer l’erreur %1!. Les erreurs ne peuvent être différées que dans les bases de données utilisant le mode de récupération complète et une séquence valide de journaux de sauvegarde.
3419 16 La récupération de la base de données ‘%1!’ est ignorée parce qu’elle requiert une mise à niveau mais elle est marquée en STANDBY. Utilisez RESTORE DATABASE WITH NORECOVERY pour rétablir la base de données en état de restauration et poursuivre la séquence de restauration.
3420 21 L’instantané de base de données ‘%1!’ n’a pas réussi une opération d’E/S et est marqué comme suspect. Il doit être supprimé et recréé.
3421 10 La récupération de la base de données %1! (ID de base de données %2!) a été effectuée en %3! secondes (analyse %4! ms, phase de restauration par progression %5! ms, phase de restauration %6! ms.) Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
3422 10 La base de données %1! a été fermée en raison de l’erreur %2! dans la routine ‘%3!’. Un redémarrage des bases de données non liées à des instantanés sera tenté une fois que toutes les connexions à la base de données seront annulées.
3429 10 La récupération n’a pas pu déterminer le résultat d’une transaction de bases de données croisées %1!, appelée ‘%2!’, dans la base de données ‘%3!’ (ID %4!). La base de données de coordination (ID %5!) n’était pas disponible. La transaction a été considérée comme validée. Si elle ne l’est pas, retentez la récupération lorsque la base de données de coordination sera disponible.
3431 21 Impossible de récupérer la base de données ‘%1!’ (ID %2!) en raison de transactions externes non résolues. Les transactions MS DTC (Microsoft Distributed Transaction Coordinator) ont été préparées, mais MS DTC n’a pas réussi à déterminer la résolution. Pour corriger ce problème, réparez MS DTC, effectuez une restauration à partir d’une sauvegarde complète ou réparez la base de données.
3434 20 Impossible de modifier l’ordre de tri ou les paramètres régionaux. Une erreur inattendue s’est produite lors d’une tentative de réindexation du serveur vers un nouveau classement. Arrêt de SQL Server en cours. Redémarrez SQL Server pour continuer sans changer l’ordre de tri. Effectuez un diagnostic et corrigez les erreurs précédentes, puis recommencez l’opération.
3437 21 Une erreur s’est produite lors de la récupération de la base de données ‘%1!’. Impossible de se connecter à MS DTC pour vérifier l’état d’avancement de la transaction %2!. Corrigez MS DTC et réexécutez la récupération.
3441 21 Lors du démarrage de la base de données en état de secours semi-automatique ‘%1!’ (ID = %2!), l’instruction RESTORE n’a pas pu accéder à son fichier d’annulation (‘%3!’). Erreur ‘%4!’ du système d’exploitation. Effectuez un diagnostic de l’erreur du système d’exploitation, corrigez le problème et réexécutez le démarrage.
3442 21 Échec de la récupération de la base de données en état de secours semi-automatique ‘%1!’ (ID %2!). Espace insuffisant dans le fichier d’annulation. Augmentez la taille du fichier d’annulation et recommencez la récupération.
3443 21 La base de données ‘%1!’ (ID = %2!) a été marquée en attente ou en lecture seule mais elle a été modifiée. L’instruction RESTORE LOG ne peut pas être exécutée. Restaurez la base de données à partir d’une sauvegarde.
3445 21 Le fichier ‘%1!’ n’est pas un fichier d’annulation valide pour la base de données ‘%2!’ (ID de base de données %3!). Vérifiez le chemin d’accès au fichier et spécifiez le bon fichier.
3446 16 Le fichier journal primaire n’est pas disponible pour la base de données ‘%1!’. Impossible de sauvegarder le journal.
3447 16 Impossible d’activer ou d’analyser tous les fichiers journaux de la base de données ‘%1!’.
3448 21 L’opération de restauration a rencontré une page dont le numéro séquentiel dans le journal est inférieur à celui de l’enregistrement initial du journal. Impossible d’annuler l’enregistrement du journal %1!, pour l’ID de transaction %2!, à la page %3!, base de données ‘%4!’ (ID de base de données %5!). Informations sur la page : numéro de séquence d’enregistrement = %6!, type = %7!. Informations sur le journal : OpCode = %8!, contexte %9!. Restaurez ou réparez la base de données.
3449 21 SQL Server doit être arrêté pour permettre la récupération d’une base de données (ID de base de données %1!). La base de données est soit une base de données utilisateur ne pouvant pas être arrêtée, soit une base de données système. Redémarrez SQL Server. Si la récupération de la base de données échoue après un autre démarrage, réparez ou restaurez la base de données.
3450 10 La récupération de la base de données ‘%1!’ (%2!) est effectuée à %3!%% (il reste environ %4! secondes). Phase %5! de 3. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
3452 10 La récupération de la base de données ‘%1!’ (%2!) a détecté une possible incohérence de valeurs d’identité dans la table ID %3!. Exécutez DBCC CHECKIDENT (‘%4!’).
3453 16 Cette version ne peut pas refaire une création d’index ou une opération non journalisée effectuée par SQL Server 7.0. Toute autre restauration par progression est impossible.
3454 10 La récupération écrit un point de contrôle dans la base de données ‘%1!’ (%2!). Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
3456 21 Impossible de rétablir l’enregistrement du journal %1!, pour l’ID de transaction %2!, à la page %3!, base de données ‘%4!’ (ID de base de données %5!). Page : numéro de séquence d’enregistrement = %6!, type = %7!. Journal : OpCode = %8!, contexte %9!, PrevPageLSN : %10!. Effectuez une restauration à partir d’une sauvegarde de la base de données ou réparez la base de données.
3457 21 Échec de la récupération du gestionnaire des ressources du système de fichiers transactionnels ‘%1!’. Pour plus d’informations, reportez-vous au message d’erreur associé qui détermine l’action utilisateur appropriée.
3458 16 La récupération ne peut pas analyser la base de données “%1!” pour les unités d’allocation supprimées parce qu’une erreur inattendue s’est produite. Ces unités d’allocation ne peuvent pas être nettoyées.
3505 14 Seul le propriétaire de la base de données “%1!” ou une personne dotée des autorisations appropriées peut exécuter l’instruction CHECKPOINT.
3604 10 La clé dupliquée a été ignorée.
3605 16 Échec de la vérification de schéma pour la base de données « %1! ».
3606 10 Débordement arithmétique.
3607 10 Division par zéro.
3608 16 Impossible d’allouer un GUID au jeton.
3609 16 La transaction s’est terminée dans le déclencheur. Le traitement a été abandonné.
3612 10 %1! SQL Server \endash Temps d’exécution : %2!, Temps UC = %3! ms, temps écoulé = %4! ms.
3613 10 Temps d’analyse et de compilation de SQL Server : %1!, Temps UC = %2! ms, temps écoulé = %3! ms.
3615 10 Table ‘%1!’. Nombre d’analyses %2!, lectures logiques %3!, lectures physiques %4!, lectures anticipées %5!, lectures logiques de données d’objets volumineux %6!, lectures physiques de données d’objets volumineux %7!, lectures anticipées de données d’objets volumineux %8!.
3616 16 Une erreur est survenue lors de l’exécution du déclencheur. Le lot a été abandonné et la transaction utilisateur éventuelle a été restaurée.
3619 10 Impossible d’écrire un enregistrement de point de contrôle dans la base de données ID %1!, parce que le journal est saturé. Demandez à l’administrateur de la base de données de tronquer ce journal ou d’allouer davantage d’espace aux fichiers journaux de la base de données.
3620 10 Les points de contrôle automatiques sont désactivés dans la base de données ‘%1!’, parce que le journal est saturé. Cette fonction sera activée lorsque le propriétaire de la base de données aura réussi le point de contrôle de la base de données. Demandez au propriétaire de tronquer le fichier journal ou d’ajouter de l’espace dans le journal. Ensuite, réessayez l’instruction CHECKPOINT.
3621 10 L’instruction a été arrêtée.
3622 10 Avertissement : une opération en virgule flottante non valide s’est produite.
3623 16 Une opération en virgule flottante non valide s’est produite.
3624 20 Échec d’un contrôle d’assertion. Pour plus d’informations, consultez le journal des erreurs de SQL Server. En général, un échec d’assertion est provoqué par un bogue logiciel ou une altération des données. Pour vérifier si une base de données est endommagée, exécutez DBCC CHECKDB. Si vous avez accepté l’envoi de vidages à Microsoft pendant l’installation, un vidage minimal sera envoyé. Il est possible qu’une mise à jour Microsoft soit disponible dans le Service Pack le plus récent ou dans un correctif QFE émis par le support technique.
3625 20 ‘%1!’ n’est pas encore implémenté.
3627 17 Impossible de démarrer une nouvelle opération parallèle car de trop nombreuses opérations parallèles sont en cours. Utilisez l’option de configuration “max worker threads” pour augmenter le nombre de threads autorisés ou pour réduire le nombre d’opérations parallèles exécutées sur le système.
3628 24 Le moteur de base de données a reçu une exception de virgule flottante du système d’exploitation lors du traitement d’une requête de l’utilisateur. Réexécutez la transaction. Si le problème persiste, contactez votre administrateur système.
3633 16 Le système d’exploitation a retourné l’erreur ‘%1!’ lors d’une tentative de ‘%2!’ sur ‘%3!’ à ‘%4!’ (%5!).
3634 16 Le système d’exploitation a retourné l’erreur ‘%1!’ lors de la tentative de ‘%2!’ sur ‘%3!’.
3635 16 Une erreur s’est produite lors du traitement des métadonnées ‘%1!’ pour l’ID de base de données %2!, ID de fichier %3! et transaction ‘%4!’. Contexte supplémentaire = ‘%5!’. Emplacement = ‘%6!’ (%7!). Recommencez l’opération ; si le problème persiste, contactez l’administrateur de base de données pour revoir les configurations de verrouillage et de mémoire. Vérifiez l’absence de conflits de blocage dans l’application.
3636 16 Une erreur s’est produite lors du traitement des métadonnées ‘%1!’ pour l’ID de base de données %2!, ID de fichier %3!.
3637 16 Impossible de démarrer une opération parallèle à partir d’une connexion DAC.
3638 10 Utilisation de la mémoire du cache de texte SQL : %1! pages. Ce message est fourni uniquement à titre d’information. Aucune action n’est requise de la part de l’utilisateur.
3639 16 Cette opération n’est pas prise en charge sur une base de données à fichier unique.
3701 11 Impossible de %1! le %2! ‘%3!’, car il n’existe pas ou vous ne possédez pas d’autorisation.
3702 16 Impossible de supprimer la base de données “%1!” car elle est en cours d’utilisation.
3703 16 Impossible de détacher la %1! ‘%2!’ car elle est en cours d’utilisation.
3705 16 Impossible d’utiliser DROP %1! avec ‘%2!’ car ‘%3!’ est un %4!. Utilisez %5!.
3706 16 Impossible de %1! un instantané de base de données.
3707 16 Impossible de détacher une base de données suspecte ou en attente de récupération. Elle doit être réparée ou supprimée.
3708 16 Impossible de %1! le %2! ‘%3!’ car il s’agit d’un %4! système.
3709 16 Impossible de %1! la base de données pendant que l’instantané de base de données “%2!” y fait référence. Supprimez d’abord la base de données.
3710 16 Impossible de détacher une base de données ouverte lorsque le serveur est en mode de configuration minimale.
3716 16 Impossible de supprimer le %1! ‘%2!’ car il est lié à un ou plusieurs %3!.
3717 16 Impossible de supprimer une contrainte par défaut au moyen d’une instruction DROP DEFAULT. Utilisez ALTER TABLE pour supprimer une contrainte par défaut.
3721 16 Impossible de renommer le type ‘%1!’ car il est référencé par l’objet ‘%2!’.
3723 16 Une instruction DROP INDEX explicite n’est pas autorisée sur l’index ‘%1!’. Celui-ci est actuellement utilisé pour l’application de la contrainte %2!.
3724 16 Impossible de %1! la %2! ‘%3!’ parce qu’elle est utilisée pour la réplication.
3725 16 La contrainte ‘%1!’ est actuellement référencée par la table ‘%2!’, contrainte de clé étrangère ‘%3!’.
3726 16 Impossible de supprimer l’objet ‘%1!’ car il est référencé par une contrainte FOREIGN KEY.
3727 10 Impossible de supprimer la contrainte. Consultez les erreurs précédentes.
3728 16 ‘%1!’ n’est pas une contrainte.
3729 16 Impossible de %1! ‘%2!’ car il est référencé par l’objet ‘%3!’.
3730 16 Impossible de supprimer la contrainte par défaut ‘%1!’ pendant qu’elle est utilisée par une clé étrangère en tant qu’action référentielle SET DEFAULT.
3732 16 Impossible de supprimer le type ‘%1!’ car il est référencé par l’objet ‘%2!’. Il est possible que d’autres objets référencent ce type.
3733 16 La contrainte ‘%1!’ n’appartient pas à la table ‘%2!’.
3734 16 Impossible de supprimer la contrainte de clé primaire ‘%1!’ parce que la table possède un index XML ou un index spatial.
3735 16 La contrainte de clé primaire ‘%1!’ de la table ‘%2!’ ne peut pas être supprimée, car le suivi des modifications est activé sur la table. Le suivi des modifications nécessite une contrainte de clé primaire sur la table. Désactivez le suivi des modifications avant de supprimer la contrainte.
3737 16 Impossible de supprimer le fichier ‘%1!’. Pour plus d’informations, consultez le journal des erreurs SQL Server.
3738 10 Suppression du fichier de base de données ‘%1!’.
3739 11 Impossible de ‘%1!’ l’index ‘%2!’ parce qu’il n’est pas une collection de statistiques.
3740 16 Au moins une partie de la table se trouvant dans un groupe de fichiers en lecture seule, il est impossible de supprimer l’objet suivant : %1! ‘%2!’.
3741 16 Au moins une partie de la table se trouvant dans un groupe de fichiers hors connexion, il est impossible de supprimer l’objet suivant : %1! ‘%2!’.
3743 16 La base de données ‘%1!’ est activée pour la mise en miroir de bases de données. La mise en miroir de bases de données doit être désactivée avant la suppression de la base de données.
3744 16 Une seule clause est autorisée dans une instruction où un index est supprimé en ligne.
3745 16 Un seul index cluster peut être supprimé en ligne.
3746 16 Impossible de supprimer l’index cluster de la vue ‘%1!’ car cette dernière est utilisée pour la réplication.
3747 16 Impossible de supprimer un index cluster créé sur une vue si vous utilisez la clause de suppression d’index cluster. L’index cluster ‘%1!’ est créé sur la vue ‘%2!’.
3748 16 Impossible de supprimer un index non cluster ‘%1!’ si vous utilisez la clause de suppression d’index cluster.
3749 16 Impossible de supprimer l’index XML ‘%1!’ en utilisant l’ancienne syntaxe ‘Table.Index’, utilisez plutôt la syntaxe ‘Index ON Table’.
3750 10 Avertissement : l’index ‘%1!’ de %2! ‘%3!’ a été désactivé suite à la désactivation de l’index cluster de l’élément %4!.
3751 16 Impossible d’utiliser SP_DROPEXTENDEDPROC ou DBCC DROPEXTENDEDPROC avec ‘%1!’ car ‘%2!’ est un(e) %3!. Utilisez %4!.
3801 10 Avertissement : l’index “%1!” dans “%2!”. “%3!” peut être affecté par la mise à jour du classement. Exécutez DBCC CHECKTABLE.
3802 10 Avertissement : la contrainte “%1!” sur “%2!”. “%3!” peut être affectée par la mise à jour du classement. Désactivez et activez WITH CHECK.
3803 10 Avertissement : l’index “%1!” de “%2!”. “%3!” est désactivé, parce que la mise en œuvre de la fonction de somme de contrôle a changé.
3804 10 Avertissement : la contrainte de validation “%1!” sur la table “%2!”.”%3!” est désactivée, parce que l’implémentation de la fonction de somme de contrôle a changé.
3805 10 Avertissement : l’index “%1!” de la table “%2!”.”%3!” est peut-être endommagé, car il fait référence à la colonne calculée “%4!” qui contient une conversion non déterministe de chaîne en date. Exécutez DBCC CHECKTABLE pour vérifier l’index. Utilisez une instruction CONVERT explicite avec un style de date déterministe tel que 121. Les index de la colonne calculée faisant référence à des expressions non déterministes ne peuvent pas être créés dans le mode de compatibilité 90. Consultez la rubrique de la documentation en ligne “Création d’index sur des colonnes calculées” pour plus d’informations.
3806 10 Avertissement : la vue indexée “%1!”. “%2!” est peut-être endommagée, car elle contient une conversion non déterministe de chaîne en date. Exécutez DBCC CHECKTABLE pour vérifier la vue. Utilisez une instruction CONVERT explicite avec un style de date déterministe tel que 121. Les vues indexées faisant référence à des expressions non déterministes ne peuvent pas être créées dans le mode de compatibilité 90. Consultez la rubrique de la documentation en ligne « Création de vues indexées » pour plus d’informations.
3807 17 La création a échoué en raison de l’épuisement de tous les identificateurs disponibles.
3808 10 Avertissement : l’index “%1!” sur “%2!”.”%3!” est désactivé, car cet index est défini sur une vue avec l’option d’index ignore_dup_key. Supprimez l’index et, si possible, recréez-le sans utiliser l’option ignore_dup_key. Vous devrez peut-être modifier la structure logique de la vue afin de vous assurer que toutes les lignes sont uniques.
3809 16 La mise à niveau de la base de données “%1!” a échoué car l’index “%2!” de l’ID d’objet %3! a le même nom qu’un autre index de la même table.
3810 10 La notification d’événements “%1!” sur l’assembly est supprimée.
3811 10 La notification d’événements “%1!” sur la file d’attente du service est supprimée, parce que l’instance du Broker n’est pas spécifiée.
3812 10 La notification d’événements “%1!” sur l’objet est supprimée.
3813 16 Échec de la mise à niveau de la connexion ‘%1!’ car une autre connexion ou rôle de serveur porte le même nom ou sid.
3814 16 La connexion locale mappée à la connexion distante ‘%1!’ sur le serveur ‘%2!’ n’est pas valide. Supprimez et recréez la connexion distante avant de procéder à la mise à niveau.
3815 16 La connexion locale mappée à la connexion liée ‘%1!’ sur le serveur ‘%2!’ n’est pas valide. Supprimez et recréez la connexion liée avant de procéder à la mise à niveau.
3816 16 La mise à niveau de la connexion ‘%1!’ a échoué, car le hachage du mot de passe n’est pas valide. Mettez à jour le mot de passe de connexion avant de procéder à la mise à niveau.
3817 10 Avertissement : l’index “%1!” sur “%2!”.”%3!” a été désactivé, car l’implémentation des méthodes de géométrie et géographie a changé.
3818 16 La colonne CUID de 6 octets ne peut pas être ajoutée à l’index “%1!” de l’objet %2!, car la longueur de ligne dépasserait la longueur maximale autorisée de %3! octets.
3819 10 Avertissement : la contrainte de validation “%1!” sur “%2!”.”%3!” a été désactivée et définie comme non approuvée, car l’implémentation des méthodes de géométrie et géographie a changé.
3820 10 Avertissement : la colonne CUID de 6 octets a été ajoutée à l’index “%1!” de l’objet %2!, mais sa taille de ligne maximale dépasse la taille maximale autorisée de %3! octets. Dans certains cas, la combinaison de valeurs élevées entraînera l’échec de l’opération INSERT ou UPDATE.
3821 10 Avertissement : la contrainte de clé étrangère “%1!” sur “%2!”.”%3!” a été désactivée, car l’implémentation des méthodes de géométrie et géographie a changé.
3822 10 Avertissement : le segment de mémoire “%1!”.”%2!” possède des colonnes calculées persistantes dépendant de méthodes de géométrie ou géographie et peut contenir des informations obsolètes. De ce fait, DBCC risque de signaler des incohérences dans cette table. Les colonnes calculées persistantes dépendant de méthodes de géométrie ou géographie doivent être rendues non persistantes, puis rendues à nouveau persistantes pour actualiser les données.
3823 10 Avertissement : l’objet “%1!”.”%2!” n’a pas pu être lié et a été ignoré pendant la mise à niveau. Envisagez de vérifier et corriger sa définition.
3851 10 Une ligne non valide (%1!) a été détectée dans la table système sys.%2!%3!.
3852 10 La ligne (%1!) de sys.%2!%3! ne correspond à aucune ligne (%4!) dans sys.%5!%6!.
3853 10 L’attribut (%1!) de la ligne (%2!) dans sys.%3!%4! ne correspond à aucune ligne (%5!) de sys.%6!%7!.
3854 10 L’attribut (%1!) de la ligne (%2!) dans sys.%3!%4! correspond à une ligne (%5!) non valide dans sys.%6!%7!.
3855 10 L’attribut (%1!) figure sans ligne (%2!) dans sys.%3!%4!.
3856 10 L’attribut (%1!) existe alors qu’il ne le devrait pas pour la ligne (%2!) dans sys.%3!%4!.
3857 10 L’attribut (%1!) est obligatoire mais il n’existe pas pour la ligne (%2!) dans sys.%3!%4!.
3858 10 L’attribut (%1!) de la ligne (%2!) dans sys.%3!%4! a une valeur non valide.
3859 10 Avertissement : le catalogue système a été mis à jour directement dans l’ID de base de données %1!, le plus récemment à %2!.
3860 10 Impossible de mettre à jour la base de données ID 32767. Cette valeur d’ID est réservée à une utilisation interne dans SQL Server.
3862 10 Le type CLR ‘%1!’. ‘%2!’ est désactivé, parce que le format utilisé sur le disque pour ce type CLR a changé. Utilisez DROP TYPE pour supprimer ce type désactivé.
3864 23 Impossible de trouver une entrée pour l’index dont l’ID est %1! sur l’objet avec l’ID %2! dans la base de données portant l’ID %3!. Altération possible du schéma. Exécutez DBCC CHECKDB.
3901 16 Le nom de la transaction doit être spécifié lorsqu’il est utilisé avec l’option mark.
3902 16 La requête COMMIT TRANSACTION n’a pas de BEGIN TRANSACTION correspondante.
3903 16 La requête ROLLBACK TRANSACTION n’a pas de BEGIN TRANSACTION correspondante.
3904 21 Impossible d’annuler le fractionnement de la page logique %1! de l’objet ‘%2!’, base de données ‘%3!’. Les deux pages réunies contiennent plus de données qu’il n’en tient dans une seule page.
3906 16 Échec de la mise à jour de la base de données “%1!” car celle-ci est en lecture seule.
3908 16 Impossible d’exécuter BEGIN TRANSACTION dans la base de données ‘%1!’ parce qu’elle est en mode de contournement de récupération.
3909 16 Le jeton de liaison de sessions n’est pas valide.
3910 16 Le contexte de transaction est utilisé par une autre session.
3912 16 Liaison impossible à l’aide d’un jeton XP tant que le serveur n’est pas dans un appel XP.
3913 16 Erreur de protocole de connexion réinitialisée TDS. Le pilote client a demandé ResetConnectionKeepLocalXact et ResetConnectionKeepDTCXact en même temps. Cela n’est pas prévu sur le serveur.
3914 16 Le type de données “%1!” n’est pas valide pour les noms de transactions et de points d’enregistrement. Les types autorisés sont char, varchar, nchar, varchar(max), nvarchar et nvarchar(max).
3915 16 Impossible d’utiliser l’instruction ROLLBACK dans une instruction INSERT-EXEC.
3916 16 Impossible d’utiliser l’instruction COMMIT dans une instruction INSERT-EXEC à moins que BEGIN TRANSACTION ne soit utilisée en premier.
3917 16 La session est liée à un contexte de transaction déjà utilisé. Les autres instructions du traitement ont été ignorées.
3918 16 L’instruction ou la fonction doit être exécutée dans le cadre d’une transaction utilisateur.
3919 16 Inscription impossible dans la transaction car celle-ci a déjà été validée ou restaurée.
3920 10 L’option WITH MARK s’applique uniquement à la première instruction BEGIN TRAN WITH MARK. L’option est ignorée.
3921 16 Impossible d’obtenir un jeton de transaction si aucune transaction n’est active. Exécutez à nouveau l’instruction après le démarrage d’une transaction.
3922 16 Inscription impossible dans la transaction car cette dernière n’existe pas.
3923 10 Impossible d’utiliser les marques de transaction dans la base de données ‘%1!’ avec des opérations utilisant les journaux de transactions qui n’ont pas été sauvegardées. La marque est ignorée.
3924 10 La session a été enregistrée dans une transaction utilisateur active lors de la tentative d’association à une nouvelle transaction. La session s’est dissociée de la transaction utilisateur précédente.
3925 16 Nom de marque de transaction non valide. Le préfixe ‘LSN:’ est réservé.
3926 10 La transaction qui était active dans cette session a été validée ou arrêtée par une autre session.
3927 10 La session avait une transaction active lorsqu’elle a tenté un enregistrement dans une transaction DTC.
3928 16 Échec de la transaction marquée ‘%1!’. Un dépassement de délai s’est produit lors d’une tentative de placement de la marque dans le journal en validant la transaction marquée. Cette situation peut être due à la contention avec les transactions MS DTC (Microsoft Distributed Transaction Coordinator) ou autres transactions locales marquées, qui ont été préparées, mais n’ont pas été validées ou été annulées. Répétez l’opération et si l’erreur persiste, déterminez la source de la contention.
3929 16 Aucune transaction distribuée ou liée n’est autorisée dans une base de données à utilisateur unique.
3930 16 La transaction actuelle ne peut pas être validée et ne prend pas en charge les opérations qui écrivent dans le fichier journal. Restaurez la transaction.
3931 16 La transaction en cours ne peut pas être validée et ne peut pas être restaurée à un point d’enregistrement. Restaurez la totalité de la transaction.
3932 16 Le nom de point d’enregistrement “%1!” qui a été fourni est trop long. La longueur maximale autorisée est de %2! caractères.
3933 16 Impossible de promouvoir la transaction en une transaction distribuée en raison de la présence d’un point d’enregistrement actif dans cette transaction.
3934 14 L’utilisateur actuel ne peut pas utiliser ce contexte de transaction FILESTREAM. Pour obtenir un contexte de transaction FILESTREAM valide, utilisez GET_FILESTREAM_TRANSACTION_CONTEXT.
3935 16 Impossible d’initialiser un contexte de transaction FILESTREAM. Ce problème peut être causé par une pénurie de ressources. Retentez l’opération. Code d’erreur : 0x%1!.
3936 16 Impossible de valider la transaction, car une erreur s’est produite lors de la tentative de vidage des données FILESTREAM sur le disque. Un fichier a peut-être été ouvert au moment de la validation ou une erreur d’E/S disque peut être survenue. ‘%1!’ était l’un des fichiers impliqués. Code d’erreur : 0x%2!
3937 16 Lors de la restauration d’une transaction, une erreur s’est produite en tentant de remettre une notification de restauration au pilote de filtre FILESTREAM. Code d’erreur : 0x%1!.
3938 18 La transaction a été arrêtée, car elle était en conflit avec l’exécution d’une opération de fermeture FILESTREAM utilisant la même transaction. La transaction sera restaurée.
3939 16 Une transaction non validable a été détectée au début du lot. La transaction a été restaurée. Une erreur est survenue pendant le traitement d’une demande FILESTREAM dans le contexte de cette transaction.
3950 16 L’analyse de la banque des versions a expiré lors de la tentative de lecture de la ligne suivante. Réessayez d’exécuter l’instruction plus tard, lorsque le système ne sera plus autant occupé.
3951 16 La transaction a échoué dans la base de données ‘%1!’ car l’instruction a été exécutée en isolement d’instantané alors que la transaction n’a pas démarré en isolement d’instantané. Vous ne pouvez pas changer le niveau d’isolement de la transaction en instantané une fois que la transaction a démarré, sauf si cette dernière a démarré à l’origine à un niveau d’isolement d’instantané.
3952 16 La transaction d’isolement d’instantané n’a pas pu accéder à la base de données ‘%1!’ car l’isolement d’instantané n’est pas autorisé dans cette base de données. Utilisez ALTER DATABASE pour autoriser l’isolement d’instantané.
3953 16 La transaction d’isolement d’instantané a échoué dans la base de données ‘%1!’ car cette dernière n’a pas été récupérée lors du démarrage de la transaction actuelle. Réexécutez la transaction une fois la base de données récupérée.
3954 16 La transaction d’isolement d’instantané n’a pas pu démarrer dans la base de données ‘%1!’ car l’exécution de la commande ALTER DATABASE qui interdit l’isolement d’instantané a commencé avant cette transaction. La base de données est en transition vers l’état OFF. Vous devrez soit changer le niveau d’isolement de la transaction, soit réactiver l’isolement d’instantané dans la base de données.
3955 16 La transaction d’isolement d’instantané a échoué dans la base de données ‘%1!’ car la récupération a été ignorée pour cette base de données. Vous devez récupérer la base de données pour pouvoir exécuter une transaction en isolement d’instantané.
3956 16 La transaction du niveau d’isolement d’instantané n’a pas pu démarrer dans la base de données ‘%1!’, car la commande ALTER DATABASE qui active le niveau d’isolement d’instantané pour cette base de données n’a pas fini de s’exécuter. La base de données est en transition vers l’état ON en attente. Vous devez attendre que l’exécution de la commande ALTER DATABASE se termine correctement.
3957 16 La transaction d’isolement d’instantané a échoué dans la base de données ‘%1!’ parce que cette dernière n’a pas autorisé l’isolement d’instantané lors du démarrage de la transaction en cours. Vous pourriez tenter de relancer la transaction.
3958 16 La transaction a été abandonnée lors de l’accès à la ligne avec version dans la table ‘%1!’ de la base de données ‘%2!’. La ligne avec version demandée est introuvable. Votre tempdb ne dispose probablement pas d’un espace suffisant. Consultez la documentation en ligne relative à la configuration de tempdb pour le versioning.
3959 10 La banque des versions est pleine. Impossible d’ajouter de nouvelles versions. Toute transaction nécessitant l’accès à la banque des versions risque d’être restaurée. Consultez la documentation en ligne pour savoir comment configurer tempdb pour le versioning.
3960 16 La transaction d’isolement d’instantané a été abandonnée en raison d’un conflit de mise à jour. Vous ne pouvez pas utiliser l’isolement d’instantané pour accéder à la table ‘%1!’ directement ou indirectement dans la base de données ‘%2!’ afin de mettre à jour, de supprimer ou d’insérer la ligne modifiée ou supprimée par une autre transaction. Réexécutez la transaction ou changez le niveau d’isolement pour l’instruction de mise à jour/suppression.
3961 16 La transaction d’isolement d’instantané a échoué dans la base de données ‘%1!’ car l’objet auquel l’instruction a eu accès a été modifié par une instruction DDL dans une autre transaction simultanée depuis le début de cette transaction. Cela est interdit, car les métadonnées n’ont pas de version. Une mise à jour simultanée des métadonnées peut provoquer des incohérences si elle est mélangée à un isolement d’instantané.
3962 16 La liaison à une autre transaction lors de l’exécution de la requête interne SQL Server n’est pas prise en charge. Vérifiez la définition du déclencheur LOGON et supprimez toute utilisation de sp_bindsession le cas échéant. Si cette erreur ne se produit pas lors de l’exécution du déclencheur LOGON, contactez l’équipe du support technique de production.
3963 16 La transaction a échoué dans la base de données ‘%1!’ car les transactions distribuées ne sont pas prises en charge en isolement d’instantané.
3964 16 La transaction a échoué car cette instruction DDL n’est pas autorisée dans une transaction d’isolement d’instantané. Dans la mesure où les métadonnées n’ont pas de version, une modification des métadonnées peut provoquer des incohérences si elle est mélangée à un isolement d’instantané.
3965 16 La demande PROMOTE TRANSACTION a échoué en raison de l’absence d’une transaction locale active.
3966 17 La transaction est restaurée lors de l’accès à la banque des versions. Elle a été marquée antérieurement comme victime lors du compactage de la banque des versions en raison d’un manque d’espace dans tempdb. Cette transaction a été marquée antérieurement comme victime, car elle peut avoir besoin des versions de ligne qui ont été supprimées dans le but de gagner de l’espace dans tempdb. Réexécutez la transaction
3967 17 Espace insuffisant dans tempdb pour conserver les versions de lignes. Il est nécessaire de compacter la banque des versions pour libérer de l’espace dans tempdb. La transaction (id=%1! xsn=%2! spid=%3! elapsed_time=%4!) a été marquée comme victime et sera restaurée si elle accède à la banque des versions. Si le problème persiste, il est possible qu’il soit lié à une taille incorrecte de tempdb ou à des transactions longues à s’exécuter. Consultez la documentation en ligne pour savoir comment configurer tempdb dans le cadre du versioning.
3968 10 L’isolement d’instantané ou le niveau d’isolement read committed d’instantané n’est pas disponible dans la base de données ‘%1!’ car SQL Server a démarré avec un ou plusieurs indicateurs de trace non documentés qui empêchent l’activation du versioning de base de données. La transaction démarrée en isolement d’instantané va échouer ; par ailleurs, une requête s’exécutant au niveau d’isolement read committed d’instantané va réussir mais elle doit recourir à un verrou basé sur le niveau d’isolement read committed.
3969 16 La transaction distribuée n’est pas prise en charge lors de l’exécution de la requête interne SQL Server. Vérifiez la définition du déclencheur LOGON et supprimez toute utilisation de transaction distribuée le cas échéant. Si cette erreur ne se produit pas lors de l’exécution du déclencheur LOGON, contactez l’équipe du support technique de production.
3970 16 Cette opération est en conflit avec une autre opération en attente sur cette transaction. L’opération a échoué.
3971 16 Le serveur n’a pas pu reprendre la transaction. Desc. :%1!.
3972 20 Le protocole TDS (Tabular Data Stream) entrant est incorrect. Un événement du gestionnaire de transactions présente une longueur incorrecte. Type d’événement : %1!. Longueur attendue : %2!. Longueur réelle : %3!.
3973 16 La base de données est actuellement utilisée par un autre thread sous le même espace de travail en mode exclusif. L’opération a échoué.
3974 16 Le nombre de bases de données en mode exclusif sous un espace de travail est limité. Cette limite étant dépassée, l’opération a échoué.
3975 16 Le type de données varchar(max) n’est pas pris en charge pour sp_getbindtoken. Le traitement a été abandonné.
3976 16 Le nom de la transaction a la longueur impaire %1!. Le traitement a été abandonné.
3977 16 Le nom du point d’enregistrement ne peut pas être NULL. Le traitement a été abandonné.
3978 16 Il n’est pas autorisé de commencer une nouvelle transaction après restauration à un point d’enregistrement.
3979 16 La demande TM est plus longue que prévu. Elle n’est pas traitée.
3980 16 La demande n’a pas pu s’exécuter car le traitement a été abandonné. Cela peut être dû à un signal d’abandon en provenance du client ou à une autre demande en cours d’exécution durant la même session, ce qui rend cette dernière occupée.
3981 16 L’opération de transaction ne peut pas être exécutée parce que des demandes sont en attente dans cette transaction.
3982 16 Le démarrage d’une nouvelle transaction n’est pas autorisé pendant qu’une transaction DTC ou liée est active.
3983 16 L’opération a échoué parce que la session n’est pas mono-thread.
3984 16 Impossible d’acquérir un verrou de base de données pendant un changement de transaction.
3985 16 Une erreur s’est produite lors du changement du contexte de transaction. Cet incident est généralement dû à une saturation de la mémoire du système. Essayez de libérer plus de mémoire.
3986 19 Épuisement des cachets temporels (timestamp) de transactions. Redémarrez le serveur.
3987 10 SNAPSHOT ISOLATION est toujours activée dans cette base de données.
3988 16 Une nouvelle transaction n’est pas autorisée parce que d’autres threads sont en cours d’exécution dans la session.
3989 16 Le démarrage d’une nouvelle demande n’est pas autorisé car celle-ci doit être accompagnée d’un descripteur de transaction valide.
3990 16 La validation de la transaction n’est pas autorisée dans une routine, un déclencheur ou une fonction d’agrégation définie par l’utilisateur car la transaction n’a pas démarré au niveau CLR. Modifiez la logique d’application afin d’appliquer une imbrication stricte des transactions.
3991 16 La transaction contextuelle qui était active avant d’entrer dans la routine, le déclencheur ou la fonction d’agrégation “%1!” définie par l’utilisateur s’est terminée à l’intérieur du conteneur, ce qui n’est pas autorisé. Modifiez la logique d’application afin d’appliquer une imbrication stricte des transactions.
3992 16 Le nombre de transactions est passé de %1! à %2! à l’intérieur de la routine, du déclencheur ou de la fonction d’agrégation “%3!” définie par l’utilisateur. Cela n’est pas autorisé, la transaction utilisateur sera restaurée. Modifiez la logique d’application afin d’appliquer une imbrication stricte des transactions.
3993 16 La transaction utilisateur qui a démarré dans la routine, le déclencheur ou la fonction d’agrégation “%1!” définie par l’utilisateur n’est pas terminée à sa sortie. Cela n’est pas autorisé, la transaction sera restaurée. Modifiez la logique d’application afin d’appliquer une imbrication stricte des transactions.
3994 16 Une routine, un déclencheur ou un agrégat défini par l’utilisateur a tenté de restaurer une transaction qui n’est pas démarrée à ce niveau CLR. Une exception sera levée pour empêcher l’exécution du reste de la routine, du déclencheur ou de l’agrégat défini par l’utilisateur.
3995 16 Niveau d’isolement de transaction inconnu %1!, la plage des valeurs valides va de 0 à 5.
3996 16 Le niveau d’isolement d’instantané n’est pas pris en charge pour la transaction distribuée. Utilisez un autre niveau d’isolement ou n’utilisez pas de transaction distribuée.
3997 16 Une transaction qui a été démarrée dans un traitement MARS est toujours active à la fin du traitement. La transaction est annulée.
3998 16 Une transaction non validable a été détectée à la fin du traitement. La transaction est restaurée.
3999 17 Impossible de vider la table de validation sur le disque dans dbid %1! en raison de l’erreur %2!. Consultez le journal des erreurs pour plus d’informations.
4001 10 Le client envoie sp_reset_connection alors que des requêtes sont toujours en attente. Déconnexion du serveur.
4002 16 Le protocole TDS (Tabular Data Stream) entrant est incorrect. Le flux s’est arrêté prématurément.
4004 16 Impossible d’envoyer des données Unicode à classement exclusivement Unicode ou des données ntext à des clients utilisant DB-Library (par exemple ISQL) ou ODBC version 3.7 ou antérieure.
4005 16 Impossible de mettre à jour des colonnes de plusieurs tables sous-jacentes dans un seul appel de mise à jour.
4006 16 Vous ne pouvez pas supprimer des lignes de plusieurs tables sous-jacentes dans un seul appel de suppression.
4007 16 Impossible de mettre à jour ou d’insérer la colonne “%1!”. Elle pourrait être une expression.
4008 16 Les types de données varchar(max), nvarchar(max), varbinary(max) et XML ne peuvent pas être utilisés dans la clause COMPUTE par des versions de pilotes clients antérieures à SQL Server 2005. Soumettez la requête une nouvelle fois en utilisant un pilote client plus récent.
4009 16 Le flux du protocole TDS (Tabular Data Stream) entrant est incorrect. Les en-têtes TDS contenaient des erreurs.
4010 16 Le flux du protocole TDS (Tabular Data Stream) entrant est incorrect. L’en-tête TDS de notification de la requête contenait des erreurs.
4011 16 Le flux du protocole TDS (Tabular Data Stream) entrant est incorrect. L’en-tête TDS MARS contenait des erreurs.
4012 16 Un classement TDS (Tabular Data Stream) non valide a été rencontré.
4013 16 Le flux du protocole TDS (Tabular Data Stream) entrant est incorrect. L’en-tête TDS MARS (Multiple Active Result Sets) est manquant.
4014 20 Une erreur irrécupérable s’est produite lors de la lecture du flux d’entrée à partir du réseau. La session va se terminer (erreur d’entrée : %1!, erreur de sortie : %2!).
4015 16 La langue demandée dans la connexion ‘%1!’ n’est pas un nom officiel sur cet ordinateur SQL Server. Utilisation de la valeur par défaut ‘%2!’ du serveur.
4016 16 La langue demandée dans la connexion ‘%1!’ n’est pas un nom officiel sur cet ordinateur SQL Server. Utilisation de la valeur par défaut ‘%2!’ de l’utilisateur.
4017 16 Ni la langue demandée dans la connexion ‘%1!’, ni la langue par défaut ‘%2!’ de l’utilisateur ne sont des noms de langues officiels sur cet ordinateur SQL Server. Utilisation de la valeur par défaut ‘%3!’ du serveur.
4018 16 La langue par défaut %1! de l’utilisateur n’est pas un nom officiel sur cet ordinateur SQL Server. Utilisation de la valeur par défaut ‘%2!’ du serveur.
4019 16 La langue demandée dans la connexion ‘%1!’ n’est pas un nom de langue officiel sur cet ordinateur SQL Server. La connexion a échoué.
4020 16 L’ordre de date par défaut ‘%1!’ pour la langue %2! n’est pas valide. Remplacement par l’ordre mja.
4021 16 La réinitialisation de la connexion crée un état différent de la connexion initiale. La connexion échoue.
4022 16 Données à chargement en masse attendues mais non envoyées. Le traitement va se terminer.
4027 16 Montez la bande pour %1! de la base de données ‘%2!’ sur le lecteur de bande ‘%3!’.
4028 16 La fin de la bande a été atteinte. Retirez la bande ‘%1!’ et montez la bande suivante pour ‘%2!’ de la base de données ‘%3!’.
4030 10 Le support du périphérique ‘%1!’ expire le %2! et ne il peut pas être remplacé.
4035 10 %1! pages traitées pour la base de données ‘%2!’, fichier ‘%3!’ dans le fichier %4!.
4037 16 Le nom MEDIANAME “%1!” spécifié par l’utilisateur ne correspond pas au nom MEDIANAME “%2!” du périphérique “%3!”.
4038 16 ID de fichier %1! introuvable sur le périphérique ‘%2!’.
4060 11 Impossible d’ouvrir la base de données “%1!” demandée par la connexion. La connexion a échoué.
4061 11 Ni la base de données “%1!” demandée par la connexion, ni la base de données par défaut de l’utilisateur n’ont pu être ouvertes. Utilisation de la base de données master.
4062 11 Impossible d’ouvrir la base de données par défaut de l’utilisateur. Utilisation de la base de données master.
4063 11 Impossible d’ouvrir la base de données “%1!” demandée par la connexion. Utilisation de la base de données par défaut de l’utilisateur “%2!”.
4064 11 Impossible d’ouvrir la base de données par défaut de l’utilisateur. Échec de la connexion.
4065 16 L’utilisateur tente d’employer ‘%1!’ par le biais d’ODS, ce qui n’est plus pris en charge.
4066 16 Les ID de type supérieurs à 65535 ne peuvent pas être envoyés à des clients livrés dans SQL Server 2000 ou une version antérieure.
4067 16 La sérialisation de type CLR a échoué car un cookie non valide a été spécifié.
4068 20 sp_resetconnection a été envoyé dans un traitement d’appel de procédure distante (RPC), mais il n’était pas le dernier appel RPC du traitement. Cette connexion va être arrêtée.
4069 16 La valeur finale du paramètre de sortie était NULL et n’a pas pu être envoyée à un client 6.5 attendant un paramètre sans valeur NULL.
4070 16 Plus de 255 colonnes ont été spécifiées dans la clause COMPUTE et ces métadonnées ne peuvent pas être envoyées à un client SQL Server version 6.5.
4071 10 La fonction de rappel XP ‘%1!’ a échoué dans la procédure étendue ‘%2!’ car elle était exécutée dans une instruction INSERT-EXEC qui n’autorise pas l’envoi d’informations autres que le jeu de résultats.
4072 10 La fonction de rappel XP ‘%1!’ a échoué dans la procédure étendue ‘%2!’ car la procédure étendue est appelée dans un UDF qui n’autorise pas l’envoi des données.
4073 16 Une valeur de retour du type de données varchar(max), nvarchar(max), varbinary(max), XML ou de tout autre type d’objet volumineux ne peut pas être retournée aux clients dont les versions sont antérieures à SQL Server 2005. Soumettez à nouveau la requête à l’aide d’un pilote client plus récent.
4074 16 Les pilotes clients n’acceptent pas de jeux de résultats contenant plus de 65 535 colonnes.
4075 16 Échec de l’instruction USE DATABASE parce que le classement de base de données %1! n’est pas reconnu par les anciens pilotes clients. Essayez de mettre à niveau le système d’exploitation client, d’appliquer une mise à jour du service au logiciel client de base de données ou d’utiliser un autre classement. Pour plus d’informations sur la modification des classements, consultez la documentation en ligne de SQL Server.
4076 16 Échec de l’instruction ALTER DATABASE parce que le classement de base de données %1! n’est pas reconnu par les anciens pilotes clients. Essayez de mettre à niveau le système d’exploitation client, d’appliquer une mise à jour du service au logiciel client de base de données ou d’utiliser un autre classement. Pour plus d’informations sur la modification des classements, consultez la documentation en ligne de SQL Server.
4077 20 Échec de l’instruction parce que la valeur sql_variant utilise le classement %1!, qui n’est pas reconnu par les anciens pilotes clients. Essayez de mettre à niveau le système d’exploitation client, d’appliquer une mise à jour du service au logiciel client de base de données ou d’utiliser un autre classement. Pour plus d’informations sur la modification des classements, consultez la documentation en ligne de SQL Server.
4078 16 Échec de l’instruction parce que la colonne ‘%1!’ (ID=%2!) utilise le classement %3!, qui n’est pas reconnu par les anciens pilotes clients. Essayez de mettre à niveau le système d’exploitation client, d’appliquer une mise à jour du service au logiciel client de base de données ou d’utiliser un autre classement. Pour plus d’informations sur la modification des classements, consultez la documentation en ligne de SQL Server.
4079 16 Échec de l’instruction en raison d’un débordement arithmétique lors de l’envoi du flux de données.
4101 16 Les agrégats du côté droit d’un APPLY ne peuvent pas faire référence à des colonnes du côté gauche.
4102 15 L’indicateur (hint) de verrou READPAST est uniquement autorisé sur les tables cibles d’UPDATE et de DELETE, ainsi que sur les tables spécifiées dans une clause explicite FROM.
4103 15 “%1!” : les vues temporaires ne sont pas autorisées.
4104 16 L’identificateur en plusieurs parties “%1!” ne peut pas être lié.
4105 16 Les fonctions définies par l’utilisateur, les fonctions de partition et les références de colonnes ne sont pas autorisées dans les expressions de ce contexte.
4106 16 Les jointures externes non-ANSI (*= et =*) ne sont pas autorisées lorsqu’une table qui contient un jeu de colonnes est utilisée dans une requête. Modifiez la requête pour qu’elle utilise des jointures externes ANSI.
4107 16 L’insertion dans des tables ou des vues distantes n’est pas autorisée à l’aide de l’utilitaire BCP ou de BULK INSERT.
4108 16 Les fonctions fenêtrées peuvent uniquement apparaître dans les clauses SELECT ou ORDER BY.
4109 16 Les fonctions fenêtrées ne peuvent pas être employées dans le contexte d’une autre fonction en fenêtre ou d’un agrégat.
4110 16 Le type d’argument “%1!” n’est pas valide pour l’argument %2! de “%3!”.
4111 16 L’instruction CREATE SCHEMA doit être suivie d’un nom ou d’un mot clé d’autorisation.
4112 16 La fonction de classement “%1!” doit comporter une clause ORDER BY.
4113 16 “%1!” n’est pas une fonction fenêtrée valide et ne peut pas être utilisée avec la clause OVER.
4114 16 La fonction ‘%1!’ accepte exactement %2! argument(s).
4115 16 La référence à la colonne “%1!” n’est pas autorisée dans l’argument de la clause TOP. Seules les références aux colonnes dans une étendue externe ou des expressions autonomes et des sous-requêtes sont autorisées ici.
4116 16 La fonction ‘ntile’ n’accepte qu’une expression int ou bigint positive en entrée.
4117 16 Impossible de récupérer les données de table pour l’opération de requête, car le schéma “%1!” de la table est trop souvent modifié. La table “%2!” contenant une colonne calculée, les modifications de schéma de table nécessitent une actualisation de l’ensemble des données de la table. Réessayez l’opération de requête et si le problème persiste, utilisez SQL Server Profiler pour identifier les opérations de modification de schéma qui sont effectuées.
4118 16 Une expression non valide a été spécifiée dans la clause FOR UPDATE.
4119 16 Des valeurs par défaut ne peuvent pas être assignées à des configurateurs de propriétés de colonnes d’un type CLR.
4120 16 Un nom de fonction défini par l’utilisateur ne peut pas avoir pour préfixe un nom de base de données dans ce contexte.
4121 16 Impossible de trouver la colonne “%1!” la fonction définie par l’utilisateur ou l’agrégat “%2!”. Le nom pourrait également être ambigu.
4122 16 Les appels distants de fonction table ne sont pas autorisés.
4124 16 Les paramètres fournis pour le traitement ne sont pas valides.
4126 16 Colonnes indexées de texte intégral introuvables.
4127 16 Au moins un des arguments de COALESCE doit être de type NULL.
4128 16 Une erreur interne s’est produite lors de l’exécution d’une requête distante. Contactez votre support technique SQL Server et fournissez des informations détaillées sur la requête que vous tentez d’exécuter.
4129 16 La fonction inline “%1!” ne peut pas accepter de paramètres ou de sous-requêtes corrélés parce qu’elle utilise un opérateur de texte intégral.
4130 16 Un indicateur en double a été spécifié pour l’ensemble de lignes BULK.
4131 16 Une valeur littérale de compilation est spécifiée plusieurs fois pour la variable “%1!” dans une ou plusieurs clauses OPTIMIZE FOR.
4132 16 La valeur spécifiée pour la variable “%1!” dans la clause OPTIMIZE FOR ne peut pas être implicitement convertie au type de cette variable.
4133 16 Seule une expression scalaire peut être spécifiée comme argument de l’instruction RETURN.
4134 16 Les métadonnées stockées sur le disque pour la colonne calculée ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ ne correspondaient pas à la définition de colonne. Pour éviter une éventuelle altération de l’index, supprimez et recréez cette colonne calculée.
4135 16 Le synonyme ‘%1!’ est défini sur la file d’attente ‘%2!’. Les synonymes sur les files d’attente ne sont pas autorisés.
4136 16 L’indicateur (hint) ‘%1!’ ne peut pas être utilisé avec l’indicateur ‘%2!’.
4137 16 Un fichier de format ne peut pas être spécifié avec l’option SINGLE_BLOB, SINGLE_CLOB ou SINGLE_NCLOB.
4138 16 Des indicateurs (hint) de verrouillage en conflit sont spécifiés pour la table “%1!”. Cet incident peut être dû à la spécification d’un indicateur en conflit pour une vue.
4139 16 Impossible de traiter la requête parce qu’elle fait référence à la fonction table CLR (Common Language Runtime) “%1!” avec un indicateur (hint) par le biais de la vue “%2!”.
4140 15 L’indicateur (hint) de verrou READCOMMITTEDLOCK n’est pas autorisé sur la table cible d’une instruction INSERT.
4141 16 Les mises à jour imbriquées de type CLR ne sont pas autorisées.
4142 16 Les agrégats ne sont pas autorisés dans la liste RECEIVE.
4143 16 Le fournisseur openrowset en bloc n’est pas une cible valide pour %1!.
4144 16 L’indicateur ‘%1!’ n’est pas autorisé lors de l’insertion dans des tables distantes.
4145 15 Expression de type non booléen spécifiée dans un contexte où une condition est attendue, près de ‘%1!’.
4146 16 Des statistiques ne peuvent être créées que sur des colonnes.
4147 15 La requête utilise des opérateurs de jointure externe non ANSI (“*=” ou “=*”). Pour exécuter cette requête sans modification, attribuez au niveau de compatibilité de la base de données actuelle la valeur 80, à l’aide de l’option SET COMPATIBILITY_LEVEL de ALTER DATABASE. Il est instamment recommandé de réécrire la requête en utilisant des opérateurs de jointure externe ANSI (LEFT OUTER JOIN, RIGHT OUTER JOIN). Dans les futures versions de SQL Server, les opérateurs de jointure non ANSI ne seront pas pris en charge, même dans les modes de compatibilité descendante.
4148 16 Les méthodes XML ne sont pas autorisées dans une clause GROUP BY.
4150 16 Les indicateurs (hint) ne sont pas autorisés dans des références CTE (Common Table Expression) récursives. Vous pourriez par exemple supprimer l’indicateur de la référence CTE récursive ‘%1!’.
4151 16 Le type du premier argument de NULLIF ne peut pas être la constante Null, car le type du premier argument doit être connu.
4152 16 Le type “%1!” n’est pas un type CLR.
4153 16 Impossible de traiter le type de données “%1!” comme un type de données “%2!”.
4154 16 UNNEST peut uniquement accepter une expression de type multiset.
4155 15 La liste SELECT pour l’instruction imbriquée INSERT ne peut contenir qu’un seul élément.
4156 16 La cible d’une opération imbriquée d’insertion, de mise à jour ou de suppression doit être de type multiset.
4157 16 “%1!” n’est pas une propriété, un champ ou une méthode valide.
4158 16 Le champ “%1!” est référencé plusieurs fois dans la liste de définition, soit directement, soit par le biais d’une propriété.
4159 16 Les instances de type CLR différées nécessitent une colonne de table de base locale comme argument.
4160 16 Impossible de trouver une clé appropriée dans la table ‘%1!’ pour une utilisation dans une extraction de type CLR différée.
4161 16 Seuls les types CLR sont autorisés dans une extraction de type CLR différée.
4162 16 Une table PROB_MATCH ne peut être utilisée que dans une requête PROB_MATCH.
4163 16 Une clause GROUP BY est requise dans une requête PROB_MATCH.
4164 16 Une clause GROUP BY dans une requête PROB_MATCH ne peut comporter que des colonnes clés et doit inclure toutes les colonnes clés.
4165 16 S’il est présent dans l’une des sous-requêtes, l’argument de substitution de score doit l’être dans toutes les sous-requêtes et doit correspondre à la même constante et à la même variable.
4166 16 Sous requête PROB_MATCH non valide.
4167 16 Des sous-requêtes PROB_MATCH multiples ne peuvent faire référence qu’à la même table de base.
4168 16 Élément de projet PROB_MATCH non valide dans la liste PROB_MATCH SELECT.
4169 16 L’application de TREAT plusieurs fois à la même expression n’est pas autorisée dans une référence de propriété en texte intégral.
4170 16 La spécification (ANY) peut uniquement être appliquée à des expressions de type multiset.
4171 16 Un alias n’a pas été spécifié pour un agrégat dans la liste PROB_MATCH SELECT.
4172 16 Utilisation incorrecte d’un %1! de texte intégral.
4173 16 “%1!” n’est pas un nom de fonction de score valide.
4174 16 Une requête de valeur d’extraction d’instanciation de type CLR différée ne peut faire référence qu’à une colonne de type grand objet ou grande valeur.
4175 16 Les mises à jour imbriquées ne peuvent pas être effectuées sur des types CLR qui ne sont pas Format.Structured.
4176 16 Trop de paramètres ont été spécifiés pour FULLTEXTTABLE de type “Simple”. Le nombre maximal de paramètres est %1!.
4177 16 La clause FROM d’une requête PROB_MATCH doit être une table dérivée unique.
4184 16 Impossible de récupérer les données de table pour l’opération de requête, car le schéma “%1!” de la table est trop souvent modifié. La table “%2!” contenant un index filtré ou des statistiques filtrées, les modifications de schéma de table nécessitent une actualisation de l’ensemble des données de la table. Réessayez l’opération de requête et si le problème persiste, utilisez SQL Server Profiler pour identifier les opérations de modification de schéma qui sont effectuées.
4185 16 Cette action ne peut pas être effectuée sur un type de système.
4186 16 La colonne ‘%1!.%2!’ ne peut pas être référencée dans la clause OUTPUT, car la définition de colonne contient une sous-requête ou fait référence à une fonction qui effectue un accès utilisateur ou système aux données. Une fonction est censée par défaut effectuer un accès aux données si elle n’est pas liée au schéma. Envisagez de supprimer la sous-requête ou la fonction de la définition de colonne ou de supprimer la colonne de la clause OUTPUT.
4202 16 BACKUP LOG impossible car des modifications journalisées en bloc existent dans la base de données et un ou plusieurs groupes de fichiers ne sont pas disponibles.
4208 16 L’instruction ‘%1!’ n’est pas autorisée lorsque le modèle de récupération est SIMPLE. Faites appel à BACKUP DATABASE ou modifiez le modèle de récupération au moyen de ALTER DATABASE.
4212 16 Impossible de sauvegarder le journal de la base de données master. Utilisez BACKUP DATABASE.
4214 16 L’exécution de BACKUP LOG est impossible en raison de l’absence de sauvegarde de la base de données actuelle.
4215 10 Le journal n’a pas été tronqué, car les enregistrements du début sont en attente de réplication ou de capture de données modifiées. Assurez-vous que l’Agent de lecture du journal ou qu’un travail de capture est en cours d’exécution, ou faites appel à sp_repldone pour marquer les transactions comme étant distribuées ou capturées.
4217 10 BACKUP LOG ne peut pas modifier la base de données, car celle-ci est en lecture seule. La sauvegarde va se poursuivre, même si les sauvegardes suivantes vont dupliquer le travail de celle-ci.
4218 16 La base de données comporte des opérations journalisées en bloc. Exécutez une instruction BACKUP LOG.
4302 16 L’option “%1!” est en conflit avec la restauration en ligne. Retirez l’option en conflit et exécutez à nouveau la commande.
4303 16 Le point de départ de restauration par progression se trouve maintenant au numéro séquentiel dans le journal %1!. Une restauration par progression supplémentaire au-delà du numéro séquentiel dans le journal %2! s’impose pour terminer la séquence de restauration.
4305 16 Le journal dans ce jeu de sauvegarde commence au numéro de séquence d’enregistrement %1!, ce qui est trop récent pour une application à la base de données. Une sauvegarde de fichier journal antérieure qui inclut le numéro de séquence d’enregistrement %2! peut être restaurée.
4307 16 La restauration en ligne dans la base de données ‘%1!’ a échoué. Il peut s’avérer nécessaire d’effectuer une restauration hors ligne. Pour imposer une restauration hors ligne, déconnectez d’abord la base de données à l’aide de l’instruction BACKUP LOG WITH NORECOVERY.
4308 10 La restauration en ligne est terminée, mais WITH NORECOVERY a été spécifié. Utilisez RESTORE WITH RECOVERY pour amener en ligne les données affectées.
4309 16 L’état du fichier “%1!” empêche la restauration de pages individuelles. Seule la restauration d’un fichier est actuellement possible.
4310 16 L’instruction RESTORE PAGE n’est pas autorisée sur le fichier “%1!”, car celui-ci n’est pas en ligne.
4311 16 L’instruction RESTORE PAGE n’est pas autorisée à partir des sauvegardes effectuées avec des versions antérieures de SQL Server.
4312 16 Ce journal ne peut pas être restauré car une rupture a été créée dans la séquence de journaux de transactions consécutifs. Utilisez des sauvegardes de données plus récentes pour rétablir la continuité.
4315 10 Certains fichiers nécessitent encore des étapes de restauration supplémentaires pour que la séquence de restauration en ligne puisse se terminer.
4318 16 Le fichier ‘%1!’ a été restauré par progression au numéro de séquence d’enregistrement %2!. Ce journal se termine au numéro de séquence d’enregistrement %3!, ce qui est trop tôt pour appliquer l’option WITH RECOVERY. Exécutez à nouveau l’instruction RESTORE LOG avec l’option WITH NORECOVERY.
4319 16 Une opération de restauration précédente a été interrompue et n’a pas terminé le traitement du fichier ‘%1!’. Vous pouvez soit restaurer le jeu de sauvegarde qui a été interrompu, soit relancer la séquence de restauration.
4320 16 Le fichier “%1!” n’a pas été entièrement restauré par une restauration de base de données ou de fichier. Le fichier doit être entièrement restauré avant d’appliquer ce jeu de sauvegarde.
4322 10 Ce jeu de sauvegarde contient des enregistrements qui ont été inscrits avant le moment indiqué. La base de données va rester dans l’état de restauration de façon à ce que la restauration par progression puisse se poursuivre.
4323 16 Une opération RESTORE WITH CONTINUE_AFTER_ERROR précédente a laissé la base de données dans un état potentiellement endommagé. Pour continuer cette séquence RESTORE, toutes les étapes suivantes doivent inclure l’option CONTINUE_AFTER_ERROR.
4326 16 Le journal dans ce jeu de sauvegarde se termine au numéro de séquence d’enregistrement %1!, ce qui est trop tôt pour une application à la base de données. Une sauvegarde de fichier journal plus récente qui inclut le numéro de séquence d’enregistrement %2! peut être restaurée.
4327 16 Le journal dans ce jeu de sauvegarde contient des modifications journalisées en bloc. Une récupération limitée dans le temps est interdite. La base de données a été restaurée par progression jusqu’à la fin du journal.
4328 16 Le fichier “%1!” est manquant. La restauration par progression s’arrête au numéro séquentiel dans le journal %2!. Le fichier est créé au numéro séquentiel dans le journal %3!, supprimé au numéro séquentiel dans le journal %4!. Restaurez le journal des transactions au-delà du point temporel de suppression du fichier ou restaurez les données pour assurer la cohérence avec le reste de la base de données.
4329 10 Ce fichier journal contient des enregistrements inscrits avant la marque spécifiée. La base de données va rester dans l’état de restauration pour vous permettre d’utiliser un autre journal.
4330 16 Ce jeu de sauvegarde ne peut pas être appliqué parce qu’il correspond à un chemin de récupération qui n’est pas cohérent avec la base de données. Le chemin de récupération est la séquence de sauvegarde de données et de fichiers journaux qui rétablit la base de données à un point de récupération particulier. Trouvez une sauvegarde compatible à restaurer ou restaurez le reste de la base de données à un point de récupération dans ce jeu de sauvegarde, ce qui restaurera la base de données à un point différent dans le temps. Pour plus d’informations sur les chemins de récupération, reportez-vous à la documentation en ligne de SQL Server.
4331 16 Impossible de restaurer la base de données car les fichiers ont été restaurés en fonction d’une limite dans le temps incohérente.
4332 16 L’instruction RESTORE LOG a été interrompue. Exécutez RESTORE DATABASE %1! WITH RECOVERY pour utiliser la base de données dans son état actuel.
4333 16 Impossible de récupérer la base de données car le journal n’a pas été restauré.
4334 16 La marque nommée n’identifie pas un numéro de séquence d’enregistrement valide.
4335 16 La valeur temporelle STOPAT spécifiée est trop hâtive. La totalité ou une partie de la base de données est déjà restaurée par progression au-delà de ce point.
4336 16 Le groupe de fichiers “%1!” a été supprimé et ne peut pas être restauré dans la base de données en ligne.
4337 16 Le fichier “%1!” a été supprimé et ne peut pas être restauré dans la base de données en ligne.
4338 16 La clause STOPAT spécifie un point trop hâtif pour permettre la restauration de ce jeu de sauvegarde. Choisissez un autre point d’arrêt ou utilisez RESTORE DATABASE WITH RECOVERY pour effectuer une récupération au point actuel.
4339 10 Cette instruction RESTORE a réussi à effectuer certaines actions, mais il n’est pas possible de mettre la base de données en ligne parce qu’une ou plusieurs étapes RESTORE sont nécessaires. Les messages précédents expliquent les raisons de l’échec de la récupération à ce stade.
4340 16 La clause de limite dans le temps de cette instruction RESTORE ne peut être utilisée que par les instructions RESTORE LOG. Évitez d’utiliser cette clause ou employez une clause qui inclut un cachet temporel (timestamp).
4341 16 Cette sauvegarde des journaux de transactions contient des modifications journalisées en bloc. Elle ne peut pas être utilisée pour prévoir un arrêt à un point arbitraire dans le temps.
4342 16 La récupération limitée dans le temps est impossible sauf si le groupe de fichiers primaire fait partie de la séquence de restauration. Évitez d’utiliser la clause de limitation dans le temps ou restaurez le groupe de fichiers primaire.
4343 16 La base de données a été restaurée par progression jusqu’à la fin de ce jeu de sauvegarde et au-delà de la limite spécifiée dans le temps. L’instruction RESTORE WITH RECOVERY peut être utilisée pour accepter le point de récupération actuel.
4344 16 L’instruction RESTORE PAGE n’est pas autorisée sur les bases de données ou les groupes de fichiers en lecture seule.
4345 10 Problèmes lors de l’enregistrement d’informations dans la table msdb..suspect_pages. Cette erreur n’interfère avec aucune autre activité que la maintenance de la table suspect_pages. Consultez le journal des erreurs pour plus de détails.
4346 16 L’instruction RESTORE PAGE n’est pas autorisée avec les bases de données qui utilisent le mode de récupération simple.
4347 16 La séquence de restauration actuelle a été interrompue précédemment pendant la transition vers l’état en ligne. RESTORE DATABASE WITH RECOVERY peut être utilisé pour effectuer la transition vers l’état en ligne.
4348 16 La restauration en ligne dans la base de données ‘%1!’ a échoué. Il peut s’avérer nécessaire d’effectuer une restauration hors ligne. Pour lancer cette opération, utilisez l’instruction BACKUP LOG WITH NORECOVERY.
4349 16 Le journal dans ce jeu de sauvegardes commence à LSN %1!, ce qui est trop récent pour l’appliquer à la base de données. Cette séquence de restauration doit initialiser le journal pour commencer à LSN %2!. Relancez l’instruction RESTORE LOG en utilisant une sauvegarde du journal antérieure.
4350 16 La liste de pages fournies avec l’instruction RESTORE PAGE n’est pas correctement mise en forme. Avant que ce problème ne se produise, %1! pages ont été correctement identifiées. Le problème s’est produit à l’offset de caractère %2!. Assurez-vous que toutes les pages sont identifiées par paires numériques :, les paires étant séparées par des virgules. Par exemple : PAGE=’1:57,2:31′.
4351 16 Les sauvegardes effectuées sur des versions antérieures de SQL Server ne sont pas prises en charge par fn_dump_dblog.
4352 16 RESTORE LOG n’est pas pris en charge à partir de cette sauvegarde de données, car le fichier ‘%1!’ est trop ancien. Utilisez une sauvegarde de fichier journal ordinaire pour continuer la séquence de restauration.
4353 16 Des réadressages de fichiers en conflit ont été spécifiés pour le fichier ‘%1!’. Une seule clause WITH MOVE doit être spécifiée par nom de fichier logique.
4354 10 Le fichier ‘%1!’ de la base de données restaurée ‘%2!’ est laissé dans l’état defunct car la base de données est mise à niveau à partir d’une version antérieure. La restauration fragmentaire n’est pas prise en charge lorsqu’une mise à niveau est impliquée.
4355 16 La commande revert n’est pas spécifiée correctement. L’instruction RESTORE doit prendre la forme suivante : RESTORE DATABASE FROM DATABASE_SNAPSHOT = .
4356 10 La restauration est terminée sur la base de données ‘%1!’. La base de données est maintenant disponible.
4357 16 La restauration ne peut pas mettre ‘%1!’ en mode hors connexion, car il existe des modifications qui nécessitent une sauvegarde de fichier journal. Effectuez une sauvegarde de fichier journal, puis réessayez l’opération RESTORE.
4358 16 La base de données ne peut pas être mise en ligne, car le fichier ‘%1!’ est actuellement restauré au numéro séquentiel dans le journal %2!, mais doit être restauré au numéro séquentiel dans le journal %3!.
4359 16 L’option STOPAT ne peut pas être utilisée avec cette séquence de restauration partielle, car un ou plusieurs groupes de fichiers FILESTREAM ne sont pas inclus. L’option CONTINUE_AFTER_ERROR peut être utilisée pour forcer la récupération, mais ne doit être utilisée que si vous n’avez pas l’intention de restaurer par la suite les groupes de fichiers FILESTREAM.
4360 16 RESTORE LOG WITH CONTINUE_AFTER_ERROR n’a pas réussi. L’exécution de la commande RESTORE a été abandonnée.
4403 16 Impossible de mettre à jour la vue ou la fonction ‘%1!’, car elle contient des agrégats ou une clause DISTINCT ou GROUP BY, ou un opérateur PIVOT ou UNPIVOT.
4405 16 La vue ou la fonction ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour car la modification porte sur plusieurs tables de base.
4406 16 Impossible de mettre à jour ou d’insérer la vue ou la fonction ‘%1!’ car elle contient un champ dérivé ou constant.
4408 19 Trop de tables. La requête et ses vues ou ses fonctions dépassent la limite de %1! tables. Modifiez la requête de manière à réduire le nombre de tables.
4413 16 Impossible d’utiliser la vue ou la fonction ‘%1!’ à cause d’erreurs de liaison.
4414 16 Impossible d’allouer la table connexe pour la résolution de la vue ou de la fonction. Le nombre maximal de tables dans une requête (%1!) a été dépassé.
4415 16 La vue ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour parce qu’elle a été créée avec WITH CHECK OPTION ou qu’elle englobe une vue créée avec WITH CHECK OPTION, et que la table cible est référencée plusieurs fois dans la requête résultante.
4416 16 La vue UNION ALL ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour car la définition contient une construction non autorisée.
4417 16 La table dérivée ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour parce que la définition contient un opérateur UNION.
4418 16 La table dérivée ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour, car elle contient des agrégats ou une clause DISTINCT ou GROUP BY, ou un opérateur PIVOT ou UNPIVOT.
4420 16 La table dérivée ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour parce que la modification concerne plusieurs tables de base.
4421 16 La table dérivée ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour parce que l’une de ses colonnes est dérivée ou constante.
4422 16 La vue ‘%1!’ comporte un déclencheur INSTEAD OF UPDATE et ne peut pas être la cible d’une instruction UPDATE FROM.
4423 16 La vue ‘%1!’ comporte un déclencheur INSTEAD OF DELETE et ne peut pas être la cible d’une instruction DELETE FROM.
4424 16 Impossible de spécifier des tables jointes dans une requête contenant des opérateurs de jointure externe. La vue ou la fonction ‘%1!’ contient des tables jointes.
4425 16 Impossible de spécifier des opérateurs de jointure externe dans une requête contenant des tables jointes. La vue ou la fonction ‘%1!’ contient des opérateurs de jointure externe.
4426 16 La vue ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour parce que la définition contient un opérateur UNION.
4427 16 Impossible de mettre à jour la vue “%1!” parce que cette dernière, ou l’une des vues auxquelles elle fait référence, a été créée avec WITH CHECK OPTION et que sa définition contient la clause TOP.
4429 16 La vue ou la fonction ‘%1!’ contient une auto-référence. Les vues ou les fonctions ne peuvent pas se faire référence à elles-mêmes, ni directement, ni indirectement.
4430 10 Avertissement : les indicateurs (hint) d’index fournis pour la vue ‘%1!’ seront ignorés.
4431 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée ‘%1!’ car la table ‘%2!’ comporte une colonne de type timestamp.
4432 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée ‘%1!’ car la table ‘%2!’ comporte une contrainte DEFAULT.
4433 16 Impossible d’effectuer une insertion dans la vue partitionnée ‘%1!’ car la table ‘%2!’ comporte une contrainte IDENTITY.
4434 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée ‘%1!’ car la table ‘%2!’ comporte un déclencheur INSTEAD OF.
4435 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée ‘%1!’ car une valeur n’a pas été spécifiée dans la colonne de partitionnement ‘%2!’.
4436 16 Impossible de mettre à jour la vue UNION ALL ‘%1!’ car une colonne de partitionnement est introuvable.
4437 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée ‘%1!’ en tant que cible d’une opération en bloc.
4438 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée ‘%1!’ car elle ne livre pas toutes les colonnes de ses tables membres.
4439 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée ‘%1!’ car la requête source contient des références à la table de partition ‘%2!’.
4440 16 Impossible de mettre à jour la vue UNION ALL ‘%1!’ car une clé primaire n’a pas été trouvée dans la table ‘%2!’.
4441 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée ‘%1!’ car la table ‘%2!’ comporte un index sur une colonne calculée.
4442 16 La vue UNION ALL ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour car la table de base ‘%2!’ est utilisée plusieurs fois.
4443 16 La vue UNION ALL ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour car la colonne ‘%2!’ de la table de base ‘%3!’ est utilisée plusieurs fois.
4444 16 La vue UNION ALL ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour car la clé primaire de la table ‘%2!’ n’est pas intégrée dans le résultat de l’union.
4445 16 La vue UNION ALL ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour car la clé primaire de la table ‘%2!’ n’est pas unie avec les clés primaires des tables précédentes.
4446 16 Impossible de mettre à jour la vue UNION ALL “%1!” parce que la définition de la colonne “%2!” de la vue “%3!” est utilisée par une autre colonne de vue.
4447 16 La vue ‘%1!’ ne peut pas être mise à jour parce que la définition contient un opérateur de jeu.
4448 16 Impossible d’effectuer une insertion dans la vue partitionnée ‘%1!’ car des valeurs n’ont pas été fournies pour toutes les colonnes.
4449 16 L’utilisation de valeurs par défaut n’est pas autorisée dans les vues contenant un opérateur de jeu.
4450 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée ‘%1!’ car la définition de la colonne de vue ‘%2!’ dans la table ‘%3!’ contient une contrainte IDENTITY.
4451 16 Les vues référençant les tables de plusieurs serveurs ne peuvent pas être mises à jour dans l’édition de cette instance de SQL Server ‘%1!’. Consultez la documentation en ligne pour plus de détails sur la prise en charge des fonctionnalités dans les différentes éditions de SQL Server.
4452 16 Impossible de mettre à jour (UPDATE) la colonne de partitionnement ‘%1!’ de la vue ‘%2!’ parce que la table ‘%3!’ contient une contrainte CASCADE DELETE ou CASCADE UPDATE.
4453 16 Impossible de mettre à jour (UPDATE) la colonne de partitionnement ‘%1!’ de la vue ‘%2!’ parce que la table ‘%3!’ contient un déclencheur INSERT, UPDATE ou DELETE.
4454 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée “%1!” parce que les colonnes de partitionnement de ses tables membres ont des types incompatibles.
4456 16 Impossible de mettre à jour la vue partitionnée “%1!” parce qu’une ou plusieurs des colonnes non partitionnées de ses tables membres ont des types incompatibles.
4457 16 La tentative d’insertion ou de mise à jour de la vue partitionnée a échoué car la valeur de la colonne de partitionnement n’appartient pas à l’une des partitions.
4502 16 Dans la vue ou la fonction ‘%1!’, le nombre de noms de colonnes spécifiés est supérieur au nombre de colonnes définies.
4503 16 Impossible de créer une liaison au schéma pour %1! ‘%2!’ en raison de sa référence à un objet se trouvant dans une autre base de données.
4504 16 Impossible de créer %1! ‘%2!’ parce que le type CLR ‘%3!’ n’existe pas dans la base de données cible ‘%4!’.
4505 16 Échec de CREATE VIEW parce que la colonne ‘%1!’ de la vue ‘%2!’ se trouve au-delà du nombre maximal de colonnes %3!.
4506 16 Dans chaque vue, les noms de colonnes ou de fonctions doivent être uniques. Le nom de colonne ‘%1!’ est spécifié plusieurs fois dans la vue ou la fonction ‘%2!’.
4508 16 Les vues ou les fonctions ne sont pas autorisées sur les tables temporaires. Les noms de tables commençant par ‘#’ désignent les tables temporaires.
4510 16 Impossible d’exécuter CREATE VIEW parce que WITH %1! a été spécifié et que la vue ne peut pas être mise à jour.
4511 16 CREATE VIEW ou FUNCTION a échoué parce qu’aucun nom n’a été spécifié pour la colonne %1!.
4512 16 Impossible de lier au schéma %1! ‘%2!’ car le nom ‘%3!’ n’est pas valide pour la liaison au schéma. Les noms doivent être en deux parties et un objet ne peut pas se référencer lui-même.
4513 16 Impossible de lier au schéma %1! ‘%2!’. ‘%3!’ n’est pas lié au schéma.
4514 16 Échec de CREATE FUNCTION car aucun nom de colonne n’est spécifié pour la colonne %1!.
4515 16 Échec de CREATE FUNCTION parce que la colonne ‘%1!’ de la fonction ‘%2!’ est au-delà du nombre maximal de colonnes %3!.
4516 16 Impossible de lier au schéma la fonction ‘%1!’ car elle contient une instruction EXECUTE.
4517 16 Un objet de file d’attente de service ne peut pas être utilisé dans des expressions de liaison au schéma. ‘%1!’ est une file d’attente de service.
4519 16 Impossible de %1! %2! ‘%3!’ sur la vue ‘%4!’ parce que celle-ci est une vue générée par le système qui a été créée à des fins d’optimisation.
4520 16 Impossible de désactiver l’index sur la vue ‘%1!’ parce que celle-ci est une vue générée par le système qui a été créée à des fins d’optimisation.
4521 16 Impossible d’utiliser l’objet ‘%1!’ avec un attribut de suppression d’objet automatique dans des expressions de liaison au schéma parce qu’il s’agit d’une vue générée par le système qui a été créée à des fins d’optimisation.
4522 16 Impossible de modifier la vue ‘%1!’ parce que celle-ci est une vue générée par le système qui a été créée à des fins d’optimisation.
4523 16 Impossible de créer un déclencheur sur la vue ‘%1!’ parce que celle-ci est une vue générée par le système qui a été créée à des fins d’optimisation.
4602 14 Seuls les membres du rôle sysadmin peuvent accorder ou révoquer l’autorisation CREATE DATABASE.
4604 16 L’utilisateur ou le groupe ‘%1!’ n’existe pas ou vous n’avez pas l’autorisation nécessaire.
4606 16 Privilège ‘%1!’ accordé ou révoqué non compatible avec l’objet.
4610 16 Vous ne pouvez accorder ou révoquer des autorisations que pour les objets de la base de données en cours.
4611 16 Pour révoquer ou refuser des privilèges attribuables, spécifiez l’option CASCADE.
4613 16 Le fournisseur d’autorisations ne possède pas l’autorisation GRANT.
4615 16 Nom de colonne non valide : ‘%1!’.
4616 16 Vous ne pouvez pas effectuer cette opération pour la base de données de ressources.
4617 16 Impossible d’accorder, de refuser ou de révoquer des autorisations à des rôles spéciaux.
4618 16 Vous n’avez pas l’autorisation d’utiliser %1! dans la clause AS.
4619 16 L’autorisation CREATE DATABASE ne peut être accordée que dans la base de données master.
4620 16 Toutes les autorisations dans une instruction grant/deny/revoke doivent concerner la même étendue (par exemple, serveur ou base de données)
4621 16 Les autorisations dans l’étendue du serveur ne peuvent être accordées que lorsque la base de données actuelle est master.
4622 16 Les autorisations dans l’étendue serveur ne peuvent être accordées qu’à des connexions.
4623 16 L’autorisation ALL a été déconseillée et n’est plus disponible pour cette classe d’entité.
4624 16 Impossible d’accorder, de refuser ou de révoquer des autorisations à sa, dbo, entity owner, information_schema, sys ou à vous-même.
4625 16 Le principal de serveur ‘%1!’ n’existe pas ou vous n’avez pas l’autorisation nécessaire.
4627 16 Impossible d’accorder, de refuser ou de révoquer l’autorisation de connexion à la base de données à des rôles et des rôles d’application.
4628 16 L’autorisation ALL est déconseillée et conservée uniquement à des fins de compatibilité. Cela NE concerne PAS les autorisations ALL définies sur l’entité.
4629 16 Les autorisations sur les affichages catalogue dont l’étendue est définie au niveau serveur ou sur les procédures stockées système ou sur les procédures stockées étendues ne peuvent être octroyées que si la base de données actuelle est la base de données master.
4701 16 L’objet “%1!” est introuvable, car il n’existe pas ou vous ne disposez pas des autorisations requises.
4707 16 Impossible de tronquer l’objet ‘%1!’ parce que l’un de ses index se trouve dans un groupe de fichiers READONLY ‘%2!’.
4708 16 Impossible de tronquer l’objet ‘%1!’ parce que ce n’est pas une table.
4709 16 Vous n’êtes pas autorisé à tronquer la table système ‘%1!’.
4710 16 Impossible de tronquer l’objet ‘%1!’ car un de ses index réside dans un groupe de fichiers hors connexion ‘%2!’.
4711 16 Impossible de tronquer la table ‘%1!’ parce qu’elle est publiée pour la réplication ou activée pour la capture de données modifiées.
4712 16 Impossible de tronquer la table ‘%1!’ parce qu’elle est actuellement référencée par une contrainte FOREIGN KEY.
4801 16 L’insertion en bloc n’est pas prise en charge sur ce protocole d’accès.
4802 16 Les options SINGLE_LOB, SINGLE_CLOB et SINGLE_NCLOB ne peuvent pas être utilisées conjointement avec les autres options.
4803 21 Le client de copie en bloc (bcp) a envoyé une longueur de ligne de %1!. Celle-ci n’est pas une valeur valide. La taille de ligne maximale est %2!. Utilisez une interface de programmation d’application (API) cliente prise en charge.
4804 21 Fin de message prématurée lors de la lecture sur l’hôte de la ligne en cours ; un flux de données entrant a été interrompu lorsque le serveur s’attendait à recevoir d’autres données. Le programme de l’hôte est peut-être arrêté. Vérifiez que vous utilisez une interface de programmation d’application (API) cliente prise en charge.
4805 17 L’outil frontal utilisé ne prend pas en charge le chargement en masse de l’hôte. Faites appel aux outils pris en charge pour cette commande.
4806 16 SINGLE_CLOB nécessite un fichier d’entrée de jeu de caractères codés sur deux octets (DBCS) (char). Le fichier spécifié est Unicode.
4807 21 Le client de copie en bloc (bcp) a envoyé une longueur de ligne de %1!. Celle-ci n’est pas une taille valide. La taille de ligne minimale est de %2!. Utilisez une interface de programmation d’application (API) cliente prise en charge.
4808 16 Les opérations de copie en bloc ne peuvent pas déclencher les instructions BULK LOAD.
4809 16 SINGLE_NCLOB nécessite un fichier d’entrée UNICODE (widechar). Le fichier spécifié n’est pas Unicode.
4810 16 Jeton TEXT attendu dans le flux de données pour la copie en bloc des données text ou image.
4811 16 Décalage des colonnes dans le flux de données attendu pour la copie en bloc de données text ou image.
4812 16 Décalage de lignes dans le flux de données attendu pour la copie en bloc des données text ou image.
4813 16 Longueur du texte dans le flux de données attendu pour la copie en bloc de données text, ntext ou image.
4814 16 La copie en bloc dans une table partitionnée n’est pas prise en charge pour les clients de bas niveau.
4815 16 Réception d’une longueur de colonne non valide du client bcp pour colid %1!.
4816 16 Type de colonne non valide du client bcp pour colid %1!.
4817 16 Chargement en masse impossible. La colonne triée ‘%1!’ n’est pas valide. L’indication ORDER est ignorée.
4818 16 Chargement en masse impossible. La colonne triée ‘%1!’ a été spécifiée plusieurs fois. L’indication ORDER est ignorée.
4819 16 Chargement en masse impossible. Le flux de données en masse a été incorrectement spécifié comme étant trié ou les données violent une contrainte d’unicité imposée par la table cible. Ordre de tri incorrect pour les deux lignes suivantes : clé primaire de la première ligne : %1!, clé primaire de la seconde ligne : %2!.
4820 16 Chargement en masse impossible. Version inconnue du fichier de format “%1!”.
4821 16 Chargement en masse impossible. Erreur lors de la lecture du fichier de format “%1!”.
4822 16 Chargement en masse impossible. Nombre de colonnes non valide dans le fichier de format “%1!”.
4823 16 Chargement en masse impossible. Nombre de colonnes non valide dans le fichier de format “%1!”.
4824 16 Chargement en masse impossible. Type de données non valide pour le nombre de colonnes %1! dans le fichier de format “%2!”.
4825 16 Chargement en masse impossible. Préfixe non valide pour le numéro de colonne %1! dans le fichier de format “%2!”.
4826 16 Chargement en masse impossible. Longueur de colonne non valide pour le numéro de colonne %1! dans le fichier de format “%2!”.
4827 16 Chargement en masse impossible. Terminateur de colonne non valide pour le numéro de colonne %1! dans le fichier de format “%2!”.
4828 16 Chargement en masse impossible. Numéro de colonne dans la table de destination non valide pour la colonne source %1! dans le fichier de format “%2!”.
4829 16 Chargement en masse impossible. Erreur lors de la lecture du nom de colonne dans la table de destination pour la colonne source %1! dans le fichier de format “%2!”.
4830 10 Chargement en masse : DataFileType a été spécifié à tort comme étant char. DataFileType sera considéré comme étant widechar, parce que le fichier de données a une signature Unicode.
4831 10 Chargement en masse : DataFileType a été spécifié à tort comme étant widechar. DataFileType sera considéré comme étant char, parce que le fichier de données n’a pas de signature Unicode.
4832 16 Chargement en masse : une fin de fichier inattendue a été rencontrée dans le fichier de données.
4833 16 Chargement en masse : discordance de version entre la bibliothèque de liens dynamiques du fournisseur et le fichier exécutable du serveur.
4834 16 Vous n’êtes pas autorisé à utiliser l’instruction BULK LOAD.
4835 16 La copie en bloc dans une table comportant des colonnes calculées n’est pas prise en charge pour les clients de niveau inférieur.
4836 10 Avertissement : la table “%1!” est publiée en vue d’une réplication de fusion. Réinitialisez les abonnés affectés ou exécutez sp_addtabletocontents pour garantir que les données ajoutées sont incluses dans la prochaine synchronisation.
4837 16 Copie en bloc impossible dans une table “%1!” pour laquelle les abonnements de mise à jour immédiate sont activés.
4838 16 La source de données en bloc ne prend pas en charge les types de données SQLNUMERIC ou SQLDECIMAL.
4839 16 Chargement en masse impossible. Nom de classement non valide pour la colonne source %1! dans le fichier de format “%2!”.
4840 16 La chaîne du fournisseur de sources de données en bloc contient une valeur %2! de propriété %1! non valide.
4841 16 Le nom de la source de données n’est pas un nom d’objet simple.
4842 16 La propriété FormatFile requise est manquante dans la chaîne de fournisseur du serveur.
4843 16 La chaîne du fournisseur de sources de données en bloc contient une erreur de syntaxe (‘%1!’) près du caractère %2!.
4844 16 La chaîne du fournisseur de sources de données en bloc possède un nom de propriété non pris en charge (%1!).
4845 16 La chaîne du fournisseur de sources de données en bloc comporte une erreur de syntaxe près du caractère %1!. ‘%2!’ était attendu mais ‘%3!’ a été trouvé.
4846 16 Le fournisseur de données en bloc n’est pas parvenu à allouer de la mémoire.
4847 16 La copie en bloc dans une table comportant des colonnes BIGINT n’est pas prise en charge pour les versions antérieures à SQL Server 2000.
4848 16 La copie en bloc dans une table comportant des colonnes sql_variant n’est pas prise en charge pour les versions antérieures à SQL Server 2000.
4855 16 Ligne %1! dans le fichier de format “%2!” : élément inattendu “%3!”.
4856 16 Ligne %1! dans le fichier de format “%2!” : élément d’informations inattendu.
4857 16 Ligne %1! dans le fichier de format “%2!” : l’attribut “%3!” n’a pas pu être spécifié pour ce type.
4858 16 Ligne %1! dans le fichier de format “%2!” : valeur erronée %3! pour l’attribut “%4!”.
4859 16 Ligne %1! dans le fichier de format “%2!” : attribut obligatoire “%3!” manquant.
4860 16 Chargement en masse impossible. Le fichier “%1!” n’existe pas.
4861 16 Chargement en masse impossible car le fichier “%1!” est impossible à ouvrir. Code d’erreur du système d’exploitation %2!.
4862 16 Chargement en masse impossible car le fichier “%1!” est impossible à ouvrir. Code d’erreur du système d’exploitation %2!.
4863 16 Erreur de conversion des données de chargement en masse (troncation) pour la ligne %1!, colonne %2! (%3!).
4864 16 Erreur de conversion des données de chargement en masse (incompatibilité de type ou caractère non valide pour la page de codes spécifiée) pour la ligne %1!, colonne %2! (%3!).
4865 16 Chargement en masse impossible en raison du dépassement du nombre maximal d’erreurs (%1!).
4866 16 Échec du chargement en masse. La colonne est trop longue dans le fichier de données pour la ligne %1!, colonne %2!. Vérifiez que le terminateur de champ et le terminateur de ligne sont correctement spécifiés.
4867 16 Erreur de conversion des données de chargement en masse (dépassement de capacité) pour la ligne %1!, colonne %2! (%3!).
4868 16 Échec du chargement en masse. La page de codes “%1!” n’est pas installée. Installez la page de codes et exécutez à nouveau la commande.
4869 16 Échec du chargement en masse. Valeur NULL attendue dans la ligne du fichier de données %1!, colonne %2!. La colonne de destination (%3!) est définie comme NOT NULL.
4870 16 Chargement en masse impossible en raison d’une erreur lors de l’écriture du fichier “%1!”. Code d’erreur du système d’exploitation %2!.
4871 16 Erreur de chargement en masse lors d’une tentative d’enregistrement d’erreurs.
4872 16 Ligne %1! dans le fichier de format “%2!” : ID d’élément en double “%3!”.
4873 16 Ligne %1! dans le fichier de format “%2!” : référence à un ID d’élément inexistant “%3!”.
4874 16 Ligne %1! dans le fichier de format “%2!” : référence à un ID d’élément en double “%3!”.
4875 16 Attribut de colonne non valide du client bcp pour colid %1!.
4876 16 L’opération d’insertion en bloc de la destination pour SQL Server a dépassé le délai d’attente. Envisagez d’augmenter la valeur de la propriété Timeout sur la destination pour SQL Server dans le flux de données.
4877 16 Erreur lors de l’analyse du flux DTS lors de la lecture de la ligne %1!, colonne %2!.
4880 16 Chargement en masse impossible. Lors de l’utilisation des paramètres FIRSTROW et LASTROW, la valeur de FIRSTROW ne doit pas être supérieure à celle de LASTROW.
4881 10 Remarque : l’insertion en bloc par le biais d’une vue peut aboutir à l’ignorance des valeurs par défaut de la table de base pour les colonnes NULL du fichier de données.
4882 16 Chargement en masse impossible. Une longueur de préfixe, une longueur de champ ou un terminateur est requis pour la colonne source %1! dans le fichier de format “%2!”.
4883 16 Le lecteur XML a retourné 0x%1! pour l’élément d’informations commençant près de la ligne %2!, colonne %3!, dans le fichier de format “%4!”.
4884 16 Erreur inconnue à proximité de l’élément commençant près de la ligne %1!, colonne %2! dans le fichier de format “%3!”.
4885 16 Impossible d’ouvrir le fichier “%1!”. Une connexion de sécurité intégrée de Windows NT est requise.
4886 16 Impossible d’ouvrir le fichier “%1!”. Erreur du système d’exploitation : %2!
4887 16 Impossible d’ouvrir le fichier “%1!”. Seuls les fichiers disque sont pris en charge.
4888 16 Impossible d’ouvrir le fichier “%1!”. L’appartenance au rôle bulkadmin est requise.
4889 16 Impossible d’ouvrir le fichier “%1!”. Une marque d’ordre d’octet Unicode est manquante.
4890 16 L’insertion en bloc n’est pas prise en charge en mode plan d’exécution de requêtes.
4891 16 L’insertion en bloc a échoué en raison d’un changement de schéma de la table cible.
4892 16 L’insertion en bloc a échoué en raison d’un changement de schéma de la table cible.
4893 16 Chargement en masse impossible, car l’objet de mappage de fichier SSIS ‘%1!’ n’a pas pu être ouvert. Code d’erreur du système d’exploitation %2!. Vérifiez que vous accédez à un serveur local par le biais de la sécurité Windows.
4894 21 COLMETADATA doit être présent lors de l’utilisation de bcp.
4895 21 Les données Unicode présentent une taille en octets impaire pour la colonne %1!. Cette taille en octets doit être paire.
4896 16 Valeur de colonne non valide du client bcp pour colid %1!.
4897 16 Réception d’une longueur non valide pour les données LOB segmentées du colid %1!.
4900 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH pour la table ‘%1!’. Il n’est pas possible de changer la partition d’une table dans laquelle le suivi des modifications est activé. Désactivez le suivi des modifications avant d’utiliser ALTER TABLE SWITCH.
4901 16 ALTER TABLE permet d’ajouter uniquement des colonnes pouvant contenir des valeurs NULL, des colonnes ayant une définition DEFAULT, des colonnes identité ou de type timestamp ; si aucune des conditions précédentes n’est satisfaite, la table doit être vide pour autoriser l’ajout de cette colonne. La colonne ‘%1!’ ne peut pas être ajoutée à une table non vide ‘%2!’ car elle ne répond pas à ces conditions.
4902 16 L’objet “%1!” est introuvable, car il n’existe pas ou vous ne disposez pas des autorisations requises.
4903 10 Avertissement : la partition spécifiée %1! pour la table ‘%2!’ a été ignorée dans l’instruction ALTER TABLE SWITCH, parce que la table n’est pas partitionnée.
4904 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La partition spécifiée %1! de la table cible ‘%2!’ doit être vide.
4905 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table cible ‘%1!’ doit être vide.
4906 16 Échec de l’instruction ‘%1!’. Le %2! ‘%3!’ est %4! partitionné tandis que l’index ‘%5!’ est %6! partitionné.
4907 16 Échec de l’instruction ‘%1!’. Le %2! ‘%3!’ a %4! partitions tandis que l’index ‘%5!’ en a %6!.
4908 16 Échec de l’instruction ‘%1!’. Les valeurs de limites de plage utilisées pour partitionner le %2! ‘%3!’ sont différentes de celles utilisées pour l’index ‘%4!’.
4909 16 Impossible de modifier ‘%1!’ parce que ce n’est pas une table.
4911 16 Impossible de spécifier une table partitionnée sans numéro de partition dans l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table ‘%1!’ est partitionnée.
4912 16 Échec de l’instruction ‘%1!’. Le jeu de colonnes utilisé pour partitionner le %2! ‘%3!’ est différent de celui utilisé pour partitionner l’index ‘%4!’.
4913 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table ‘%1!’ a un index cluster ‘%2!’ alors que la table ‘%3!’ n’en a pas.
4914 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITC. La table “%1!” a un index cluster désactivé.
4915 16 Échec de l’instruction ‘%1!’. Le type de paramètre de la fonction de partition utilisée pour partitionner le %2! ‘%3!’ est différent du type de paramètre de la fonction de partition utilisée pour partitionner l’index ‘%4!’.
4916 16 Impossible d’activer ou de désactiver la contrainte. Consultez les erreurs précédentes.
4917 16 La contrainte ‘%1!’ n’existe pas.
4918 16 L’instruction ALTER TABLE SWITCH a échoué parce qu’un index de texte intégral est appliqué sur la table ‘%1!’.
4919 16 Impossible de modifier l’attribut PERSISTED sur la colonne ‘%1!’ parce que cette colonne n’est pas calculée.
4920 16 L’instruction ALTER TABLE a échoué parce que le déclencheur ‘%1!’ de la table ‘%2!’ n’existe pas.
4921 16 L’instruction ALTER TABLE a échoué parce que le déclencheur ‘%1!’ n’appartient pas à la table ‘%2!’.
4922 16 %1! %2! a échoué car un ou plusieurs objets accèdent à cette colonne.
4923 16 L’instruction ALTER TABLE DROP COLUMN a échoué parce que ‘%1!’ est la seule colonne de données de la table ‘%2!’. Une table doit comporter au moins une colonne de données.
4924 16 %1! a échoué parce que la colonne ‘%2!’ n’existe pas dans la table ‘%3!’.
4925 16 ALTER TABLE ALTER COLUMN ADD ROWGUIDCOL a échoué parce qu’une colonne avec la propriété ROWGUIDCOL existe déjà dans la table ‘%1!’.
4926 16 ALTER TABLE ALTER COLUMN DROP ROWGUIDCOL a échoué parce qu’une colonne avec la propriété ROWGUIDCOL n’existe pas dans la table ‘%1!’.
4927 16 Impossible de donner à la colonne ‘%1!’ le type de données %2!.
4928 16 Impossible de modifier la colonne ‘%1!’ parce qu’elle est ‘%2!’.
4929 16 Impossible de modifier la %1! ‘%2!’ parce qu’elle est en cours de publication pour la réplication.
4933 16 La colonne calculée ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ ne peut pas être persistante parce que la colonne dépend d’un objet non lié à un schéma.
4934 16 La colonne calculée ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ ne peut pas être persistante parce que la colonne fournit un accès aux données à l’utilisateur ou au système.
4935 16 ALTER TABLE ADD COLUMN ne peut pas spécifier un groupe de fichiers FILESTREAM différent de celui qui existe déjà.
4936 16 La colonne calculée ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ ne peut pas être persistante parce que la colonne n’est pas déterministe.
4938 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La partition %1! de la %2! ‘%3!’ se trouve dans le groupe de fichiers ‘%4!’ et la partition %5! de la %6! ‘%7!’ se trouve dans le groupe de fichiers ‘%8!’.
4939 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La %1! ‘%2!’ se trouve dans le groupe de fichiers ‘%3!’ et la partition %4! de la %5! ‘%6!’ se trouve dans le groupe de fichiers ‘%7!’.
4940 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La %1! ‘%2!’ se trouve dans le groupe de fichiers ‘%3!’ et la %4! ‘%5!’ se trouve dans le groupe de fichiers ‘%6!’.
4941 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la table ‘%1!’ est marquée pour une réplication de fusion.
4942 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ située à la position ordinale %2! dans la table ‘%3!’ n’a pas le même nom que la colonne ‘%4!’ située à la même position ordinale dans la table ‘%5!’.
4943 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la table ‘%1!’ a %2! colonnes et que la table ‘%3!’ a %4! colonnes.
4944 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ a le type de données %2! dans la table source ‘%3!’, qui diffère du type %4! dans la table cible ‘%5!’.
4945 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ n’a pas le même classement dans les tables ‘%2!’ et ‘%3!’.
4946 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ n’a pas le même attribut persistant dans les tables ‘%2!’ et ‘%3!’.
4947 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. Il n’y a pas le même index dans la table source ‘%1!’ que l’index ‘%2!’ dans la table cible ‘%3!’.
4948 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table source ‘%1!’ se trouve dans la base de données ‘%2!’ alors que la table cible ‘%3!’ se trouve dans la base de données ‘%4!’.
4949 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que l’objet ‘%1!’ n’est pas une table définie par l’utilisateur.
4950 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que le numéro de partition %1! n’existe pas dans la table ‘%2!’.
4951 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ n’a pas le même attribut de stockage FILESTREAM dans les tables ‘%2!’ et ‘%3!’.
4952 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ n’a pas la même sémantique de suppression ANSI dans les tables ‘%2!’ et ‘%3!’.
4953 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. Le jeu de colonnes utilisé pour partitionner la table ‘%1!’ est différent du jeu de colonnes utilisé pour partitionner la table ‘%2!’.
4954 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table ‘%1!’ à une limite incluse de %2! pour le texte des données de ligne, ce qui diffère de la valeur %3! utilisée par la table ‘%4!’.
4955 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table source ‘%1!’ et la table cible ‘%2!’ sont identiques.
4956 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la table ‘%1!’ n’est pas partitionnée par spécification de plages de valeurs (RANGE).
4957 16 Échec de l’instruction ‘%1!’ parce que l’expression qui identifie le numéro de partition de la %2! ‘%3!’ n’est pas de type integer.
4958 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ n’a pas la même propriété ROWGUIDCOL dans les tables ‘%2!’ et ‘%3!’.
4959 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La partition %1! de la %2! ‘%3!’ a le groupe de fichiers TEXT ‘%4!’ et la partition %5! de la %6! ‘%7!’ a le groupe de fichiers TEXT ‘%8!’.
4960 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La contrainte de validation ‘%1!’ dans la table source ‘%2!’ est une contrainte NOCHECK alors que la contrainte de validation correspondante ‘%3!’ dans la table cible ‘%4!’ est une contrainte CHECK.
4961 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ accepte les valeurs NULL mais ce n’est pas le cas dans ‘%3!’.
4962 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La partition %1! dans la table ‘%2!’ n’est pas une partition par spécification de plages de valeurs.
4963 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La partition %1! n’est pas valide pour la table ‘%2!’.
4964 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table ‘%1!’ a la contrainte RULE ‘%2!’. SWITCH n’est pas autorisé sur les tables ayant des contraintes RULE.
4965 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ est une colonne calculée mais la même colonne dans ‘%3!’ n’est pas calculée.
4966 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La colonne calculée ‘%1!’ définie en tant que ‘%2!’ dans la table ‘%3!’ diffère de la même colonne dans la table ‘%4!’ définie en tant que ‘%5!’.
4967 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. SWITCH n’est pas autorisé parce que la table source ‘%1!’ contient une clé primaire pour la contrainte ‘%2!’.
4968 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table cible ‘%1!’ a une clé étrangère pour la contrainte ‘%2!’ mais la table source ‘%3!’ n’a pas de clé correspondante.
4969 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La contrainte de clé étrangère ‘%1!’ est désactivée dans la table source ‘%2!’ alors que la contrainte correspondante ‘%3!’ est activée dans la table cible ‘%4!’. La contrainte de la table source doit être activée.
4970 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table cible ‘%1!’ a une contrainte de validation de table ‘%2!’ mais la table source ‘%3!’ n’a pas de contrainte correspondante.
4971 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table cible ‘%1!’ a une contrainte de validation de colonne ‘%2!’ mais la table source ‘%3!’ n’a pas de contrainte correspondante.
4972 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. Les contraintes de validation ou la fonction de partition de la table source ‘%1!’ autorisent des valeurs non acceptées par les contraintes de validation ou la fonction de partition de la table cible ‘%2!’.
4973 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La plage définie par la partition %1! dans la table ‘%2!’ n’est pas un sous-ensemble de la plage définie par la partition %3! dans la table ‘%4!’.
4974 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La contrainte de clé étrangère ‘%1!’ est NOCHECK dans la table source ‘%2!’ alors que la contrainte correspondante ‘%3!’ est CHECK dans la table cible ‘%4!’. La contrainte de la table source doit être CHECK.
4975 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La contrainte de validation ‘%1!’ dans la table source ‘%2!’ et la contrainte de validation ‘%3!’ dans la table cible ‘%4!’ ont des paramètres ‘Pas pour la réplication’ différents.
4976 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table cible ‘%1!’ a une contrainte de validation ‘%2!’ au niveau d’une colonne XML mais la table source ‘%3!’ n’a pas de contrainte de validation identique.
4977 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table cible ‘%1!’ a une contrainte de validation ‘%2!’ au niveau d’une colonne de type CLR, mais la table source ‘%3!’ n’a pas de contrainte de validation identique.
4978 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La partition %1! dans la table ‘%2!’ réside dans un groupe de fichiers en lecture seule ‘%3!’.
4979 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table ‘%1!’ réside dans un groupe de fichiers en lecture seule ‘%2!’.
4980 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. Les données LOB de la partition %1! dans la table ‘%2!’ résident dans un groupe de fichiers en lecture seule ‘%3!’.
4981 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. Les données LOB de la table ‘%1!’ résident dans un groupe de fichiers en lecture seule ‘%2!’.
4982 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. Les contraintes de validation de la table source ‘%1!’ autorisent des valeurs qui ne sont pas acceptées par la plage définie par la partition %2! sur la table cible ‘%3!’.
4983 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table cible ‘%1!’ a un index XML ou spatial ‘%2!’. Seule la table source peut avoir des index XML ou spatial dans l’instruction ALTER TABLE SWITCH.
4984 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table cible ‘%1!’ et la table source ‘%2!’ ont des valeurs de format de stockage VarDecimal différentes. Utilisez la procédure stockée sp_tableoption pour modifier l’option ‘format de stockage VarDecimal’ des tables pour garantir que les valeurs sont identiques.
4985 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ n’a pas le même attribut d’acceptation de valeur NULL dans les tables ‘%2!’ et ‘%3!’.
4986 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ n’a pas le même type CLR dans les tables ‘%2!’ et ‘%3!’.
4987 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH parce que la colonne ‘%1!’ n’a pas la même collection de schémas XML dans les tables ‘%2!’ et ‘%3!’.
4988 16 Impossible de rendre persistante la colonne calculée ‘%1!’. L’objet sous-jacent ‘%2!’ n’a pas le même propriétaire que la table ‘%3!’.
4989 16 Impossible de supprimer la propriété ROWGUIDCOL pour la colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ parce que cette colonne n’est pas la colonne ROWGUIDCOL désignée pour la table.
4990 16 Impossible de modifier la colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ pour ajouter ou supprimer l’attribut de colonne FILESTREAM.
4991 16 Impossible de modifier l’attribut NOT FOR REPLICATION de la colonne ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ parce que cette colonne n’est pas une colonne identité.
4992 16 Impossible d’utiliser l’option de table LARGE VALUE TYPES OUT OF ROW sur une table utilisateur qui n’a pas de colonnes de type de valeur élevée varchar(max), nvarchar(max), varbinary(max), xml ou de type CLR volumineux. Cette option s’applique aux tables ayant des colonnes calculées de valeur élevée et qui sont persistantes.
4993 16 Échec de l’instruction ALTER TABLE SWITCH. La table ‘%1!’ a des paramètres différents pour l’option de table LARGE VALUE TYPES OUT OF ROW par rapport à la table ‘%2!’.
4994 16 La colonne calculée ‘%1!’ dans la table ‘%2!’ ne peut pas être persistante parce que le type de colonne, ‘%3!’, est un type CLR non ordonné par octet.
4995 16 Le format de stockage VarDecimal ne peut pas être activé sur la table ‘%1!’, car ‘%2!’ est une base de données système. Le format de stockage VarDecimal n’est pas disponible dans les bases de données système.
4996 16 Le suivi des modifications est déjà activé pour la table ‘%1!’.
4997 16 Impossible d’activer le suivi des modifications sur la table ‘%1!’. Le suivi des modifications requiert une clé primaire sur la table. Créez une clé primaire sur la table avant d’activer le suivi des modifications.
4998 16 Le suivi des modifications n’est pas activé sur la table ‘%1!’.
4999 16 Impossible d’activer le suivi des modifications sur la table ‘%1!’. Le suivi des modifications ne prend pas en charge une clé primaire de type timestamp sur une table.

sql server error list 0 and 5000 in French (Français)
sql server error list error codes 0 and 5000 in French (Français)
sql server error numbers 0 and 5000 in French (Français)
sql server error list 0 and 5000 in French (Français)
sql server 2008 error message list 0 and 5000 in French (Français)
sql server errors logs 0 and 5000 in French (Français)
sql server errors list table 0 and 5000 in French (Français)

(Visited 2,414 times, 5 visits today)